Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 22:49

Sur une grande radio, Alain Minc parlait du pape en ces termes : 

 

«Ce pape allemand? Parler comme il a parlé, en français ? On peut discuter ce que l'on veut sur l'affaire des Roms, mais pas un pape allemand. Jean-Paul II peut-être, pas lui»

 

Je n'ai aucune affection particulière pour les Papes. Probablement beaucoup de défiance même, compte-tenu des positions rétrogrades de ceux-ci, sur le SIDA, la contraception, pour ne citer que ces exemples...

 

Je n'ai aucune affection particulière pour les allemands. Probablement même une certaine retenue, car je les trouve tristounets, austères, presque trop sérieux... Excepté Wagner, j'ai peu d'atomes crochus avec la culture allemande, sans parler de leur cuisine...

 

Pour autant, as-t-on le droit de décrier la parole du Pape parcequ'il est allemand et que l'hollocauste interdirait à jamais à un allemand de se montrer humaniste et intelligent ?

 

Les propos d'Alain Minc sont inacceptables. Le Président Sarkozy serait-il disqualifié par ses origines hongroises ? Les Alsaciens et les Mosellans seraient-ils interdits de progressisme parce qu'ils ont subi l'annexion et que beaucoup d'entre-eux ont servi de force dans l'armée allemande ?

 

Alain Minc fait pire que du délit de faciès, ce qui serait déjà intolérable. Il fait du délit d'origine. Cela s'appelle du racisme.

 

 

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 21:42

A l'heure où on nous annonce la réforme des retraites, celui qui porte le projet de loi est disqualifié.

 

Bien qu'ayant lancé l'affaire du conflit d'intérêts du Ministre-trésorier de l'UMP et largement participé aux innombrables développements DES affaires le concernant, je n'avais jamais jusque là réclamé sa démission.

 

J'avais naïvement pensé que la nomination d'un juge d'instruction et/ou une commission d'enquête parlementaire auraient pu faire la lumière sur les nombreuses zones d'ombre que la pitoyable défense du Ministre laissait subsister.

 

Pour autant, aujourd'hui la pression monte sur le dossier retraites, et les affaires repartent avec les collusions des conseillers bénévoles, les médailles négociées,  les successions dégrévées, les donateurs récompensés, les terrains bradés, les emplois échangés, les cadeaux fiscaux distribués...

 

Eric Woerth qui s"est plusieurs fois contredit, ne peut être l'interlocuteur des organisations syndicales, si tant est qu'il reste des choses à négocier...

 

Si le Gouvernement n'est plus crédible, les affaires Woerth y sont pour beaucoup !

 

Eric Woerth a déjà reçu plusieurs cartons jaunes, il mérite donc un carton rouge !

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 21:36

Pour certains, encore quelques jours de vacances.

 

Pour le Gouvernement, les jours semblent comptés.

 

Encore quelques textes scélérats à expédier au Parlement, et le remaniement aura lieu. Manière de tenir en main les parlementaires de la majorité toujours soucieux de se placer au cas où on leur proposerait un portefeuille...

 

Cet après-midi, j'entendais sur une radio le triste Georges Tron, récemment nommé sous-ministre. Cet ancien opposant de Sarkozy lorque je l'ai connu à la Commission de Finances, était un ami de Dominique De Villepin.

 

Acheté par le Président, il explique aujourd'hui avec une épaisse langue de bois tout le bien-fondé de l'action gouvernementale, y compris en fustigeant les "exagérations" de son ancien mentor qui parle de "tache sur le drapeau" pour désigner la politique d'exclusion de ce gouvernement aux actes honteux.

 

Bernard Kouchner se tait, Jack Lang est absent, Simone Weil a disparu...

On entend Morano, Estrosi, Ciotti, et le félon Besson, rivalisant en propos outranciers avec Hortefeux, histoire d'obtenir ou de conserver un maroquin.

 

La réponse nous appartient :

- A nous les élus, dans le cadre normal de notre opposition parlementaire.

- A tous les citoyens aussi, dans le cadre des diverses manifestations prévues :

 

Le 4 septembre pour les libertés.

Le 7 septembre pour les retraites.

 

Réussir ou pas ces temps forts sera déterminant pour la suite.

 

 

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 19:41

Je manque sans doute d'objectivité, ayant subi la vindicte du héros de la série "Woerth et les démentis permanents", mais l'épisode d'aujourd'hui ne manque pas de sel !

 

Médiapart a procédé en deux temps, appatant d'abord par des accusations un peu floues, attendant ensuite les réactions, accusations et démentis habituels (Paillé, l'entourage du Ministre, le crédit agricole...), et puis ensuite les compléments de documents, les preuves, les sources, les questions sans réponses... Du grand art !

 

Ce qui frappe, c'est la naïveté du Ministre. Son cabinet avait en bonne et due forme été avisé et interrogé par Médiapart. Ou bien le cabinet n'a rien dit au Ministre, ce qui serait étonnant. Ou bien le Ministre averti a encore une fois méprisé les questions.

 

Enfin, par humanité, osons un conseil à M. Woerth : puisqu'il est l'honnêteté incarnée, puisqu'il veut toute la transparence, puisqu'il veut qu'on lui foute la paix, il pourrait faire une chose simple : Qu'il communique ses certificats d'imposition sur les revenus des trois dernières années !

 

Allez, chiche ! On sera fixé !

 

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 21:28

Eric Woerth devient pathétique. Devenu champion du démenti, il croyait avec la complicité de la trève estivale et du Procureur Courroye, s'être fait oublier.

 

Hélas (pour lui), il reste des journalistes d'investigation et tous ne sont pas en vacances.

 

Une nouvelle affaire de Légion d'Honneur éclate. Légion donneur ou Légion donateur devrait-on dire, tant les genres sont (une fois de plus) mélangés.

 

 

 

Eric Woerth n'est pas crédible pour plusieurs raisons :

 

- Il a menti : rappelons nous ses premières déclarations où il disait à peine connaître M. De Maistre, avant d'avouer l'avoir décoré en grande pompe et l'avoir rencontré plusieurs fois en public et en privé

 

- Il a nié le conflit d'intérêt concernant son épouse qu'elle même a pourtant admis avoir sous-estimé et qui l'a conduit à démissionner.

 

- Il a nié son propre mélange des genres en tant que Ministre du Budget et son poste de trésorier de l'UMP. Il avait méprisé mon avertissement dans ma question du 9 décembre 2009. Le Président et d'autres membres de la Majorité ont implicitement reconnu cette incompatibilité en y mettant fin certes tardivement.

 

- Il ne se justifie que sur sa soi-disant bonne tête (?) et une réputation largement surfaite. Rappelons les affaires dans lesquelles il avait déjà été fortement mis en cause dans l'Oise en 1992 avec le tristement célèbre Jean François Mancel.

 

 

Dans de pareilles conditions, Eric Woerth n'a plus aucune crédibilité.

 

J'ai quelques raisons très personnelles de savoir qu'il avait été sérieusement mis en garde sur les risques qu'il prenait en mélangeant toutes ses casquettes. Je sais aussi que les mises en garde l'avaient laissé de marbre.

 

A force de se renvoyer les ascenseurs entre eux, ces gens là ne se rendent même plus compte de leur comportement.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 16:36

Sur Facebook, Gérard Filoche, socialiste et pas facile à déborder sur sa gauche, lache cette phrase intéressante :

 

"Avec la gauche, on n'a pas tout ce qu'on veut ! Avec la droite, on a tout ce qu'on ne veut pas !"

 

C'est donc une bétise que de renvoyer gauche et droite dos à dos.

 

Pour autant, nous devrons être exigeants avec nous-mêmes si nous gagnons en 2012 !

 

Au boulot les socialos !

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 20:32

Dans un premier temps, le titre de Marianne associant les mots Sarkozy et voyou m'avait paru excessif... Sans doute un vieux réflexe lié à mon éducation qui m'a appris le respect absolu des élus du suffrage universel, et donc au premier chef la fonction présidentielle.

 

J'ai réfléchi, écouté les explications, lu les commentaires. J'ai tout de suite compris la pertinence de l'impertinence de Marianne :

 

- Ce Président est vulgaire dans son langage : "Casse toi pov'con"...

 

- Il ne respecte rien, pas même ses propres engagements  : "je n'ai pas été élu pour remettre en cause la retraite à 60 ans"

 

- Il ne négocie rien, tirant de son élection un pouvoir qu'il estime absolu : ses propres ministres sont traités comme des serpillères... Quant aux députés...

 

- Il méprise la justice, la veut à sa botte : supprimer le juge d'instruction en est une preuve. L'affaire Woerth en est une autre !

 

- Il sert une bande organisée : réunir le club du Fouquet's a été son premier acte politique le soir même de son élection

 

- Il s'apprête à violer la constitution dont il doit être le garant : faire une différence entre les français selon leurs origines est une faute énorme.

 

Mais si quelques hésitations pouvaient subsister, les déclarations de Nadine Morano, Lionel Lucas et quelques autre barbouzes UMP m'ont définitivement convaincu. Ils s'en prennent à le presse comme si le thermomètre était responsable de la fièvre. Une grande partie des médias est aux mains de grands possédants amis du Président. L'indépendance de la Presse est extrèmement fragile et donc d'autant plus précieuse !

 

Devant ce pouvoir qui dérive, menace, joue avec les peurs, exacerbe les divisions, se taire serait aussi coupable que de collaborer.

 

Je manifesterai le 4 septembre contre ce voyou et sa bande de collabos !

 

 

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 22:50

Le blog de ma collègue Michèle Delaunay, députée de Gironde, est remarquable par la justesse de ses analyses.

 

Pour décrire Michèle en quelques lignes, sachez qu'elle est celle qui a battu Alain Juppé en 2007. A l'Assemblée, elle est assidue, précise, sensible.

 

Elle s'investit sur les questions de santé (elle est médecin dans le civil), sur les questions des droits des femmes, sur les questions du "cinquième risque", mais aussi sur tous les sujets d'actualité.

 

Toujours bien cartésienne, parlant lentement et précisément avec un souci évident du beau langage, elle sait aussi avoir beaucoup d'humour et savoure l'amitié avec ses collègues de Gauche.

 

Consultez son blog grâce au lien ci-dessous :

 

 

 

MICHELE DELAUNAY

 

 

 

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 09:22

 

 

Un an après le vote (serré) de la loi sur le travail dominical, le bilan est nul :

 

Pas de créations d'emplois, des fraudes qui se multiplient, des inégalités salariales insupportables, un volontariat imposé...

 

Les médias reviennent sur le bilan. Le lien ci-dessous en est un bon exemple. Vous pouvez en cherchant un peu, y entendre un interview de votre serviteur...

 

 

FRANCE INFO

 

 

 


Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 10:10

Pour ceux qui sont en vacances il est important de décompresser. Pour autant, l'actualité récente nous incite à ne pas complètement déconnecter.

 

L'offensive sécuritaire de Nicolas Sarkozy et de ses complices a bien sûr comme principal objectif de faire oublier les affaires (Woerth, déficits, retraites, chômage, précarité...). Même contestables, les sondages montrent que cette n-ième relance verbale de la majorité sur l'insécurité rencontre un écho dans l'opinion.

 

Il faut donc sans cesse rappeler que cette majorité est au pouvoir depuis huit ans et qu'elle est pleinement responsable de la situation du pays. Les innombrables lois de circonstance adoptées depuis huit ans n'ont eu aucun résultat, sinon que de faire perdre un peu plus de crédibilité à la parole de l'Etat de droit.

 

L'insécurité est toujours mal vécue et chacun d'entre-nous en est de près ou de loin victime à des degrés divers.

 

Cette majorité vote des lois, mais supprime les moyens de les appliquer. A quoi servent les lois répressives lorsque les forces de l'ordre sont réduites à peau de chagrin et deviennent de simples collecteurs d'amendes de police.

 

Et puis c'est si facile de montrer du doigt les immigrés.

 

Dans la commune où je vis, il y a un groupe de petits agitateurs des soirées d'Eté, auteurs de larcins et dégradations aussi petites qu'intolérables. Ils sont à peu près connus, et il y a parmi eux autant de bons français pur jus que de fils d'immigrés par ailleurs pleinement français de naissance.

 

Mais mes concitoyens ne retiennent dans leurs commentaires que les noms à consonnance maghrebine !

 

Le racisme et la xénophobie sont des tendances peut-être naturelles chez l'homme (Je m'interroge...). Ils doivent être combattus en permanence, car la supériorité de l'homme sur l'animal s'appelle l'intelligence et la raison. Ajoutez y la mémoire et vous trouverez dans le passé pas si éloigné des motifs de se dire que flatter des sentiments aussi pervers conduit à des monstruosités qui font que l'homme peut redevenir animal.

 

Pour ne pas bronzer idiot :

 

- Le livre de Philippe Claudel intitulé "Le rapport de Brodeck" d'une noirceur et d'une force rares.

 

- Le polar d'Eric Halphen intitulé "La piste du temps", d'une actualité troublante.

 

- Le film "Inception" original et fort bien fait.

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article