Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

La venue du Premier Ministre à Longwy : des suites à venir...

9 Mars 2017 , Rédigé par Christian Eckert

Lorsque le Premier Ministre se déplace en province, rien n’est laissé au hasard : depuis quelques mois, cette visite (plusieurs fois remise pour cause d’agenda) a été soigneusement préparée.

 

La presse locale en a fait quelques clichés… Certains habitués des réseaux sociaux ont raillé les mesures de sécurité (l’Etat d’urgence leur semble inconnu). D’autres ont décrit une opération préélectorale, comme si le Premier Ministre pouvait consacrer son temps (dont il faut mesurer les contraintes) à 577 circonscription en quelques semaines.

 

En réalité, de nombreuses réunions interministérielles ont préparé cette visite qui précédait un déplacement comparable le lendemain dans le bassin minier du Nord - Pas de Calais où j’ai moi-même accompagné Bernard Cazeneuve. Des contacts ont été pris avec Philippe Richert (Président de la Région Grand-Est), Mathieu Klein (Président du Conseil Départemental), des Ministres luxembourgeois, le Député Maire Jean Marc Fournel, les services de l’Etat (Préfectures, directions régionales…) pour que ce déplacement réponde à la commande que le Premier Ministre et moi avions passée : apporter des réponses concrètes aux préoccupations spécifiques à ce territoire.

 

Le Premier Ministre a donc été précis et a pris des engagements dont une partie seulement sont retracés ici :

 

1 - Concernant les sujets d’après-mine : il a indiqué que les dossiers de requalification des voiries et réseaux des cités minières qui restent inachevées (Mont-Bonvillers, Mancieulles, Moutiers…) seraient instruits et financés. L’engagement porte sur plusieurs dizaines de Millions d’Euros. Le Président Richert, seul élu régional présent, a indiqué publiquement que la Région y était favorable et y prendrait sa part de financement.

 

2 - S’agissant des relations avec le Grand Duché de Luxembourg notamment concernant la mobilité : A la suite de la dernière conférence intergouvernementale franco-luxembourgeoise, le Luxembourg s’est engagé à collaborer financièrement à la concrétisation en France de plusieurs dossiers parmi lesquels le « Park and Ride » de Longwy, la liaison Micheville-Cloche d’or par des bus de haut niveau de service…

 

3 - A plus long terme, il a indiqué avoir missionné les services de l’Etat (le CGET) pour conduire une mission de préfiguration destinée à organiser localement la concertation des communautés de communes directement concernées par les relations frontalières. Six communautés de communes ne peuvent être un interlocuteur cohérent avec les Etats voisins.

 

4 - Il m’a publiquement chargé de mettre au point - comme il l’a fait le lendemain dans la bassin houiller du Nord - un dispositif d’exonérations fiscales et sociales à l’image des zones franches existantes, sur la base de critères précis (constitutionnels et euro-compatibles), qui permettrait d’encourager le développement économique sur tout ou partie de notre territoire.

 

5 - Un contrat de ruralité doit intervenir entre l’Etat et le Pays de Briey. 12 fiches actions sont d’ores et déjà retenues pour 2017, accompagnés des financements mobilisables.

 

La parole d’un Premier Ministre engage l’Etat dans la durée. Je sais par expérience que la confiance n’exclue pas le contrôle ! Je sais que les paroles - et encore plus les écrits - peuvent se retourner contre leurs auteurs lorsque les engagements ne sont pas tenus :

 

  • Concernant les dossiers après-mine, le dialogue entre l’Etat et la Région est commencé et une sélection des dossiers sera prête d’ici quelques semaines.

  • Pour les dossiers de mobilité transfrontalière, je m’exprimerai avec mon homologue luxembourgeois avant le 25 mars.

  • Sur la mission de préfiguration du CGET, le rapport est prévu fin mars.

  • S’agissant du dispositif de zones franches, le travail est avancé et un consensus se dégage toutes tendances politiques confondues pour que la prochaine loi de finances le prévoit.

  • Le contrat de ruralité du Pays de Briey sera signé ce vendredi.

     

    Le Premier Ministre a aussi consacré une partie de son propos à des thèmes plus politiques. Il a surtout souligné l’incohérence de celles et ceux qui prônent la fermeture des frontières - voire même la disparition de l’Europe - face à notre territoire qui vit tous les jours grâce aux échanges frontaliers.

     

    Notre responsabilité collective, pour donner confiance en nos institutions (nationales ou européennes), ne se fera qu’en travaillant ensemble sur des exemples concrets de l’amélioration de la vie quotidienne de nos concitoyens.

    Laissons de côté ceux qui parlent, ceux qui raillent, ceux qui méprisent. Préférons ceux qui travaillent. Parfois, ils réussissent !

Partager cet article

Repost 0