Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 13:39

Je n'aime pas les lundi ! Mes proches le savent... Mais ce lundi est plein de contrastes et doit nous faire réfléchir sur cette journée de dimanche.

 

Je n'oublierai pas de sitôt ce dernier dimanche matin : trouver à son réveil l'annonce par SMS de la mort brutale de Michel Dinet, c'est un sale réveil ! Mon ami et collègue Dominique Potier, un des fils spirituels (et nous sommes nombreux) de notre Président de Conseil Général, m'informait de la tragique disparition de Michel... Un échange téléphonique, entrecoupé de sanglots mutuels, me confirmait l'inimaginable... Michel était parti, victime d'un accident de la route. Peu importent les circonstances...

 

Les souvenirs communs s'égrènent dans nos têtes : les moments de joie, les moments de doute, les moments de fraternité, de volontés partagées, d'exigences républicaines appuyées sur des valeurs intangibles, sans concessions si ce n'est celles de l'intérêt général.

 

Michel Dinet faisait l'admiration de tous. Il était venu avec son épouse Josette dîner à la maison un samedi soir il y a quelques mois. Mon épouse, avec laquelle je partage bien des choses, lui vouait une énorme admiration. Nous avions passé une belle soirée. Certes en parlant politique, mais aussi famille, amour, enfants et petits enfants... J'ai aussi souvenir des lendemains de défaite en 1993. Bien qu'il ait été battu aux législatives, j'avais été le solliciter pour qu'il revienne diriger la Fédération des Elus Socialistes et Républicains de notre département. Il m'avait confié son amertume de son mandat de parlementaire, et avait fait du Conseil Général son objectif exclusif. Il y était parvenu.

 

Son éloquence faisait envie. Parler après lui était impossible, sauf à être fade et sans saveur... Discours fluides, idées fortes, volonté exceptionnelle, il inspirait en quelques phrases, l'enthousiasme, l'adhésion et le dynamisme.

 

Ces derniers mois, il s'était battu pour redonner aux départements des marges de manoeuvre. Avec son compère Claudie Lebreton, ils étaient sans cesse en relation avec moi pour relayer leurs propositions à l'Assemblée et auprès de Jean Marc Ayrault. On a gagné sur ces sujets, en défendant la noble idée de politiques territoriales justes pour les plus fragiles.

 

Mais ce dimanche a aussi été électoral, et a confirmé le désamour des électeurs avec la Gauche et le Parti Socialiste. Je l'ai écrit dès dimanche dernier : C'est une sanction. Les conséquences doivent en être tirées. J'ai pour ma part toujours soutenu que les efforts demandés pour rétablir les comptes publics dégradés par la crise et dix ans de politique de droite, doivent être justement répartis et clairement affichés. Cela continuera à être mon combat aux responsabilités qui sont les miennes.

 

Cette défaite électorale en France est malgré tout atténuée par quelques succès locaux dans notre circonscription, notamment une victoire aussi réconfortante qu'éclatante à Longwy : La liste de Gauche unie déjoue tous les pronostics dans un contexte national pour le moins difficile. Réconfortant car les tripatouillages d'entre deux tours de la droite, dénoncés sur ce blog récemment, ont été condamnés par les électeurs. Eclatant parce que la liste commune de Gauche grimpe presque à 55%, alors que tous annonçaient une défaite avec au mieux un score serré !

 

Bravo donc à mon suppléant Jean Marc Fournel et à ses colistiers, d'avoir remis la droite à sa place à Longwy. J'ai pleinement confiance en leur capacité à faire autre chose à Longwy que des discours creux, stériles et partisans qui ont pu un temps tromper les électeurs.

 

Ils sauront trouver la bonne façon d'exercer un mandat électif, au service d'un projet collectif en faisant fi des intérêts particuliers.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires

paolini 03/11/2015 17:54

L'État "remboursera" les retraités modestes

INTERVIEW - 250.000 retraités, jusque-là exonérés, sont contraints d’acquitter des impôts locaux. "Ils seront remboursés sans démarche particulière", annonce le secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert.


en resume

la commune de balma 31130 refuse de rembourser taxes foncieres car il faut avoir 65 ans minimum .
je suis celibataire avec une petite retraite : moins de 900 euros .

mais si je loue mon velo : j' ai un revenu et le centre des impots englobe la location de mon velo :

elle ne s' appuie pas sur ma pension de retraite et donc en tant que balmanais ne me rempbourse pas ma taxe
fonciere !

mr le ministre qui dit la verite ? c' est la pension de la retraite qui intervient ou bien la totalite de votre pension
(location velo inclus ! ) en sachant que je suis toujours non imposable ........... malgré la location de mon velo !

paolini 03/11/2015 17:47

L'État "remboursera" les retraités modestes

INTERVIEW - 250.000 retraités, jusque-là exonérés, sont contraints d’acquitter des impôts locaux. "Ils seront remboursés sans démarche particulière", annonce le secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert.



Alors que le gouvernement affirme baisser les impôts des Français, quelque 250.000 retraités modestes, jusque-là exonérés, constatent qu'on leur demande d'acquitter des impôts locaux (taxe foncière ou taxe d'habitation). La raison? Les conséquences de la suppression, en 2008, de la demi-part fiscale des veufs, dont l'application s'est étalée progressivement jusqu'à produire son plein effet maintenant.

Comment expliquez-vous la situation de ces retraités nouvellement imposés?
D'abord, cela n'est pas acceptable et nous allons faire tout ce qui est nécessaire pour rétablir les choses. Mais revenons sur les causes. Cette situation est la conséquence directe d'une décision prise en 2008, par le précédent gouvernement, de suppression de la demi-part dite des veuves, mais qui concerne également les parents isolés. Il s'agit donc d'une bombe à retardement que nous ont laissée nos prédécesseurs. Avec les baisses d'impôt sur le revenu que nous avons opérées depuis 2014, les effets de cette mesure ont été largement atténués pour les ménages aux revenus moyens. Il faut désormais traiter ses conséquences sur les impôts locaux. Le courrier des parlementaires de la majorité démontre que nous avons une volonté commune de régler cette situation difficile pour les contribuables. Par ailleurs, nous n'avons pas découvert ce sujet il y a trois jours : nous avions déjà pris, lors du débat sur le projet de loi de finances 2016, des premières mesures, tout en annonçant qu'il nous faudrait les amplifier. J'ai rencontré les députés de la majorité à ce sujet dès mercredi et nous avons pu échanger sur les premières pistes, sur lesquelles nous travaillons ensemble.


FAUX le centre des impots de ma commune a balma 31130 refuse de rempbourser taxes foncieres car il faut avoir un age minimum de 65 ans et on ne tien pas compte de la pension de retraite mais de la
totalite de vos revenus : location voiture , velo , ................

mikael 15/05/2014 17:58

excellent le titre

Coin Le Canard 07/04/2014 08:10


Cher Monsieur le Député,


 


J’ai hâte de lire votre post à propos de vos raisons qui vous poussent à  signer le contrat de
majorité. Reflexe de défense du paléo-socialisme ou service commandé de la part de Mme Martine Aubry ?


Le texte de la lettre qui circule est édifiant. Vous ne vous êtes jamais posé la question si avoir
personnellement participé à la plus grande hausse d’impôt sur les français depuis les 50 ans dernières années à peut-être eut quelque chose à voir avec la défaite sans précèdent de la gauche aux
municipales ?


 


Bien cordialement


 


Coin le Canard.

victor 03/04/2014 21:51


"les efforts demandés [...] doivent être justement répartis et clairement affichés" écrit monsieur Eckert....que c'est beau...mais la réalité est différente puisque notre cher élu a soutenu la
"taxe carbone" sur le gaz qui entre en vigueur le 01 avril (et ce n'est pas un pas un poisson) avec une hausse immédiate qui ira en s'acroissant dans les prochaines années ; il est aussi à
l'initiative d'un projet qui consiste à imposer la CSG  non imposable ce qui aura pour effet immédiat d'augmenter les impôts sur le revenu de tous (je déclarerai ainsi beaucoup plus au fisc
que ce que je touche en réalité) ; et enfin il soutient la réforme des taxes d'habitation et foncière calculées en fonction des revenus (qui ne baisserait pour personne mais augmenterait pour
beaucoup)....Alors Christian Eckert c'est surtout le spécialiste de la "TONTE" des classes moyennes.... j'espère que la claque de dimanche fait encore mal car la suivante sera encore plus
puissante !!