Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 14:30

La tournure de cette campagne présidentielle donne la nausée. La drague des voix du FN par Nicolas Sarkozy et ses acolytes Guéant et Buisson, représente un danger majeur : Ces mercenaires avides du pouvoir, au service des intérêts financiers qui veulent diriger notre pays, l’Europe et le Monde, remettent en cause plus de deux siècles de progrès intellectuel, d’humanisme et de conscience collective, qui ont fait de l’Homme sa noblesse et sa supériorité par rapport à l’animal.

 

Les réflexes individualistes, communautaires, identitaires, et - j’ose le dire -  racistes, que tous ont un jour ressenti, ont été intelligemment combattus depuis au moins le siècle des lumières, par des visionnaires capable d’une hauteur de vue que nous avions l’habitude de saluer et de respecter.

 

  • - Ainsi en est-il des philosophes tels Rousseau, Voltaire et bien d’autres, qui ont su au 18° siècle faire œuvre de pédagogie philosophique sur la conscience sociale, le sens de l’intérêt général, et les notions de droits et de devoirs des individus face à la collectivité, qui ne connaît comme seules limites que la nature humaine, et nous ont fait considérer l’Homme comme acteur responsable collectivement de son avenir.
  • - Ainsi en est-il aussi des auteurs du 19° siècle, comme Victor Hugo ou Emile Zola, qui au travers de leur rôle d’écrivains engagés, ont mis l’accent sur les combats pour la justice et l’égalité, dont le respect est incontournable pour la pérennité de la République qui protège et qui fait progresser.
  • - Ainsi en est-il des membres du Conseil National de la Résistance, qui après les atrocités vécues durant une guerre abominable, ont su poser des principes fondateurs d’un modèle de société où la solidarité rassemble, motive et redistribue. Ces grandes valeurs, oubliant l’esprit de revanche, ont d’ailleurs été jusqu’il y a peu, salués et respectées par les gouvernements successifs.
  • - Ainsi en est-il, même si le sujet peut paraître délicat compte tenu du principe de laïcité de notre République, des valeurs portées par le mouvement chrétien, au sein duquel beaucoup de nos esprits ont grandi. Il m’est apparu que le respect d’autrui, le partage et la solidarité étaient pour beaucoup dans les vrais principes de la religion chrétienne au sein de laquelle beaucoup ont été élevés.
  • - Ainsi en est-il enfin de l’instruction publique que l’école de la République nous a dispensée, qui est fondatrice de l’unité nationale, qui se caractérise plus par le respect de la diversité que par la fermeture sur soi-même source de conflit et de régression. Les hussards de la République auraient-ils fait des leçons de morale pour rien ?

 

Le Front National, même revu et corrigé par Marine Le Pen, fait appel aux sentiments individualistes et communautaristes qui sont tentants pour répondre aux difficultés quotidiennes, surtout en période de crise. Le national-socialisme, qui a cherché à exterminer des races (!), n’est-il pas né aussi durant des situations économiques difficiles ?

 

Aucune difficulté économique ne saurait justifier le principe d’exclusion, de stigmatisation et de rejet de telle ou telle catégorie d’êtres humains.

 

La responsabilité de Nicolas Sarkozy est énorme : il a, dans ses discours, dans ses actes et dans ses outrances, redonné force et vigueur aux bas instincts des individus plus prompts à accabler les autres qu’à se remettre en cause eux-mêmes…

 

Il se sent obligé de dire qu’il n’envisage pas de nommer des Ministres du Front National… Aucun Président avant lui, fut-il de droite, n’avait eu besoin de faire pareille déclaration ! Ce seul fait est l’aveu même de sa faiblesse et de sa compromission.

 

Sa réélection serait pour la France et pour le Monde, une insulte aux valeurs humanistes dont la France a été un des creusets.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires

Bernard Hillard 30/04/2012 17:52



alphonse 29/04/2012 18:48


Bien d'accord, Gérard..!


Cher François, ...n'y a-t-il pas eu 2007, aussi, après 2002..?


Vous n'étiez pas là..?...C'était une erreur..?


A Silcom-bof: faut quand même rouler une bonne fois du bon côté, si l'on veut éviter les accidents, même avec un bon GPS..!


A tous, en attendant le résultat du 2d tour , je conseille une lecture comme "allegro barbaro" de José-Luis de Vilallonga (Seuil, J'ai lu, 1967). L'année 1931, quand l'Espagne en a eu marre de la
démocratie. Enfin...,...les riches d'Espagne, sinon les grands...

Sil 29/04/2012 00:08


Bof ! le véritable changement c’est SILcéron. la preuve ici :


 


http://republicoin.blogspot.fr/2012/04/presidentielle-2012-le-grand-discours.html

Gérard 27/04/2012 12:22


Pour répondre à François, j'ai voté pour Arlette en 2002 tellement j'étais déçu par la politique de droite menée par le PS de Jospin. Je n'ai entendu aucune remise en cause de la tête du Ps à la
suite. En 2005 la majorité des élites du PS a appelé à voter "oui" à la constitution européenne, il n'avaient toujours rien compris. En 2007 j'ai voté Ségolène au 1° et 2° tour, ce n'est pas pour
ça qu'elle a été élue. Je me tue à dire que le PS n'a rien à gagner à aller chercher ses voix au centre. Si on se dit de gauche on propose une politique de gauche. JL Mélenchon pour qui j'ai voté
au 1° tour de 2012 l'a bien compris. Mais rassurez vous je voterai Hollande au 2° tour. Pas pour ses idées mais pour dégager l'autre. Et c'est cela qui est dommage. Bien à vous.

Luc.F. 27/04/2012 09:41


Je n'ai que peu de temps car beaucoup de travail actuellement.


Je prends cependant la plume pour rédiger quelques lignes afin de manifester mon accord avec ces propos.


J'ajouterai même que c'est à n'y rien comprendre... En effet, à titre personnel, je suis "tombé de haut" lors du résultat de ces dernières élections présidentielles. A quoi pensent les gens,
ont-ils une mémoire de poisson rouge que quelques mots, discours et tour de passe-passe médiatiques peuvent altérer en quelques semaines. Il est malheureusement à le croire.


A titre personnel, même si je soutiendrai F.Holland lors du deuxième tour, j'ai été déçu par le score de la gauche de gauche également.... Cela est bien plus personnel que les précédents
consirétaions qui viennent d'être portées à votre connaissance.


Adivenne que pourra mais il est certain que le petit homme doit s'en retourner d'où il vient et, si comme il le dit, cela reviendrai à un réel départ de la scène politique, je n'en serai que bien
plus satisfait encore.


Voici une petite réalisation personnelle qui exprime mes propos à son sujet : 


http://www.youtube.com/watch?v=wwYkhWBLUP0


(Notons que c'est moche et que cela n'a pas jouit d'une attention des plus profésionnelle mais le message y est clair et limpide me semble-t-il). 


Luc.F.