Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Articles récents

Les roms : bonne question, mauvaise réponse.

18 Septembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

Avec les roms, Nicolas Sarkozy a trouvé un dérivatif de façon aussi habile que cynique.

 

La présence des roms dérange, pour plusieurs raisons :

 

  • Leur pauvreté, leur misère, leur état physique parfois, nous renvoie une image que nous refusons de voir. C'est l'incarnation de notre incapacité collective à réussir la solidarité et l'insertion qui différencient l'homme de l'animal. Devant le regard des SDF nous avons la même réaction gênée.
  • La faim et la misère poussent un certain nombre d'entre eux à mendier, mais aussi à voler. Personne ne le nie. Les décomptes relèvent en leur sein une proportion de délinquance naturellement plus forte que chez les fonctionnaires ! Qui s'en étonnera ?
  • Leur situation illustre aussi l'incapacité de l'Europe, qu'il est politiquement incorrect de souligner, surtout au PS où cette analyse a fondé bien des divisions. Les évolutions récentes du dossier le montrent. Une politique sociale d'harmonisation européenne sur des minimas décents aurait sûrement été nécessaire préalablement à la libre circulation des personnes.

Ces constats ne justifient pas les images terribles des pelles mécaniques détruisant des caravanes et écrasant les maigres biens de femmes et d'hommes ayant trouvé chez nous une façon de survivre.

 

A Longwy, nous avions un campement d'une bonne centaine de roms, dans le dénuement et la misère totale.

 

La règle des trois mois n'est ici pas une contrainte, le Luxembourg (!) voisin immédiat leur permettant de justifier une courte sortie périodiquement.

 

Depuis un an, avec plusieurs associations dont la Ligue des Droits de l'Homme, avec une municipalité, avec la sous-préfecture, nous avons  cherché des solutions résumées (de façon un peu simpliste) ici : Ceux qui présentaient des caractéristiques d'insertion (langue, scolarisation des enfants, activité proffessionnelle...) ont été autorisés à rester et relogés dans des conditions plus décentes. Les autres (les plus nombreux) ont accepté de partir. Il a fallu des mois pour trouver cet équilibre encore très fragile ! C'est en tout cas humain et équitable.

 

A l'Assemblée, j'ai travaillé avec des collègues et l'association Roms-Europe sur le sujet, car bien des collègues y sont confrontés. A nos journées parlementaires de Pau, nous avons inscrit au programme un atelier sur le sujet. Nous nous devons de dire clairement ce que nous ferons au cas où 2012 nous serait favorable.

 

Plutôt que de faire avec les roms un sujet de fracture, ce funeste gouvernement ferait mieux de faire preuve d'humilité, d'humanité et d'humanisme. Cela n'empêche pas le volontarisme, cela le justifie.

 

 

 

Lire la suite

Retour au calme...........

17 Septembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

Après ces jours intenses et si particuliers vécus à l'Assemblée, me voici revenu sur la circonscription.

 

Certes un peu fourbu, mais avec le sentiment d'avoir vécu un tournant. Et ce, à plus d'un titre :

 

  • Concernant les retraites, la droite a été au bout de sa logique, faisant payer aux salariés la crise, démantelant la médecine du travail, remplaçant la notion de pénibilité par celle de handicap.
  • Sur la forme, l'attitude de Bernard Accoyer est révélatrice de ce pouvoir absolu recherché par l'UMP. En interrompant prématurément les débats (pour gagner une demi-journée), le Président de notre Assemblée a violé la Constitution. Il ne sera plus reconnu comme tel.
  • Le grand et beau discours de Jean Marc Ayrault dans un hémicycle plein comme un oeuf, et nous tous debouts et écharpés pour l'écoûter, cela fut un moment d'émotion forte et digne.
  • Eric Woerth maniant l'insulte dans l'Hémicycle, certes après des paroles dures de ma collègue, cela a ôté les derniers scrupules que j'avais à l'attaquer si lourdement.

La semaine prochaine, le groupe tient ses journées parlementaires à Pau. Nous aurons à passer maintenant à la phase proposition. On est attendu !

Lire la suite

LCP en direct ce soir !!!

15 Septembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

Pour ceux qui n'en ont pas marre, je serai ce soir en direct sur LCP à 20 heures.

Lire la suite

Éric Woerth a bel et bien dérapé !

15 Septembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

 

 

 

 

ci-dessous, copie d'un communiqué de presse qui confirme mes affirmations de ce matin !

 

 


        Eric Woerth a bel et bien traité Catherine Coutelle de « collabo » dans l'Hémicycle !



Christian Eckert, député socialiste de Meurthe-et-Moselle, n'a pas rêvé tôt ce matin à l'Assemblée nationale.

Le compte-rendu provisoire des débats, consulté vers 17h00 sur le site de l'Assemblée nationale par le député et son assistant le confirme explicitement.

Ce compte-rendu, rédigé par des fonctionnaires extrêmement compétents et rigoureux, atteste aussi qu'à l'adresse de Monsieur Eckert, le Ministre a déclaré « et vous, vous ne valez pas mieux ! »

Christian Eckert considère que ces propos sont totalement indignes d'un Ministre en exercice.

Si Monsieur Woerth démentait ses propos, il insulterait les fonctionnaires de l'Assemblée nationale et serait une nouvelle fois pris en flagrant délit de mensonge.

Dans le cas contraire, il doit des excuses aux Français et au Parlement.

Après bien d'autres allégations contredites par les faits, Eric Woerth incarne plus que jamais le comportement méprisant et antirépublicain d'une République abîmée par le Président de la République.


Lire la suite

La République se bananise encore un peu plus !

15 Septembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

Nous avons été privés de temps de parole vers la fin du débat pour cause de « temps programmé ».

 

La fin de l'examen du texte a eu lieu sans que nous puissions parler !

 

Une disposition du règlement permet à chaque parlementaire, représentant de la Nation d'expliquer personnellement son vote après l'examen du dernier article du texte.

Tous les socialistes présents avaient demandé à exercer ce droit. (environ 150)

 

Bernard Accoyer, petit Président de l'Assemblée, a décidé (seul ?) d'interrompre unilatéralement l'exercice de ce droit constitutionnel.

 

C'est une honte ! La vie de travail des salariés, le droit à la retraite décente pour tous, ne valaient-ils pas quelques heures de débat supplémentaires ?

 

Les mensonges répétés des Ministres, l'utilisation partisane des services de renseignement, le pistage des journalistes, l'exercice personnel du pouvoir, la politique des privilégiés, jusqu'où ira-t-on ?

 

 

Réunion de groupe à 11 heures pour décider de la suite !

Lire la suite

ÉRIC WOERTH DÉRAPE !!

15 Septembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

 

6h15 environ. Ma collègue Catherine Coutelle intervient sur l'égalité homme-femme, et souligne les mensonges coutumiers du Ministre Woerth. Le débat dure depuis 15 heures !

 

Assis à quelques mètres d'Éric Woerth, je l'entends clairement traiter ma collègue de « collabo ». Devant mes protestations, le même Ministre me dit « vous ne valez pas mieux ». Le Ministre Tron est consterné.

 

Je fais calmement un rappel au règlement, en soulignant la fatigue collective, sa présence assidue au débat, et en dénonçant les propos indignes d'un Ministre, lui suggérant des excuses.

 

Je n'obtiens, pas plus que d'autres collègues, ni démenti ni excuses.


Silence glacial dans l'Hémicycle et gêne palpable sur les bancs de droite.

Lire la suite

Nuit Blanche, ou presque !

15 Septembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

Curieuse nuit !

 

Devant le cynisme d'Éric Woerth et des députés UMP, qui démolissent pied à pied notre système des retraites, les Parlementaires de Gauche sont mobilisés !

 

Nous avons tout mis en oeuvre, pour aller au bout du débat, et pour soutenir nos propositions alternatives.

 

Ainsi, la séance commencée hier mardi à 16h15, n'est toujours pas achevée à l'instant où j'écris ces lignes (nous sommes mercredi, 5h30 !). La droite veut voter le texte aujourd'hui, à 17h.

 

Nous avons géré notre temps de parole au mieux, il nous reste environ une heure de disponible. Actuellement, Yves Cochet utilise son reste de temps de parole dans un discours fleuve !

 

Beaucoup de collègues ont passé la nuit en séance. Nous allons utiliser un dispositif spécial d'explication individuelle de vote (5minutes chacun), pour retarder le vote de cette après-midi.

 

Pour ma part, je suis rentré dormir trois heures et demi, afin de prendre le relais à partir de 4 heures.

 

Arriver dans un hémicycle peuplé de députés un peu hagards, à 4 heures du matin, traverser des parvis encombrés de députés endormis sur des banquettes, prendre un café à la buvette avec des serveurs blêmes, tout cela est surréaliste !

 

Si la Présidence avait organisé des débats normaux, nous n'en serions pas là.

 

Les collègues m'accueillent avec bonheur, un ou deux vont pouvoir aller se coucher, la relève arrive.

 

On ignore à quelle heure cette séance record finira, le bruit court qu'ils ne suspendront même pas ce matin, ni même ce midi.

 

La Suède, citée souvent comme modèle, a mis 7 ans pour réformer son régime de retraites, l'Assemblée aura mis 7 jours....

 

En tout cas, la Gauche aura fait son boulot !

Lire la suite

Ma question à Eric Woerth le 14 septembre 2010

14 Septembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

 

Ma question s’adresse au ministre du travail, de la solidarité et de la fonction publique.

Monsieur Woerth, à votre corps défendant, vous incarnez toutes les fautes de ce régime.

Sur le plan moral : il est désormais avéré que vous avez menti au Parlement, aux policiers et à la justice sur la réalité des liens qui vous unissent aux protagonistes de l’affaire Bettencourt. Plus les révélations s’accumulent, plus vous apparaissez comme la cheville ouvrière de ce système de confusion d’intérêts entre le pouvoir et les élites fortunées. Comment accepter aujourd’hui que vous demandiez aux Français de sacrifier leur retraite quand vous assurez celle des plus riches ?

Sur le plan judiciaire : nous n’avons jamais demandé autre chose que la recherche de la vérité, dans le respect de la présomption d’innocence. Encore aurait-il fallu que la justice puisse mener dans des procédures indépendantes le travail d’investigation qui devrait être le sien !

Sur le plan politique : vous avez été l’artisan, au ministère du budget, de la politique fiscale qui fait payer depuis trois ans aux Français les frasques et les privilèges de ses millionnaires. L’affaire Bettencourt en aura été le révélateur, qui permet à la première fortune de France de payer moins d’impôts qu’un cadre ou qu’un ouvrier.

Je vous fais trois propositions pour redonner sens et dignité à notre République.

Tout d’abord, pour vos mensonges, par omission, par amnésie ou par peur de la vérité, proférés ici même ou devant la police, vous devez pour le moins aux Français et au Parlement des excuses !

Ensuite, pour protéger la République et vous-même, vous devez demander au Président de la République de faire saisir un juge d’instruction pour instruire à charge et à décharge.

Enfin, pour donner sens à la justice sociale et fiscale dans notre pays, vous devez faire exploser le bouclier fiscal, pas avec un canif, un rabot ou une lime à ongle, et revoir votre projet de réforme des retraites.

Lire la suite

En direct sur LCP : Demain lundi !!!!!

12 Septembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

Demain, lundi 13 septembre, aura lieu une émission spéciale de  "Ca vous regarde" sur la chaîne parlementaire (LCP).

 

Cette émission devrait mettre en présence Edwy Plenel (Médiapart), Valérie Rosso-Debord (députée UMP), Daniel Lebègue (Président de Transparency International France) et moi-même.

 

Elle sera consacrée entièrement à l'affaire Woerth.

 

 

Rendez-vous devant vos écran demain lundi de 19h à 19h45 sur LCP. Elle est rediffusée ensuite à 21h00 et 00h30.

Lire la suite

Hardi petit pour défendre les retraites !

10 Septembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

Semaine compliquée...

 

Il m'a fallu être à Paris dès lundi après-midi pour la réunion du groupe destinée à caler notre action sur le texte des retraites.

 

Mardi et mercredi de boulot à l'Assemblée.

 

Premier train à l'aube jeudi pour être à Metz jeudi matin, une réunion de présentation de deux envoyés de Jean Louis Borloo suite à notre action de la nuit du 8 mai sur la question des indemnisations des dégâts miniers. En fait une réunion bien fade, dans un sous-sol de la DREAL, ou deux fonctionnaires bien pâles ont expliqués être chargés de faire un rapport sur un sujet qu'ils ont dit ne pas connaître... Après un déjeuner sympa avec le Maire de Metz sur la question de la grande intercommunalité en devenir entre Metz et Thionville et la place de Longwy dans ce dispositif, j'ai enregistré un interview à Longwy pour Radio Aria (bientôt en ligne sur ce blog).

 

Inaugurations ensuite aux côtés de Jean Pierre Masseret à Trieux, Tucquegnieux et Landres de plusieurs réalisations de L'EPCI.

 

Juste le temps de regarder Fillon et Ségolène sur France2. Un Premier Ministre pontifiant et Ségolène « royale » qui a été très efficace et convaicante en portant avec brio nos propositions alternatives et en nous engageant « solennellement » pour l'avenir.

 

Courte nuit à la maison pour un nouveau retour à l'Assemblée dès le train de 6h50 pour revenir ferrailler dans l'hémicycle toute la journée et sûrement cette nuit !!!

 

Non, les parlementaires socialistes ne sont pas « mous du genou » dans leurs batailles pour défendre les retraites !

Lire la suite