Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

RACHIDA A NANCY

27 Octobre 2007

Déploiement massif de forces de l'ordre pour la venue de Rachida Dati à Nancy hier.
Invités à 14H 45 en préfecture, quelques élus lorrains ont attendu 15 H 15 dans les grands salons de la Préfecture, étonnés de ne pas être plus nombreux. Certes, beaucoup de mosellans avaient boycoté, vexé de voir la Ministre débarquer à Nancy et pas à Metz... Querelle stupide, depuis plusieurs mois on savait la Cour d'Appel de Metz grâciée par la Garde des Sceaux.
Surprise, surprise, lorsque la Star de Michel Drucker descend le grand escalier, elle est accompagnée des parlementaires de droite, qui eux, avaient eu droit à un traitement de faveur, une avant-première organisée entre-amis à 14 H !!!
Curieuse conception de la représentativité des parlementaires : la descence aurait du les conduire à faire cela ailleurs que dans les locaux de la République, où pour le coup, c'était Liberté de la Ministre, Egalité de la droite et Fraternité des seuls parlementaires godillots.
Il parait même qu'une d'entre-eux, devinez qui, s'était invitée à déjeuner !
Pour le reste, pas de surprise, les décisions de fermeture sont tombées, Hayange, Longwy, Neufchateau, Saint Dié,  toutes des villes de Gauche, même Toul, la rationalisation de la Carte judiciaire, véritable déménagement du territoire, est en route... Encore une réforme pour unr réforme ! Cela aussi, les électeurs de Sarkozy l'avaient souhaité !

Lire la suite

PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMIS !!

24 Octobre 2007

Ce matin, l'Assemblée examinait en catimini une proposition de loi du groupe Nouveau Centre qui avait pour but de leur attribuer une part du financement public des partis politiques.
Contrairement aux habitudes, ce texte a été mis à l'ordre du jour en quelques heures, et n'aurait pas du faire de vague. Je suis de ceux qui trouvent honteux cette manière de changer à postériori les règles de financement des partis. Nous avons réussi à renvoyer ce texte en commission, demi-victoire, mais nul doute que le gouvernement reprendra cette proposition de loi à son compte. La droite est de toute façon majoritaire....
Curieusement, le PC a soutenu le gouvernement, bien que non concerné. Allez comprendre.
En tout cas, ces tripatouillages donnent du parlement une image négative, même si, sur ce coup, nous avons les cuisses propres.
J'ai été de ceux, soit dit en passant pour "cerise"-voir un commentaire plus haut- qui heureusement était présent pour faire échec à cette magouille financière visant à payer le Nouveau Centre pour son ralliement.
Après les tests ADN, les franchises médicales, les cadeaux fiscaux, la Droite affiche son vrai visage, même si le "divorce" Sarkozien occupe le terrain.
Je me battrai dans mon groupe pour que notre position sur le mini-traité européen soit cohérente avec mes convictions, c'est à dire opposé, comme la majorité des électeurs de ma circonscription...
C'est pas gagné !!!
Lire la suite

BELLE INAUGURATION !!!

17 Octobre 2007

DSC02363-copie-1.JPG
Au vu des réponses à nos invitations, nous avons eu le nez fin de prévoir une salle municipale pour recevoir nos invités à l'inauguration de la permanence du Député !


Plus de trois cents personnes, selon le RL, ont rempli le salon Vauban en Mairie, et certains ont écouté le discours dans le couloir !

Cela fait chaud au coeur, et beaucoup m'ont dit ne pas avoir vécu cela depuis bien longtemps.

Mon propos s'est voulu pédagogique, même si la politique a été présente au fond.

On a eu tout juste assez à boire, tout juste assez à grignoter, il n'y a pas eu de restes...

Merci à tous de leur présence chaleureuse : Amis de longue date, élus de tout bord, camarades du PS, sympatisants dans leurs diversités...

Merci aux amis venus de Trieux et environs, très nombreux et parfois peu habitués à faire le déplacement de Longwy.

Cela m'encourage à poursuivre mon travail dans cet esprit de partage et de transparence, facteur de réconciliation des gens avec l'action politique.

Certains ont prolongé leur soirée Aux Caves, ils sont tous bien rentrés mais ont du avoir mal à la tête le lendemain.

Cette permanence que beaucoup, faute de place, n'ont pas pu voir vendredi dernier, est ouverte à tous.

AU PLAISIR DE VOUS Y VOIR.
Lire la suite

Le scandale EADS

10 Octobre 2007

Hier mardi, j'ai tenu à  assister à l'audition des acteurs publics de l'affaire EADS.  Il y a sans doute, et la justice le démontrera peut être, des délits d'initiés de la part d'actionnaires privés du groupe (Lagardère et d'autres dirigeants...). Ceux là ont pour le moins tardé à révéler les difficultés rencontrées dans la livraison de l'A 380 et ont revendu leurs titres avant la chute des actions consécutive à l'annonce de ces retards.
Le gouvernement de l'époque, actionnaire soit directement, soit par l'intermédiaire de la SOGEADE pour 15% d'EADS, prétend l'avoir ignoré !
C'est proprement incroyable.
Mais, pire encore, le rachat d'une partie des titres de Lagardère, "frère" de Nicolas SARKOZY, a été fait juste à temps par la Caisse de Dépots et Consignations (CDC), bras financier de l'Etat, dirigée par de hauts fonctionnaires de l'Etat, qui décident seuls des achats et ventes de leur considérable portefeuille d'actions.
C'est donc là que les pertes ont été enregistrées....
J'ai assisté à des aveux pitoyables, à des discours "langue de bois" inégalés, à des lachages de fusibles, à des règlements de compte entre services, le tout montrant une fois de plus les collusions entre cet Etat suppot des grandes fortunes, et ces mêmes milliardaires payant des vacances à notre Président en toute amitié désintéressée bien sûr !
L'affaire cache encore bien des développements : l'essentiel des participations de l'Etat dans des groupes industriels est logé à la CDC. Cette structure est plutôt bien conçue, même si des améliorations et plus de transparence restent nécessaires. Le trésor de la CDC est convoité par Bercy ; il faudra bien couvrir les cadeaux fiscaux de l'été ( 15 Milliards PAR AN).
Prenons garde à ce que l'affaire EADS ne serve pas de prétexte à déshabiller la CDC encore un peu garante de l'intérêt stratégique national, et que Bercy n'en profite pas pour brader aux grandes puissances financères, ce qui reste à solder. La vente des parts de l'Etat dans les Autoroutes en est un exemple récent, Aréva pourrait en devenir un autre. Là, c'est BOUYGUES qui est intéressé, un autre copain sans doute aussi désintéressé.
Pendant ce temps, il faut que chacun travaille plus pour gagner plus.
Les nantis de fonctionnaires continuent à voir leurs salaires bloqués.
Les malades vont être taxés de "franchises" pour la solidarité.
Les petites retraites ne sont pas revues.
N'ayons pas peur :
Rachida Dati passe un après-midi people chez Drucker.
Cécilia Sarkozy telle une star, se fait désirer.
Martin Hirsch s'émeut.
Les grands laboratoires pharmaceutiques fabriquent des tests ADN, ça va se vendre !



Lire la suite

travailler pour tous....

3 Octobre 2007

Week end chargé,  lundi préfectoral,  assemblée  dans la foulée,  tel est le rythme de  travail  de votre député.

Le samedi matin, j'étais tôt dans la matinée aux côtés des parents d'élèves et des élus de Longuyon qui défendent les conditions de scolarisation des enfants d'une maternelle où l'inspection d'Académie applique sans pitié les mesures d'économie de moyens de ce gouvernement.

En début d'après-midi, j'étais à la manif contre les franchises médicales, à Longwy, aux côtés des forces de gauches réunies. Bon accueil, ma présence a agréablement surpris, même si quelques ultras continuent à faire de l'antisocialisme systématique. Certains de nos éléphants ne nous servent pas....

Le Dimanche matin, à Mercy le Bas, j'assistais à une cérémonie organisée par les anciens parachutistes, honorés de ma présence et fort courtois.

Le lundi, réunion en Préfecture de Région, où le CORTHEX, commission de mise en oeuvre du programme après-mine, a validé le financement de dossiers et ma présence a été utile pour des dossiers de la circonscription ( Crusnes... ). Le Préfet de Région, présent et attentif, a été coopératif.

Départ à Paris lundi soir. Mardi matin, séance de questions orales, technique et intéressant, puis réunion du groupe PS, convenu et ennuyeux, suivie d'un déjeuner avec la Lyonnaise des Eaux, occasion de râler sur un chantier défaillant. Arrive ensuite la séance des questions au Gouvernement, ma première, cinéma organisé et cacophonie où je nous ai trouvé très moyens. Puis j'ai assisté à l'audition du Gouverneur de la Banque de France et de quelques pontes de la finance. La discussion sur les turbulences financières fut longue et passionnante. J'y suis intervenu, nourri des réflexions inspirées de Laurence, ma femme, dont c'est le métier. Je m'y suis notamment inquiété des multiplications de L.B.O., qui gonflent une bulle qui pourrait bien exploser. L'exemple de MB Automotive m'avait marqué.

Ce matin, débat - sans vote - sur la réforme des régimes spéciaux de retraite; L'occasion de retrouver le très habile Ministre Xavier Bertrand, qui est sur la forme le plus impressionnant de tous, et donc le plus dangereux pour ceux que je veux défendre.

Retour prévu ce soir, après quelques autres réunions cet après-midi : questions au Gouvernement, réunion de travail avec Didier Migaux sur le PLFSS...

Et après, on dira que les députés ne travaillent pas !


Lire la suite