Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Articles récents

MELANGE DANGEREUX...

4 Décembre 2007

Enfonçons ensemble une porte ouverte... Cela ne fait pas mal !

L'économie domine le monde et ses relations entre les pays.

Ce matin, entre la gare de l'Est et l'Assemblée Nationale, j'entendais sur France Inter un auditeur s'inquiéter du fait que toutes les relations internationales, en particulier les déplacements présidentiels, sont évalués principalement à l'aune des contrats qu'ils formalisent.

La question des droits de l'Homme, celle de l'exercice de la démocratie, le respect des traités, la signature et la mise en oeuvre du protocole de Kyoto, la recherche de la Paix durable, les droits des femmes, ceux des enfants, la liberté de la presse, autant de questions occultées par des pharaoniques délégations présidentielles où se mêlent famille, amis et surtout industriels venus chercher l'onction politique pour leurs commerces pas toujours très propres.
  • L'affaire des infirmières bulgares avait déjà laissé une drôle d'impression... Le colonel Kadafi y a trouvé reconnaissance, compensations... Il sera d'ailleurs reçu en grande pompe bientôt à Paris.
  • Le voyage chinois - "ce fut un beau voyage " déclarait Mme Lagarde l'oeil humide à l'Assemblée l'autre jour - a été résumé à des contrats dont chacun mesure que le Président n'y a sans doute à voir que de loin.
  • Le coup de cirage de pompe à Poutine qui n'est pas un modèle de respect de la démocratie n'a sans doute rien à voir avec un marché économique qui s'ouvre !
  • Aujourd'hui, c'est l'Algérie. Seulement 5 Milliards. Et un bout de repentance pour faire le compte.
J'avais une autre idée de la France pays des droits de l'homme.

Comme dirait quelqu'un que j'aime, j'ai honte de ceux qui représentent mon Pays à l'étranger.



Lire la suite

Les députés socialistes à l'écoute

28 Novembre 2007

Henri Provang, enfin entendu…


Henri Provang : « Je souhaiterai savoir la pensée des députés de la majorité.»

Le Républicain Lorrain, Mercredi le 28 Novembre 2007

Suite à l'article « La Fnaca en manque de reconnaissance » paru le 3 novembre dans nos colonnes, Henri Provang a reçu des réponses à ses questions. Enfin…


C'est un président heureux qui nous fait part de sa lettre. Elle est datée du 12 novembre et signée par trois parlementaires. Christian Eckert, député de la Meurthe-et-Moselle, maire de Trieux, Hervé Féron, député de la Meurthe-et-Moselle, maire de Tomblaine et Jean-Yves Le Déaut, député de la Meurthe-et-Moselle, 1er vice-président du conseil régional de Lorraine ont paraphé le document. Un écrit qui redonne le sourire au président de la section briotine de la FNACA. Henri Provang rit mais jaune lorsqu'il s'interroge. « Que font les députés de la majorité ? »Le devoir de mémoire, la date de la journée des anciens combattants, la part du budget gouvernemental aux victimes de guerre, les conditions des veufs et veuves, tant de sujets qui indignent les associations.
Henri Provang fait part de ses multiples satisfactions.
La journée souvenir. « Tout d'abord, ils sont d'accord avec le 19 mars comme journée nationale du souvenir. » Comme mentionné dans la lettre, le groupe socialiste a voté le 22 janvier 2002 une proposition de loi instituant la date du 19 mars. « Nous attendons toujours l'inscription de ce texte à l'ordre du jour du Sénat. Nous avons protesté contre l'institution du 5 décembre, date que nous ne reconnaissons pas. »
La retraite du combattant. « Nous pouvons d'ores et déjà vous indiquer que les députés socialistes déposeront un amendement visant à revaloriser le montant de la retraite du combattant. Notre objectif est de porter ce montant à l'indice 48 des pensions militaires et d'invalidité avant la fin de la législature. » Pour Henri Provang c'est une seconde victoire, que ce soutien. « Nos pensions sont modiques par rapport à certains pays d'Europe. Mais au moins avec cette lettre, ça bouge ! »
Le soutien financier aux veufs de guerre. « C'était une de nos priorités. C'est honteux, en France ils ne perçoivent rien. Je ne suis qu'un petit président mais je veux me battre au maximum contre les injustices. » Dans le courrier, il est également question de l'ONAC, l'office national des anciens combattants et victimes de guerre. La présentation de l'évolution des crédits sociaux de l'ONAC, simplifiée par l'application des dispositions de la loi organique relative aux lois de finances, permet de s'assurer que le secours aux conjoints survivants les plus démunis ne se fasse pas au détriment d'autres actions.
On l'a compris, Henri Provang a obtenu par écrit le soutien du parti socialiste. Une question reste en suspens pour le fervent défenseur des anciens combattants, Henri Provang : « Que fait la majorité ? »
Lire la suite

UNE MATINEE A L'ASSEMBLEE

27 Novembre 2007

Ce mardi, TGV à 6 h 25 à Metz. Courte nuit, passée à l'hôtel IBIS près de la gare, car hier soir le dîner des élus de la majorité m'avait retenu à la Région jusqu'à 22 heures.

Jean Marc Ayrault avait demandé une présence maximum car une "niche parlementaire" prévoyait l'examen d'une proposition de loi socialiste dès 9 h 30.

J'ai suivi ce débat, où nous avons tenté de mettre fin à l'obligation inconditionnelle pour les communes de résidence de financer la scolarisation des élèves fréquentant une école privée dans une autre commune.

Jean Glavany s'y est employé, relayé par quelques collègues courageux.

Le Ministre Estrosi, ironique et calme, n'a eu qu'à attendre l'arrivée massive des députés de droite, en fin de matinée, qui ont en bloc appuyé sur le bouton qui repoussait le texte...

Ils ont quand même pris le temps de mener quelques charges scandaleuses contre l'Ecole publique...

Triste matinée... J'ai zappé la réunion du groupe, préférant un peu de travail de bureau et quelques coups de fil.

Au déjeuner, j'apprends que cet après-midi, le groupe a désigné Manuel Valls pour poser une question sur les banlieues au nom du groupe...

Il parait que certains collègues n'ont pas apprécié... On le voit et on l'entend en effet beaucoup dans les médias...

Je l'ai pour ma part entendu sur France-Info l'autre jour... Son expression ne marque pas forcément un solide ancrage sur mes valeurs de gauche.

J'aurais mieux fait aller au groupe... Un râleur de plus...

Allez, j'y retourne, l'après-midi sera peut-être moins tristounette.
Lire la suite

GREVES !! LES VRAIES RESPONSABILITES !

19 Novembre 2007

Une grêve, c'est d'abord difficile pour ceux qui la font ! Les grévistes prennent une décision lourde : risque d'être impopulaires, risque d'avoir des sanctions, risque de voir leurs revenus et ceux de leurs familles amputés....
Il ne faut jamais oublier cela !

Une grêve, cela ne s'improvise pas, et repose sur des motifs sérieux. Concernant les transports publics, la "réforme" engagée par ce gouvernement s'apparente à une rupture unilatérale du contrat de travail.

Si d'aucuns ont opté pour une carrière à la SNCF, à la RATP, ou dans tout autre secteur où le statut des retraites était différent des autres, c'était sans doute parceque le régime des retraites compensait d'autres aspects de leur métier : horaires éprouvants, salaires peu élevés, conditions de travail pénibles....

Négocier la seule durée de cotisations contre rien du tout est inacceptable et justifie en soi la grêve actuelle.

Le gouvernement parle d'équité et d'uniformisation des régimes. Il oublie de poser la questions d'autres régimes déficitaires, ceux des agriculteurs, des commerçants et artisans, et celui des parachutes dorés et autres régimes particuliers concernant des salaires sans commune mesure avec ceux des agents des entreprises publiques.

Il oublie aussi que la pénibilité au travail touche d'autres secteurs : caissières, métiers du bâtiment, milieu hospitalier....

Une grêve engendre des gênes pour les clients, redevenus le temps d'un discours des usagers... Eh oui, se lever tôt n'est pas l'apanage des cheminots ! Chacun mesure ainsi la pénibilité de leur métier !

Les fonctionnaires, dont les conditions de travail et de traitement ne cessent de se dégrader, les étudiants, dont les inquiétudes sur l'avenir des universités sont justifiées, les cheminots et les employés de la RATP à qui on rompt leur contrat de travail, les mineurs et leurs veuves de qui on se moque en mettant en cause leurs petites pensions qui les fait survivre... Je veux leur dire mon soutien, et me battrai avec eux contre ce gouvernement qui a fait voté cet été 15 Milliards de cadeaux aux plus riches, soit plus que le déficit de la sécu et des régimes de retraite !!!!

J'ai eu du mal à avoir un métro ce matin, je ne peux rentrer faute de train, mais qu'est-ce que cela face à leur désarroi et à leur avenir... Les clients, qui ont oublié d'être usagers, devraient être fiers des grévistes... Ce qu'ils défendent, c'est leur dignité et une conception du service public qui jusqu'à présent, honorait notre pays.

Combien de temps encore ?
Lire la suite

LA PENSEE DU JOUR !!!

7 Novembre 2007

"REGARDER L'HOMME QUI COURT EVITE DE VOIR CE QUI NE MARCHE PAS"


Cela pourrait être une maxime de Pierre Dac, de Coluche ou de Pierre Desproges...

Cela pourrait être un proverbe chinois ou africain...

C'est une phrase extraite du Canard enchaîné, de ce matin.

Coluche me manque, à l'évidence il manque aussi à Jacques ATTALI !!!
Lire la suite

LAGARDE PEDALE !!!

6 Novembre 2007

Avec la hausse des produits de premières nécessités et la flambée du pétrole, le pouvoir d’achat des Français se dégrade sérieusement. Pourtant, la Ministre de l’économie, Madame Christine Lagarde, semble traiter cette question avec un certain mépris. En effet, face à l’augmentation de l’essence, elle propose aux Français de trouver par eux-mêmes des solutions en utilisant ... la bicyclette! Heureusement que nous n'avons pas attendu Mme Lagarde pour proposer l’utilisation de moyens de déplacement plus doux, pour la préservation de notre planète... Mais cette réponse ne semble pas tenir compte des difficultés auxquelles sont confrontés au quotidien, bon nombre de nos concitoyens. Le gouvernement doit prendre la mesure des difficultés des Français et agir d’urgence sur les questions du coût de l’énergie et des loyers. Concernant l’énergie, le Parti Socialiste préconise la mise en œuvre effective du chèque transport, le rétablissement de la TIPP flottante et des mesures fiscales sur les grands groupes pétroliers, dont les recettes pourraient être destinées aux catégories professionnelles touchées par l’augmentation de l’essence, notamment les pêcheurs. Concernant les loyers, le parti a toujours demandé un moratoire sur leur augmentation, car les prix ne cessent d’augmenter et le gouvernement n'a encore rien fait jusqu'ici. Il est temps d’agir et de dépasser les discours. Le coup d’éclat médiatique ne peut faire oublier le coût de la vie. Mme Lagarde est certainement la plus provocatrice des ministres de ce gouvernement.
Lire la suite

RACHIDA A NANCY

27 Octobre 2007

Déploiement massif de forces de l'ordre pour la venue de Rachida Dati à Nancy hier.
Invités à 14H 45 en préfecture, quelques élus lorrains ont attendu 15 H 15 dans les grands salons de la Préfecture, étonnés de ne pas être plus nombreux. Certes, beaucoup de mosellans avaient boycoté, vexé de voir la Ministre débarquer à Nancy et pas à Metz... Querelle stupide, depuis plusieurs mois on savait la Cour d'Appel de Metz grâciée par la Garde des Sceaux.
Surprise, surprise, lorsque la Star de Michel Drucker descend le grand escalier, elle est accompagnée des parlementaires de droite, qui eux, avaient eu droit à un traitement de faveur, une avant-première organisée entre-amis à 14 H !!!
Curieuse conception de la représentativité des parlementaires : la descence aurait du les conduire à faire cela ailleurs que dans les locaux de la République, où pour le coup, c'était Liberté de la Ministre, Egalité de la droite et Fraternité des seuls parlementaires godillots.
Il parait même qu'une d'entre-eux, devinez qui, s'était invitée à déjeuner !
Pour le reste, pas de surprise, les décisions de fermeture sont tombées, Hayange, Longwy, Neufchateau, Saint Dié,  toutes des villes de Gauche, même Toul, la rationalisation de la Carte judiciaire, véritable déménagement du territoire, est en route... Encore une réforme pour unr réforme ! Cela aussi, les électeurs de Sarkozy l'avaient souhaité !

Lire la suite

PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMIS !!

24 Octobre 2007

Ce matin, l'Assemblée examinait en catimini une proposition de loi du groupe Nouveau Centre qui avait pour but de leur attribuer une part du financement public des partis politiques.
Contrairement aux habitudes, ce texte a été mis à l'ordre du jour en quelques heures, et n'aurait pas du faire de vague. Je suis de ceux qui trouvent honteux cette manière de changer à postériori les règles de financement des partis. Nous avons réussi à renvoyer ce texte en commission, demi-victoire, mais nul doute que le gouvernement reprendra cette proposition de loi à son compte. La droite est de toute façon majoritaire....
Curieusement, le PC a soutenu le gouvernement, bien que non concerné. Allez comprendre.
En tout cas, ces tripatouillages donnent du parlement une image négative, même si, sur ce coup, nous avons les cuisses propres.
J'ai été de ceux, soit dit en passant pour "cerise"-voir un commentaire plus haut- qui heureusement était présent pour faire échec à cette magouille financière visant à payer le Nouveau Centre pour son ralliement.
Après les tests ADN, les franchises médicales, les cadeaux fiscaux, la Droite affiche son vrai visage, même si le "divorce" Sarkozien occupe le terrain.
Je me battrai dans mon groupe pour que notre position sur le mini-traité européen soit cohérente avec mes convictions, c'est à dire opposé, comme la majorité des électeurs de ma circonscription...
C'est pas gagné !!!
Lire la suite

BELLE INAUGURATION !!!

17 Octobre 2007

DSC02363-copie-1.JPG
Au vu des réponses à nos invitations, nous avons eu le nez fin de prévoir une salle municipale pour recevoir nos invités à l'inauguration de la permanence du Député !


Plus de trois cents personnes, selon le RL, ont rempli le salon Vauban en Mairie, et certains ont écouté le discours dans le couloir !

Cela fait chaud au coeur, et beaucoup m'ont dit ne pas avoir vécu cela depuis bien longtemps.

Mon propos s'est voulu pédagogique, même si la politique a été présente au fond.

On a eu tout juste assez à boire, tout juste assez à grignoter, il n'y a pas eu de restes...

Merci à tous de leur présence chaleureuse : Amis de longue date, élus de tout bord, camarades du PS, sympatisants dans leurs diversités...

Merci aux amis venus de Trieux et environs, très nombreux et parfois peu habitués à faire le déplacement de Longwy.

Cela m'encourage à poursuivre mon travail dans cet esprit de partage et de transparence, facteur de réconciliation des gens avec l'action politique.

Certains ont prolongé leur soirée Aux Caves, ils sont tous bien rentrés mais ont du avoir mal à la tête le lendemain.

Cette permanence que beaucoup, faute de place, n'ont pas pu voir vendredi dernier, est ouverte à tous.

AU PLAISIR DE VOUS Y VOIR.
Lire la suite

Le scandale EADS

10 Octobre 2007

Hier mardi, j'ai tenu à  assister à l'audition des acteurs publics de l'affaire EADS.  Il y a sans doute, et la justice le démontrera peut être, des délits d'initiés de la part d'actionnaires privés du groupe (Lagardère et d'autres dirigeants...). Ceux là ont pour le moins tardé à révéler les difficultés rencontrées dans la livraison de l'A 380 et ont revendu leurs titres avant la chute des actions consécutive à l'annonce de ces retards.
Le gouvernement de l'époque, actionnaire soit directement, soit par l'intermédiaire de la SOGEADE pour 15% d'EADS, prétend l'avoir ignoré !
C'est proprement incroyable.
Mais, pire encore, le rachat d'une partie des titres de Lagardère, "frère" de Nicolas SARKOZY, a été fait juste à temps par la Caisse de Dépots et Consignations (CDC), bras financier de l'Etat, dirigée par de hauts fonctionnaires de l'Etat, qui décident seuls des achats et ventes de leur considérable portefeuille d'actions.
C'est donc là que les pertes ont été enregistrées....
J'ai assisté à des aveux pitoyables, à des discours "langue de bois" inégalés, à des lachages de fusibles, à des règlements de compte entre services, le tout montrant une fois de plus les collusions entre cet Etat suppot des grandes fortunes, et ces mêmes milliardaires payant des vacances à notre Président en toute amitié désintéressée bien sûr !
L'affaire cache encore bien des développements : l'essentiel des participations de l'Etat dans des groupes industriels est logé à la CDC. Cette structure est plutôt bien conçue, même si des améliorations et plus de transparence restent nécessaires. Le trésor de la CDC est convoité par Bercy ; il faudra bien couvrir les cadeaux fiscaux de l'été ( 15 Milliards PAR AN).
Prenons garde à ce que l'affaire EADS ne serve pas de prétexte à déshabiller la CDC encore un peu garante de l'intérêt stratégique national, et que Bercy n'en profite pas pour brader aux grandes puissances financères, ce qui reste à solder. La vente des parts de l'Etat dans les Autoroutes en est un exemple récent, Aréva pourrait en devenir un autre. Là, c'est BOUYGUES qui est intéressé, un autre copain sans doute aussi désintéressé.
Pendant ce temps, il faut que chacun travaille plus pour gagner plus.
Les nantis de fonctionnaires continuent à voir leurs salaires bloqués.
Les malades vont être taxés de "franchises" pour la solidarité.
Les petites retraites ne sont pas revues.
N'ayons pas peur :
Rachida Dati passe un après-midi people chez Drucker.
Cécilia Sarkozy telle une star, se fait désirer.
Martin Hirsch s'émeut.
Les grands laboratoires pharmaceutiques fabriquent des tests ADN, ça va se vendre !



Lire la suite