Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Articles récents

Plus de démocratie !

22 Janvier 2007 , Rédigé par Christian ECKERT

Jeudi 18 janvier à Longwy, débat participatif dans le cadre de la campagne de Ségolène...

Thème retenu : la vie chère !

Un vrai bonheur que de retrouver le goût du débat, de la confrontation, de l'espoir... Une cinquantaine de participants, des interventions spontanées et exemptes de langue de bois. La formule plait et décoiffe.

Une première à renouveler, et des contacts intéressants. La présence du MDC a été saluée, et fera taire des rumeurs sur les législatives.

Pour ma part, je me suis abstenu de parler, sauf dans une conclusion que l'on m'a demandée : Il m'est apparu au fil des débats que le problème de fond reste posé, à savoir celui de la place de l'Etat dans notre vie publique. En effet, tant sur le logement, que sur les salaires, le temps de travail, la fiscalité, il m'apparait que le rôle régulateur, redistributeur de l'Etat doit être affirmé. Il ne saurait y avoir d'ordre juste si le seul marché devait tout "organiser".

Pour moi, c'est une des différences fondamentale des conceptions gauche/droite, et, sans vouloir polémiquer, cela nous ramène aussi sur le débat du projet de constitution européenne.

Les participants sont repartis motivés et rentreront encore mieux dans cette campagne de proximité, si importante pour ce dédut de 21° siècle.

Lire la suite

sarko show !!!

15 Janvier 2007 , Rédigé par Christian ECKERT

Quel scoop !

Nicolas est candidat ! Fallait-il une aussi grand-messe pour un non énènement pareil ? Je ne le crois pas. Beaucoup d'argent dépensé pour une nouvelle que tout le monde connaissait....

Au moins les masques tombent et le discours du candidat de l'UMP nous prouve que, contrairement à ce qu'il dit, il n'a pas changé. La politique qu'il promet est bien celle que l'on redoute : une politique de droite dure, avec service minimum, service à la classe dirigeante, cadeaux fiscaux aux riches, sécurité dans le discours et précarité dans les actes.

Allons nous tomber dans le panneau et craindre en face de montrer une vraie politique de gauche ?

Solidarité, humanisme, progrès social, retour aux priorités de la formation et de la recherche, voilà ce que nous devons défendre.

Ségolène a montré de vraies différences dans la forme de son approche, elle doit montrer de vraies ruptures sur le fond. Ne jouons pas à imiter la droite et à tenir des discours trop techniques. Nous gagnerons sur la confiance, l'espoir et la fidélité à nos valeurs.

La radicalisation de la droite peut être une occasion pour nous, si nous gardons notre âme, celle que nous avons un peu perdu lors du projet de constitution européenne.

" La sagesse c'est d'avoir de rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue quand on les poursuit."

Lire la suite

VU DANS LA PRESSE

8 Janvier 2007 , Rédigé par Christian ECKERT

 

PARU DANS LE REPUBLICAIN LORRAIN !

Lire la suite

CONFERENCE DE PRESSE

3 Janvier 2007 , Rédigé par Christian ECKERT

RENDEZ-VOUS le Samedi 6 Janvier à 15h 30 !

En Mairie de LONGWY, le samedi 6 janvier seront rassemblés beaucoup de socialistes lorrains et en particulier Jean Pierre Masseret, Michel Dinet, Jean Yves Le Déaut, Jean Marc Todeschini....

Ils seront là pour l'annonce de la candidature de Christian ECKERT et de son suppléant Jean Marc FOURNEL aux prochaines législatives pour le Parti Socialiste.

Retrouver un siège de gauche dans cette circonscription, tel sera l'objectif de l'ensemble des socialistes de la circonscription de Longwy.

Pour cela, ils ont fait le choix de deux candidats connus pour leur travail de terrain, et engagés clairement dans les combats pour les valeurs de gauche.

Candidats locaux, Christian et Jean Marc dénoncent le double langage du député sortant, soutenant à Paris les gouvernements de droite de Balladur à Villepin, en se démarquant localement sur les sujets qui à l'évidence pénalisent les plus fragiles.

Un député sortant qui n'a, à l'évidence, pas marqué de son empreinte la vie locale et encore moins la vie politique nationale !

 

Lire la suite

Candidature !

4 Décembre 2006 , Rédigé par Christian ECKERT

Aurélie Filippetti a rejoint les rangs du comité de campagne de la candidate socialiste pour les élections présidentielles.

C'est une bonne chose car les ralliements à Ségolène sont tous les bienvenus, surtout lorsqu'ils viennent de personnes hors de notre parti.

Il ne faut pas être hyppocrite, c'est aussi, compte tenu de sa décision de renoncer à la candidature sur la circonscription de Longwy, une étape de plus franchie vers ma candidature avec Jean Marc Fournel.

Le temps presse maintenenant de voir notre parti se prononcer enfin sur la validation du choix des militants de la 7° circonscription de Meurthe-et-Moselle de ma candidature.

Au delà de ma personne, c'est un choix de fidélité et de reconnaissance d'un investissement de terrain.

Aurélie Filippetti pourra nous servir de relai avec l'entourage de la campagne nationale, comme d'autres, et trouvera sûrement un rôle au niveau local en Moselle ou en Meurthe-et-Moselle, si elle souhaite s'investir localement. Les occasions ne manqueront pas.....

Tous au travail donc pour aller vers des succès, à tous les niveaux. Mon engagement derrière notre candidate sera sans faille, et je suis sûr que la victoire est possible pour Ségolène comme pour moi.....

 

Lire la suite

ROYAL !

20 Novembre 2006 , Rédigé par Christian ECKERT

Pas de surprise pour notre vote interne, en tout cas pour le résultat.

J'avais personnellement toujours pensé à un tel score. Un regret cependant, c'est de voir Laurent FABIUS devancé par DSK, même si l'écart est faible.

Les acquis de cette consultation sont multiples :

D'abord, l'organisation de ces primaires a permis de montrer un parti sérieux, novateur, démocratique et respectueux. Les concurrents de droite se font croche-pied sur croche-pied, de Clearstream à des petites phrases assassines, et on sent leurs divisions rentrées mais bien réelles. Au parti socialiste, malgré quelques petits écarts, nos concurrences internes ont été bien assumées.

Ensuite, et ce n'est pas rien, ce débat et ce vote ont permis d'occuper le terrain jusque là squatté par Nicolas Sarkosy sur des thèmes pas toujours très sains. Des choix clairs ont été faits et des problématiques de fond ont été abordées.

Enfin, la victoire sans appel de Ségolène permet d'engager une dynamique qui pourra compter dans l'élection de 2007 qui s'annonce serrée. Une victoire étriquée ou un second tour risqué aurait pu casser une image forte qui est un atout de campagne indéniable.

Pourtant, la vigilance doit rester de mise:

Certains commentaires sur cette belle victoire de Ségolène m'inquiètent. A l'interne comme dans la presse, on considère que notre parti aurait définitivement fait le choix de la social-démocratie, confirmé une espèce de virage à droite pour nous enfermer dans un comportement à l'américaine qui ne laisserait plus de place à nos valeurs de gauche certes parfois dogmatiques....

L'arrivée de Laurent Fabius en troisième position est donc préjudiciable. Car même si des doutes entourent sont positionnement à la gauche du Parti, c'est bien cette ligne qui lui a été porteuse.

Un échec de Ségolène ne le mettrait plus en position de recours, contrairement à DSK qui pourrait rebondir en raison de sa deuxième place.

Notre vigilance sur l'ancrage à gauche du Parti doit sans doute être encore plus forte dans notre secteur géographique, compte tenu de sa sociologie et de son histoire. Ne pas laisser de place au Parti communiste, aux collectifs plus ou moins anti-libéraux, telle doit être aussi notre attention des prochains mois.

Pour ma part, fidèle à mes convictions, mais aussi au parti qui m'a porté à des responsabilités, je serai bien sûr derrière Ségolène dans les prochaines campagnes qui nous attendent en 2007.

Lire la suite

VOTE PRESIDENTIEL !

12 Novembre 2006 , Rédigé par Christian ECKERT

Le moment du choix du candidat socialiste approche. Plus que jamais, mon sentiment est que notre parti s'honore d'un débat finalement courtois, même si les manipulations de DSK et de ses amis sont "limite".

C'est pourtant Laurent qui semble faire les frais de cette espèce de bipolarisation du débat interne entre Ségolène et DSK.

Si l'on regarde les idées, c'est pourtant Laurent qui incarne une vraie différence avec Ségolène,

J'ai peine à croire que la gauche se retrouve rassemblée derrière DSK !!!

Mais après tout, j'ai confiance dans la démocratie de notre parti.

Lire la suite

EN VISITE AU LYCEE DE LONGWY

31 Octobre 2006 , Rédigé par Christian ECKERT

Le lycee Alfred Mézières de Longwy mérite bien des travaux de rénovation.

Un progamme concerté de travaux est établi. Il faudra le conduire à terme !

Lire la suite

Les Verts à Longwy !!!

30 Octobre 2006 , Rédigé par Christian ECKERT

Depuis ce matin, les verts ont encore un peu plus montré leurs divisions.

Leurs instances nationales n'ont pas validé la candidature qui se veut locale d'Aurélie Filippetti.

Elle qui se gaussait des hésitations du PS à Longwy vient d'être ramenée à plus de modestie et doit méditer sur ses propres incohérences :

Elue à Paris, elle ne peut faire valoir sa famille mosellanne pour trouver une légitimité à Longwy.

Les verts ont semble-t-il aussi écarté la candidature locale d'Oscar pour préférer une meusienne membre de l'appareil, belle leçon de militantisme !

Pour notre part, Jean Marc Fournel et moi-même avons aussi bien prouvé notre engagement militant que sur le terrain au service des habitants et des collectivités du bassin.

L'essentiel reste de se mettre en condition de battre la Droite qui squatte la circonscription depuis 2002 et que personne ne se sente écarté de ce combat.

Lire la suite

QUEL DEBAT ?

24 Octobre 2006 , Rédigé par Christian ECKERT

Ce soir, 3 candidats du PS occupent mon écran Télé.

C'est intéressant, et il me semble que notre parti s'honore d'une démarche transparente et démocratique pour le choix de notre candidat.

Les français le sentent et font la différence avec l'UMP où la démocratie n'existe pas.

Quel que soit le résultat, nous serons tous derrière notre candidat, car il est temps de remettre Sarko and C° hors du pouvoir.

Moi, j'ai confiance, les trois ont leur qualité, même si ce style de débat provoque quelques surenchères regrettables.

Les valeurs restent communes, et le PS doit gagner. Les points d'accord restent nombreux.

Certaines propositions devraient néanmoins être plus raisonnées et discutées avant de les balancer de façon provoquante et dangereuse.

Innover et provoquer n'est pas l'alpha et l'oméga d'un programme.

Lire la suite