Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Une belle soirée en circonscription...

23 Novembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

Ambiance chaleureuse ce dernier samedi à Audun le Roman pour partager avec 250 convives le bilan de cette troisième année de mandat de Parlementaire.

 

Dans la salle, un mélange d'élus, d'amis, de socialistes, de simples citoyens ayant eu avec la permanence des relations de travail, de responsables associatifs, syndicaux, d'acteurs de notre territoire...Ce qui fait la vie des gens du Pays-Haut.

 

Après un diaporama-vidéo retraçant l'année écoulée, réalisé par l'équipe parlementaire, nous avions souhaité évoquer l'avenir, qui passe forcément par nos propositions concernant l'échéance nationale de 2012.

 

Ont donc été évoqués les grands thèmes qui feront débat, comme la réforme de la fiscalité, les questions sociales, l'avenir de la Sécurité sociale et de la santé, la situation budgétaire nationale et internationale, sans oublier les questions plus locales comme l'avenir du projet Alzette-Belval et les relations transfrontalières.

 

Les contacts de cette soirée ont confirmé notre sentiment d'une volonté partagée par beaucoup de participants d'un changement de majorité pour 2012.

 

Le repas a été apprécié. Les remarquables musiciens ont fait valser et danser les convives, y compris le député et surtout son équipe parlementaire qui a révélé des talents cachés dans ce type d'exercice !

 

La nuit a fini un peu tard, mais l'amitié se forge autant dans la détente que dans le travail en commun.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ALLIATA Michel 09/12/2010 11:29



 


M. le Député


Peut-être êtes-vous au courant?


Salutations















 



 




 






 










> La dernière de
Roselyne ! Faire suivre sans modération...... Il faut que je vous raconte la dernière de Roselyne, et je compte sur vous pour faire passer
! Aujourd'hui, j'avais formation obligatoire sur les prélèvements (sanguins et
autres). Là, le directeur du principal labo avec lequel notre hôpital travaille nous apprend (tenez-vous bien !) que nous,
les infirmières, n'avons plus le droit de faire les prises de sang !!! 


> > D'après la dernière ordonnance de notre chère ministre de la santé (donc, pas de passage devant députés et
sénateurs !), les laboratoires, pour subsister, devront passer une certification assez contraignante et compliquée, et pour ce faire, doivent, entre-autres, se
porter garants du préleveur (c'est à dire, nous, en l'occurence !). 
> > Conséquence immédiate : les infirmières ne seront autorisées à prélever que si elles ont
été formées et agrées par le labo dans lequel le prélèvement est analysé ! Exit, donc, les infirmières intérimaires ou
remplaçantes... 


> > 
> > Seconde conséquence, et non des moindres : les prélèvements à domicile seront désormais interdits ! Les patients devront donc se
rendre au laboratoire par leurs propres moyens, quel que soit leur état, ou bien se faire hospitaliser ! 


> > Troisième conséquence : les laboratoires étant tenus de s'équiper de machines hyper-performantes, avec le moins de
personnel possible, (ah oui, parce que j'ai oublié de vous préciser que l'état a décidé de diminuer fortement le remboursement des examens sanguins aux
laboratoires !) pour pouvoir continuer à fonctionner, ils vont devoir se regrouper (but final avoué : 1 à 2 labos seulement par département
!!!). 
> > Bref, les hôpitaux de taille moyenne qui possèdent leur propre labo vont le fermer (c'est
déjà fait à Paoli-Calmette, par exemple, Cavaillon et Orange vont suivre) et il faudra donc se déplacer vers un grand plateau technique pour faire les examens
qui ne sont pas hyper-courants. Comme ces grands plateaux techniques seront les seuls à accueillir une grande partie des examens à réaliser, nous n'aurons les
résultats qu'au bout de plusieurs jours (et mieux vaut ne pas en avoir besoin un vendredi après-midi !) 


> > Enfin, cerise sur le gâteau : en toute discrétion, il a été décidé que désormais le directeur d'un labo n'a plus
besoin d'être biologiste !


> > 
> > La Générale de Santé, ainsi que d'autres grands groupes financiers sont donc en train de
racheter tous les labos de France et de Navarre et il devient donc impossible à un médecin biologiste de posséder son propre labo...


> >