Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Qu'est donc venu faire Manuel Valls à Longwy ?

1 Juillet 2015 , Rédigé par Christian Eckert

Attentats terroristes, risques de sortie de la Grèce de la zone Euro, préparation du budget 2016, le Premier Ministre ne manque pas de sujets de travail et reconnaissons que la charge est énorme…

Manuel Valls est néanmoins soucieux de rester en contact avec les territoires. Que dirait-on s’il restait enfermé à Matignon, coupé de son pays, sans conserver les indispensables liens entre les citoyens et ceux à qui ils ont confié, un temps donné, la gestion de la chose publique ?

Il avait donc décidé de venir ce lundi en Lorraine pour signer avec le Président Jean Pierre Masseret le contrat entre l’Etat et la Région Lorraine qui s’engagent ensemble sur un programme d’actions pour les six prochaines années. L’aboutissement de longs mois de travaux, pour prioriser, retenir, financer, planifier, les projets locaux et régionaux qui font consensus.

Lorsque le Premier Ministre se déplace, le choix des thèmes et des lieux est l’occasion de bien des surenchères, chacun cherchant à le faire venir « chez lui », pas seulement pour faire joli, mais surtout parce que le Premier Ministre n’arrive en général pas les mains vides… Le député Maire de Longwy (aidé un peu par votre serviteur) avait obtenu de Manuel Valls (malgré un temps de trajet assez long depuis Metz…) qu’il vienne à Longwy.

Quelques élus Front de Gauche, bien qu’invités à le rencontrer en Mairie, ont décidé de venir avec des drapeaux et des sifflets. Tenus gentiment à distance, ils ont réussi à attirer l’attention et ont pu « s’indigner du déni de démocratie de ce gouvernement scélérat…. ». N’aurait-il pas été plus simple de venir comme tout le monde rencontrer le Premier Ministre en Mairie, d’écouter les discours sans forcément les acclamer, et d’échanger avec lui…. Les 300 personnes présentes ont pu échanger librement et sans concession.

La CGT avait placé sa présence colorée sous le signe de la défense des emplois des salariés des « Emaux de Longwy ». Les délégués syndicaux de cette entreprise ont échangé directement avec le Premier Ministre. C’est sans doute aussi efficace.

Mais l’essentiel n’est pas là. Qu’est venu faire le Premier Ministre à Longwy ?

Certains y voient un soutien à tel ou tel de ses amis. D’autres un coup de com. D’autres enfin une précampagne de promotion de sa personne. On n’empêchera pas les fantasmes.

Je connais maintenant bien Manuel Valls et sais que son obsession est de faire réussir son Gouvernement. Cela passe, il le sait, par un engagement de terrain pour faire retrouver à la classe politique en général et à ses amis politiques en particulier une crédibilité et une confiance pour le moins entamée. Mais cette confiance passe par des actes et pas seulement par des discours. Et des actes, il y en a eu. Ceux qui étaient présents ont entendu des propos concrets, touchant à la structuration et à la vie de notre arrondissement :

J’ai eu l’occasion de rappeler que Longwy était surement la seule ville de Lorraine où il y a quelques années seulement, l’hôpital en quasi faillite était menacé de fermeture, le commissariat était « hors du temps », et le lycée (l’un des plus gros de Lorraine) faisait peine à voir. Aujourd’hui, l’offre de soins à l’hôpital est garantie et son équilibre financier est presque atteint. Un nouveau commissariat sort de terre et le lycée a entamé sa reconstruction complète.

La venue de Manuel Valls a permis de confirmer d’autres engagements parmi lesquels :

  • Le Contrat de Plan signé à Metz précise la participation de l’Etat au prolongement du Contournement de Villerupt Audun le Tiche pour désenclaver Belval.
  • Il confirme la réalisation d’un « Park and Ride » tant souhaité dans l’agglomération de Longwy.
  • Manuel Valls a rappelé dans son discours l’engagement de l’Etat en faveur du Pôle de l’Image à Villerupt dans le cadre du Pacte Lorraine.
  • Le cas de plusieurs entreprises du Bassin (Kaiser à Longuyon, FVM à Villers la Montagne, SKTB à Gorcy et bien sûr les Emaux de Longwy) a été evoqué.
  • J’ai confirmé pour ma part la concrétisation à Piennes d’une école de l’informatique (que Thionville voulait obtenir en Moselle…) labellisée par le projet Lor'ntech.
  • Dans l’après-midi, au CEA TECH de Metz, il a confirmé le projet MhyRabel porté par la Sodeger en lien avec l’IUT de Longwy et d’autres partenaires locaux et nationaux. MhyRabel, c’est une première mondiale : des piles à combustible créées à partir du surplus d’électricité produites par ses champs éoliens et cela pourrait devenir un nouveau modèle économique.
  • Le financement de la rénovation du quartier Voltaire de Longwy dans le cadre de la politique de la ville est officiellement inclus dans le contrat de projet.

La presse n’a rien dit de tout ça, préférant s’en tenir à l’écume des choses…. Voilà la réalité.

Lire la suite