Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Défendre ensemble notre accès aux soins !

7 Mars 2012 , Rédigé par Christian Eckert

 

Depuis lundi, les nouvelles concernant l'avenir d'Alpha Santé et des hôpitaux d'Hayange et de Longwy se multiplient et inquiètent légitimement les personnels et les populations de nos territoires. Tous avaient décidé de manifester leur attachement à leur hôpital à Mont-Saint-Martin en début d'après-midi ce mercredi. Retenu à Paris pour la fin des travaux parlementaires et divers rendez-vous, j'avais demandé à mon suppléant et mon assistant parlementaire de m'y représenter et d'y apporter mon soutien.

 

Mardi matin, j'avais adressé par mail un message au cabinet du Ministre de la Santé, pour exiger l'engagement de l'État à accompagner financièrement l'adossement d'Alpha-Santé au CHR de Metz-Thionville pour la partie hayangeoise, et à une structure de type privé non-lucratif pour le reste d'Alpha-Santé, à savoir SOS Hôpital puisque c'est aujourd'hui la dernière offre restante.

 

Faute de réponse, j'avais « coincé » Xavier Bertrand à la sortie de la séance de questions au Gouvernement. Avec mon collègue Michel Liebgott, Député de Moselle, nous l'avions à nouveau sensibilisé à l'urgence de ce dossier. Il a écouté nos arguments et a promis une réponse rapide, nous citant l'exemple de l'hôpital du Creusot où le défaut d'engagement rapide avait finalement conduit à une dépense supérieure...

 

À treize heures aujourd'hui, j'ai joint Monsieur le Préfet de Région qui m'a dit avoir transmis au Ministère l'état du dossier, et avoir demandé de son côté des décisions de nature à préserver l'offre de soins notamment sur Longwy. J'ai aussi joint l'actuel Président d'Alpha-Santé pour avoir des informations.

 

Alors que la manifestation de Mont-Saint-Martin touchait à sa fin, un représentant syndical a annoncé avoir été informé par sa centrale que le Ministère envisageait purement et simplement la liquidation d'Alpha-Santé, avec les conséquence dramatiques que personne n'ose imaginer pour les personnels et les malades.

 

Immédiatement informé, j'ai cherché à joindre en vain, le Directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS) et le Cabinet du Ministre. J'ai aussi eu contact avec ma collègue UMP députée de Thionville pour savoir si oui ou non le Ministère pris une décision et communiqué sur le sujet. Elle n'en savait pas plus que moi.

 

En fin de journée, j'ai enfin été joint par le Directeur de l'ARS, puis par un membre du Cabinet du Ministre. Tous les deux m'ont confirmé qu'aucune décision n'était prise. Ils m'ont indiqué que l'ensemble du dossier était à l'étude, qu'une réunion technique aurait lieu à Paris ce vendredi, et qu'en début de semaine prochaine, des indications seraient fournies aux acteurs et élus locaux.

 

Je leur ai signifié notre détermination à conserver une offre de soins hospitaliers digne de la population de notre bassin. Je leur ai aussi rappelé notre combativité collective et bien connue.

 

Je reste mobilisé aux côtés de tous, actif sur ce dossier, et mettrai le Gouvernement face à ses responsabilités.

Ce qui se passe sur nos structures de santé est la conséquence des choix faits par ce Gouvernement, votés par la majorité UMP au Parlement. Cela va à l'encontre des intérêts justes de notre bassin.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article