Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Articles récents

Tous sur le pont pour voter Aubry !

10 Octobre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

                                  

Dimanche dernier, le Parti Socialiste a organisé les premières Primaires citoyennes ouvertes de notre histoire politique, et ce pari audacieux a été gagné pour au moins trois raisons :

 

·        Le débat entre les six candidats a été à la fois respectueux et intéressant. Il a montré tout autant les nuances entre les candidats que leur convergence sur le socle commun du programme du Parti Socialiste.

·      L’organisation rigoureuse du scrutin a permis un résultat que personne ne conteste. Ce n’était pas évident, car tout reposait sur les seuls volontaires engagés autour du Parti Socialiste.

·       La participation a surpris tout le monde. Au bureau de vote de Trieux-Tucquegnieux et environs, nous enregistrons le plus fort taux de participation de la circonscription. Le rejet de la politique actuelle a certainement suscité la mobilisation.

 

Pour autant, contrairement aux prévisions qui ont probablement pesé sur le vote, rien n’est joué et le second tour s’annonce serré. C’est pour cela que la mobilisation observée dimanche dernier doit s’amplifier pour donner au candidat de la Gauche la légitimité pour battre Nicolas Sarkozy au second tour de mai 2012.

 

Martine Aubry a toutes les qualités pour cela : Comme elle le fait à Lille, comme elle l’a fait en réorganisant le Parti Socialiste, comme elle l’avait démontré en tant que Ministre, elle présente de nombreux atouts : l’expérience acquise, la volonté qu’on lui connait, et la proximité qui est son marqueur, peut-être aussi parce que c’est une femme et que cela compte.

 

Si sa personnalité justifie que nous la choisissions, ses idées ancrées à Gauche sont incontestables. Les électeurs ne veulent pas d’une gauche purement gestionnaire, qui finalement ne ferait que rosir un peu une politique « pensée unique » qui ne raisonne que pour l’économie, la finance et la monnaie.

 

Martine Aubry :

 

·         propose de remettre le progrès économique au service des femmes et des hommes, pas au service des banques et des actionnaires.

·         veut construire l’Europe, creuset d’un espace social qui protège, mais pas une simple de zone de libre-échange ouverte au moins disant social au nom de la « rentabilité ».

·         se veut garante des services publics, à l’écoute des besoins des territoires et de leurs habitants.

·         est ferme et résolue à protéger les droits à la santé, à l’école, au logement, à un travail reconnu par ses conditions d’exercice et des salaires dignes.

·         affirme des positions claires sur les questions énergétiques et environnementales, et n’a pas l’habitude de changer de position au gré des alliances.

 

Ici, dans notre Pays-Haut, on connait trop bien les conséquences néfastes des politiques qui ne respectent ni les hommes, ni les territoires.

 

Député de notre circonscription, je connais bien Martine Aubry. J’ai régulièrement l’occasion de travailler avec elle. Fiable, décidée mais toujours attentive aux autres, elle ne cherche pas le pouvoir pour elle, mais veut le redonner aux français.

 

Voter pour elle, c’est choisir une gauche forte, sortir des consensus mous et de la course à l’austérité.

 

Avec conviction, je vous invite à partager mon choix, à vous déplacer dimanche prochain pour permettre à Martine Aubry de battre Nicolas Sarkozy en devenant la première femme Présidente en 2012.

 


Lire la suite

Martine Aubry à Nancy !

5 Octobre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

 vendredi 7 octobre à 18h00

salle des fêtes de Gentilly à Nancy,
---------------------------------
Martine AUBRY

dernière réunion publique avant le 1er tour des primaires citoyennes du 9 octobre.
participez à cette rencontre !
A cette occasion, nous organisons un départ du Pays-Haut à 15h30 de la gare routière à Longwy, À 16h à Trieux  et à 16h30 de la Maison du Peuple à Jarny.

Pour toute personne intéressée, inscrivez vous auprès du PS et n'hésitez pas à faire passer le message autour de vous.

Lire la suite

Redonner l'espoir dans ce monde de brutes !

5 Octobre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

Beaucoup d'actualités en ce moment, et du travail pour l'équipe parlementaire, dans une période chargée...

Les Primaires socialistes : Les débats sont intéressants, l'ambiance est bonne, les candidats labourent le terrain... Il existait deux risques majeurs : se diviser et tomber dans des rivalités suicidaires, ou rester dans la langue de bois et laisser les électeurs indifférents. Ces deux écueils ont été évités jusqu'alors. Chaque candidat a pu marquer ses nuances et il n'y a pas eu de coups bas. Très franchement, les débats ont été à la hauteur et j'ai le sentiment que les français ont été intéressés. Il reste trois jours de campagne avant le premier tour. Je serai ce soir avec Martine Aubry après son dernier débat, et l'accueillerai à Nancy vendredi soir avec Michel Dinet pour son meeting de clôture de cette première étape. Au fil du temps, elle s'affirme comme la plus capable de remettre au coeur de la vie politique, ses compétences déterminées, sa sensibilité au service des femmes et des hommes, son sens des responsabilités collectivement partagées. Je voterai des deux mains pour elle.

L'Assemblée Nationale : Nous rentrons dans la phase d'examen du budget 2012. Les réunions, travaux en commission et autres auditions s'accumulent. Je prépare aussi le rapport spécial sur la mission « travail emploi » que je présenterai dans un mois. Premier constat ce budget est en chute libre comme si ces questions étaient secondaires. Avec un collègue UMP, nous avançons dans notre rapport su la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques), qui sera présenté début décembre. Là encore, on pointera l'abandon des services publics et le sentiment de désarroi des usagers, des élus locaux et des personnels. Taper sur les fonctionnaires, réduire leur nombre, fermer les guichets, c'est sûrement un exercice sympa quand on déjeune entre nantis le dimanche midi en ville. Mais cela pénalise et désorganise tant de territoires en matière de santé, d'école, de sécurité, d'accès aux services de l'État...

Le territoire : Il continue de souffrir. Quand à Paris on nous serine que c'est la sortie de crise, on revient dans la vraie vie en constatant les difficultés sociales et économiques de nos concitoyens.  Si les banques et la monnaie occupent toutes les discussions à Paris, ces grands spécialistes ne parlent pas des salariés, des retraités, des jeunes, des chômeurs, qui vivent tous les jours les mesures d'austérité destinées à « sauver » le système qui a fait leur malheur. . Depuis plus de deux ans la réforme du système n'avance pas, et les discours prometteurs se sont envolés. Pendant ce temps, les salaires sont gelés, les hôpitaux sont malades, les mutuelles de santé sont taxées, les écoles ferment, les prix des carburants et de l'énergie flambent, les licenciements et fermetures de sites se multiplient, le crédit devient inaccesible. La confiance en l'avenir et l'espoir que le progrès améliore la vie ont disparu.

Les affaires : Elles n'ont que trop duré et éclaboussent jour après jours le pouvoir actuel. Évasion fiscale, rétro-commissions, compromissions pouvoir police justice, tout cela tourne autour de ce cercle qui n'a de premier que le nom et dont les intérêts sont aussi énormes que particuliers. Sans donner de leçons plus que nécessaire, il est temps de remettre de l'ordre en assurant la séparation des pouvoirs inscrit dans la constitution. Tous les élus de droite et de gauche doivent être sanctionnés lors de manquements avérés au respect des lois de la République. La nécessaire confiance du peuple envers ses institutions passe par là.



La gauche doit redonner la confiance et l'espoir. La capacité de nos sociétés à découvrir et inventer, fondée sur l'intelligence humaine, existe toujours autant que durant les décennies passées. Il reste juste -et ce n'est pas rien !- à remettre cette force au service de tous les hommes, et non pas au service de quelques uns d'entre-eux.

Lire la suite

Exil fiscal : un cas signalé ! La fraude fiscale des membres du Premier Cercle

26 Septembre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

 

 

 

Article paru le 26 septembre dans Médiapart : à consulter impérativement !

 

 

 

 

cliquez ici

 

 

 

 

Ni le Président, Ni la Ministre n'ont pour l'instant daigné me répondre !

 

 

Pourquoi ?

 

 

 

______________________________

 

 


Lire la suite

Karcher pour Neuilly

22 Septembre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

D’ordinaire, je suis plutôt passionné par le suivi des « affaires ». Je guette les nouvelles, cherche sur internet à en savoir plus, et me précipite sur toute nouvelle information un peu comme certains suivent les épisodes des meilleures séries télévisées…

 

Ainsi, j’ai suivi avec gourmandise les affaires Woerth Bettencourt, Wildenstein, Takieddine, Tapie Lagarde, Bourgi…

 

Moi qui préfère de loin les polars aux livres politiques, j’ai dévoré « Sarko m’a tuer », et travaille encore sur des sujets comme le cas de Maurice Bidermann, dont on ne sait plus s’il est évadé ou résident suivant qu’on le regarde fiscalement ou normalement, mais dont on est sûr qu’il fait partie du Premier Cercle comme la plupart des acteurs des affaires citées plus haut.

 

Tout cela se passe entre Neuilly et Passy, où ils sont souvent nés, s’y sont épousés entre eux, ont sévi dans les mêmes officines, après avoir fait les mêmes écoles et suivi des références comme Pasqua ou Balkany.

 

Aujourd’hui : derniers articles sortis sur l’excellentissime site Médiapart, sous la plume du remarquable Fabrice Arfi, reproduisant les relations Coppé Takieddine. Aujourd’hui encore : tissu d’inepties du communiqué de l’Elysée dont on ne sait s’il est plus maladroit que mensonger. Aujourd’hui enfin, en quelques clics sur Google, j’ai retrouvé les antécédents de Thierry Gaubert toujours dans les Hauts de Seine…

 

Hier, à Paris, je feuilletais les quelques 400 lettres pétitions reçues à mon bureau de l’Assemblée au sujet de la dernière taxe sur les mutuelles de santé. Jamais je n’ai reçu autant de messages sur le même sujet. Beaucoup de ces lettres étaient signées d’une main que l’on devinait tremblante… Des petits mots poignants étaient ajoutés à la main avec une écriture trahissant un âge certain…

 

Le Milliard d’euros supplémentaire que l’on va détourner sur leurs cotisations mutualistes n’atteint sûrement pas le centième des fraudes et cadeaux fiscaux des habitants de Neuilly et environs !

 

Alors les affaires dont je guettais les derniers développements, je ne les supporte plus. Je suis tout simplement écœuré… Comment ces gens là peuvent-ils encore être respectés ?

 

Le Karcher, c’est à Neuilly qu’il faut le passer, avant qu’ils ne soient tous évadés dans leurs paradis fiscaux !

Lire la suite

Mon soutien à Martine Aubry

18 Septembre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

 

Autour de Michel Dinet, En Meurthe-et-Moselle, pourquoi nous soutenons Martine Aubry :

 

 

CLIQEZ ICI

Lire la suite

Le PS fait preuve de maturité

16 Septembre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

Une chose est sûre : pour ceux qui doutaient de l'intérêt des primaires (et je confesse en faire partie), pour les primaires sont utiles à la vie démocratique et au débat !

 

Sur France2 hier soir, nous avons eu la preuve de la maturité du PS, qui est aujourd'hui redevenu une alternative crédible à la droite qui se retrouve recroquevillée sur un seul homme, qui patauge en recherche de projet, qui ne sait plus si elle doit se droitiser ou se recentrer.

 

Dans un débat rapidement décomplexé, les candidats à la candidature ont étalé leurs compétences, sans donner dans la démagogie ou la négation des difficultés :

 

  • - Leur connaissance de la situation française, européenne ou mondiale a permis de vérifier  la compétence individuelle et collective à gérer notre pays. Sur la dette, la financiarisation de l'économie, l'indispensable réforme fiscale, les pistes tracées sont convergentes et vont dans le sens républicain de la justice que Nicolas Sarkozy a tellement oublié.

 

  • - La proximité de nos candidats par rapport à la situation sociale des français a fait chaud au coeur. Parler des loyers, du pouvoir d''achat, des services publics, de la santé, de l'école, cela nous change des discours sur l'économie, le sauvetage des riches ou des banques. La finance et l'économie doivent être au service des gens et non l'inverse.

 

  • - Les questions de société, pour ne pas dire de civilisation, reviennent opportunément dans le débat : énergie et nucléaire, libertés individuelles comme par exemple l'usage du cannabis ou le droit à mourrir dans la dignité, sécurité et immigration... Aucun sujet n'est tabou et nos candidats, dans leur approche, ont montré sinon leur unité du moins leur bonne connaissance des dossiers, étape nécessaire à la décision politique.

 

Le travail personnel de Martine Aubry à la tête du parti a permis l'élaboration collective du projet socialiste que le vainqueur des primaires complétera sans le dénaturer. Bien sûr, mon objectivité reste relative pour désigner un "vaiqueur", mais Martine Aubry a montré qu'elle est mure pour devenir la première femme à Présider notre République !

 


Lire la suite

Primaires du PS : trouvez votre bureau de vote !

13 Septembre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

 

 

Pour trouver votre bureau de vote, cliquez sur le lien ci-dessous :

 

 

 

 MON BUREAU DE VOTE

 

 

 

Rendez- vous les 9 et 16 octobre pour choisir le candidat socialiste de 2012 !

Lire la suite

Primaires : Derrière Martine !

12 Septembre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

aubry

 

 

Comme vous le savez, les primaires du Parti Socialiste approchent. Pour la première fois, tous ceux qui partagent nos valeurs pourront participer démocratiquement au choix de celle ou de celui qui représentera le Parti Socialiste à l’élection de 2012.

 

Pour ma part, j’ai fait le choix d’appuyer la candidature de Martine Aubry, et vous incite à faire de même. Avec de nombreux collègues, dans le Pays Haut de Meurthe-et-Moselle comme à Paris, nous connaissons ses capacités, ses racines et son envie.

 

Ses capacités car elle a su, Ministre de la République ou Maire de Lille, aller au bout de ses idées et tenir bon devant les difficultés. Comme elle a su remettre au travail de façon collective le Parti socialiste, elle saura conduire notre pays vers un nouveau modèle de société plus humain, plus ambitieux et plus solidaire.

 

Ses racines car elle reste fidèle aux valeurs historiques de la Gauche, sans céder au modèle devenu pensée unique, où le monde libéral conduit certains à gérer les crises en rivalisant de prudence au profit de la finance érigée en dogme au détriment des salariés. Femme sensible et humaine, elle représente une alternative alliant la prise en compte de la condition de chacun devant les difficultés de la vie.

 

Son envie aujourd’hui pleine et entière, à porter une ambition d’un projet élaboré avec patience et ténacité, celui du Parti socialiste qu’elle a su rassembler. Entourée de femmes et d’hommes d’expérience, elle saura sans nul doute constituer un Gouvernement à la hauteur des enjeux de notre pays, en proposant une vraie rupture avec la politique de Nicolas Sarkozy

Lire la suite

La Lorraine encore victime d'abandon et de mépris...

9 Septembre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

Souvenons nous du voyage de noces de Nicolas Sarkozy à Gandrange, il n'y a pas si longtemps : A grands coups de menton et d'épaules, devant des sidérurgistes désemparés, il avait promis (encore), qu'on allait voir ce que l'on allait voir... Le Président de la cinquième puissance mondiale( La France), avait reçu à plat ventre la cinquième fortune du monde (Monsieur Mittal)... Pour rien...

 

L'aciérie de Gandrange a fermé, sans autres mesures d'accompagnement qu'un plan de revitalisation sans contenu et sans suite.

 

Ajourd'hui, c'est au tour de la filière fonte, ou ce qu'il en reste, de voir son arrêt présenté comme provisoire, mais sans grand espoir de redémarrage...

 

Les derniers sidérurgistes lorrains, les villes et les territoires, sont abasourdis devant tant de mépris et d'absence de considération.

 

Trois observations :

 

  • - Arcelor Mittal est un grand groupe multinational qui optimise ses coûts : Il fait faire des heures supplémentaires sur d'autres sites français et profite des exonérations de charges sur ces coûts (niche sociale et fiscale bien connue depuis le "travailler plus pour gagner plus"). Il pratique les ruptures conventionnelles de contrat de travail en Lorraine (souplesse mise ne place par Xavier Bertrand pour "fluidifier" la main d'oeuvre) qui font payer les anciens salariés par les Assédics. Il utilise en plus le chômage partiel payé en partie par l'Etat  en se réclamant victime de la crise ! Allez comprendre, on marche sur la tête. Monsier Mittal gagne sur tous les tableaux, les contribuables français financent ses profits intacts...

 

  • - Arcelor Mittal est un grand groupe multinational qui optimise sa fiscalité : Il est maître de la filière d'amont en aval et segmente ses coûts à sa guise. Il vend à perte l'acier produit en Lorraine à une filiale basée ailleurs (dans un pays fiscalement sympa...) et peut afficher en France des pertes qui motivent les pratiques décrites ci-dessus et le dispense de toute imposition. Ladite filiale revend l'acier en France, avec des profits non imposés car réalisés dans un pays fiscalement complaisant. L'acier n'a même pas franchi les frontières, ou si peu quand la filiale est logée non loin de Lorraine ! Parfois même il possède une autre filiale qui transporte, basée fiscalement dans un autre paradis fiscal et social, et prélève au passage un prix de transport plus ou moins fictif, qui de toute façon est payé par le client final, dont les bénéfices sont "remontés" aux actionnaires de la holding.

 

  • - Arcelor Mittal est un grand groupe multinational, qui sait utiliser les financements publics. L'acier produit en Europe le contraint à avoir des "certificats carbonne", bon principe en soi (certes complexe), incitant progressivement les entreprises à produire "plus propre". Il développe donc un procédé de haut-fourneau dont les émissions de gaz carbonique sont stockées en couche souterraine, luttant ainsi contre le réchauffement climatique et l'effet de serre. C'est incontestablement une bonne chose. Sauf que ce procédé appelé ULCOS ne sera mis en oeuvre par Mittal qu'à condition que l'Europe, la France et peut-être d'autres pays lui en financent une grosse part (on parle de 623 Millions d'Euros de coût global et de 260 Millions de subvention). Il pourrait être réalisé à Florange, mais Arcelor Mittal fait du chantage à la subvention pour se décider. Au seul premier trimestre 2011, Arcelor Mittal a réalisé un bénéfice NET de plus de 1 Milliard d'Euros !

 

On le voit, les salariés et les territoires lorrains paient une fois de plus l'engraissement de ces mamouths de l'industrie qui gouvernent l'économie et la finance.

 

Le pouvoir politique en place a contribué à mettre en place les législations (ou l'absence de législations) qui autorisent aujourd'hui ces pratiques désastreuses. Si la Gauche française passe, elle devra s'en souvenir, faute de quoi elle perdra pour longtemps toute crédibilité et l'aura bien mérité... L'OMC, l'Europe et les multinationales auront besoin de se faire secouer.

 

 

 


 


Lire la suite