Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Un silence en trompe l'oeil !

26 Octobre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

 

Un peu (trop) calme le blog ces derniers jours...

 

Les deux dernières semaines ont été marquées par une activité parlementaire intense, entrecoupée d'aller-retours en circonscription ; si le TGV se révèle formidable, il n'en reste pas moins que métro, train et voiture font plus de deux heures de déplacement, parfois répétées dans la journée...

 

Plusieurs textes sont arrivés à l'Assemblée simultanément en discussion dans l'hémicycle. C'est imprévisible et incontournable ! Depuis quinze jours, la loi sur la régulation bancaire, deux propositions de loi socialistes sur les conflits d'intérêts et la transparence financière concernaient ma commission. Entre-temps, j'ai posé une question au Gouvernement sur le bouclier fiscal, nous avons préparé nos amendements sur le budget 2011, et avons été actifs, en commission comme dans l'hémicycle sur la première partie de ce budget.

 

Parallèlement, plusieurs auditions ont eu lieu, afin de préparer le rapport spécial sur le budget travail-emploi dont j'ai la charge...

 

Chacun évaluera le temps disponible pour blogger ces derniers jours.

 

Cela risque de se reproduire un peu, puisque, sauf imprévu, je participe à une délégation au Vietnam la semaine prochaine, une fois mon rapport bouclé.

 

Notre Syndicat des Eaux conduit en effet une formidable opération de coopération avec la province de Quan-Tri, particulièrement pauvre et démunie sur l'approvisionnement en eau potable de sa population.

 

Je ne suis pas spécialiste des questions internationales. Mais mettre en place sur notre facture d'eau une petite contribution au développement de l'alimentation en eau de territoires malmenés par la nature et fracassés par une guerre dévastatrice de l'environnement, est une ambition nécessaire.

 

Il ne suffit pas de s'apitoyer devant la télévision sur les ravages de l'insalubrité chez les autres. Il faut leur apporter notre savoir-faire, notre expérience et des moyens financiers.

 

Nos abonnés oublient trop souvent la chance qu'ils ont d'avoir au robinet une eau saine et abondante, à un prix contenu et somme toute 1 000 fois inférieur à celui de l'eau en bouteille !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article