Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Alpha Santé : la balle dans le camp du Gouvernement !

8 Mars 2012 , Rédigé par Christian Eckert

 

 

 

 

Après la journée d’hier, un peu folle, concernant Alpha Santé, il nous faut redoubler de vigilance. Que cache l’attitude du Ministère, qui semble de plus en plus avoir tardé à ouvrir le dossier, et qui pourrait être tenté de le refermer rapidement.

 

Les différents contacts de ce jour, dont je vous épargne les détails, ont malheureusement indiqué que rien n’est joué. Demain vendredi se déroule à Paris une réunion « technique » où le Ministère de la santé verra les responsables locaux et régionaux et mesurera comment construire, valider et accompagner la poursuite des activités du groupe. Certes, il faudra dans un premier temps restructurer l’offre de soins, et cela n’ira pas tout seul. C’est le prix à payer pour éviter le dépôt de bilan, qui provoquerait un plan massif de licenciements, avant que les groupes privés ne viennent faire leur marché en transformant les hôpitaux de proximité en centres de recrutement de malades à faire soigner dans leurs cliniques des grandes villes.

 

Il faut que le Ministère s’engage à donner les aides financières à SOS Hôpital nécessaires à couvrir les deux premières années de déficit, comme au CHR de Metz Thionville pour sa partie.

 

Michel Liebgott, mon collègue député du secteur Hayangeois, et moi avons convenu avec le Préfet de Région de nous voir mardi prochain en début d’après-midi pour faire le point.

 

De la même façon, nous demandons à rencontrer Xavier Bertrand, qui peut décider de la suite à donner, en totalité ou en partie, aux demandes des repreneurs publics ou privés non lucratifs toujours candidat à reprendre les activités existantes.

 

Bien sûr, nous avons averti notre candidat François Hollande de la possibilité qu’à côté de Gandrange et Florange, se déroule un autre abandon qui, outre la destruction possible de 2 000 emplois, créerait un vide complet de structure hospitalière dans un bassin de population qui a tant donné à la Nation.

 

Tout cela pour faire place aux structures privées, qui ne s’embarrasseront pas de questions d’aménagement du territoire et penseront plus à satisfaire leurs actionnaires que leurs patients.

 

Plutôt que de penser à la santé des gens, à l’emploi des salariés, le Gouvernement chercherait-il à faire faire une bonne affaire à un groupe privé ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article