Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Trois premiers mois de travail... En circonscription et à Paris

9 Septembre 2012 , Rédigé par Christian Eckert

Les cents premiers jour de la législature de François Hollande ont sans doute déçu les naïfs qui ont oublié les 10 ans de gestion de la droite, dont les cinq dernières années ont particulièrement détruit nos services publics et notre lien social. Toute personne sérieuse et responsable sait qu’en 3 mois, on ne répare pas 10 ans de dégâts.

Du haut de ses 3.13% des voix obtenues aux élections législatives, Mme Guillotin semble pourtant mélanger naïveté et amnésie selon des propos rapportés dans le journal local ce matin. 

Concernant l’éducation nationale, elle oublie que le Gouvernement qu’elle a soutenu a fermé en 5 ans près de quinze classes dans notre circonscription qui pourtant gagne des élèves, sans oublier les postes en lycée et collèges qui se comptent par plusieurs dizaines… Elle oublie qu’on ne recrute pas en quelques jours par petites annonces des enseignants… Elle oublie que, contrairement à ses amis, ce gouvernement souhaite leur donner une formation avant de les mettre face aux élèves… Elle oublie que cette rentrée scolaire et les postes afférents avaient été préparés par son ami Luc Chatel, et que nous avons pu matériellement embaucher pourtant 1000 enseignants avant de créer les 12 000 promis à la rentrée prochaine. Modestement, chez nous, les écoles Chadelle et Dartin devraient obtenir chacune un demi poste supplémentaire.

Concernant la sécurité, le Gouvernement précédent, que Madame Guillotin défendait aux élections, a laissé Longwy et ses environs, perdre de nombreux postes dans la police notamment. La question du commissariat n’a jamais été traité par Monsieur Guéant ou Hortefeux… Mes nombreuses demandes sur les gens du voyages n’ont pas reçu réponse. J'ai entamé, avec les services de l'Etat et les élus, un travail sur l'organisation des forces de sécurité. Enfin, la comparaison avec Fameck et Uckange est intéressante : Des secteurs prioritaires, peu nombreux, ont été ciblés en France pour voir leurs moyens renforcés. Le propre d’une priorité, c’est que si elle est mise partout, elle n’en est plus une… J’assume : les questions sécuritaires à Fameck et Uckange sont beaucoup plus importantes que chez nous ! Et de loin… Cela ne doit pas faire baisser la demande de moyens pour nous, mais pour autant l’héritage est tel que je comprends et partage le choix de Manuel Valls.

Concernant l’Hôpital, le devoir de mémoire et d’inventaire doit être accompli par tous. Les errements de l’AHBL, et les conditions de reprises par Alpha Santé ont été oubliées… Un seul repreneur s’est présenté, et malgré quelques gesticulations électorales, la droite a laissé pourrir le dossier de l’Hôtel Dieu au point que la cessation de paiement était à nouveau crainte en juin dernier. Avec la nouvelle Ministre, que j’ai rencontrée déjà deux fois, nous avons évité ce dépôt de bilan et libéré Alpha Santé de sa branche hayangeoise, préalable reconnu par tous à la survie de l’Hôtel Dieu. Le 28 août dernier, j’ai rencontré le nouveau Préfet de Région à Nancy, essentiellement sur le dossier de l’hôpital. Le lendemain, 29 août, j’ai rencontré à Paris la direction d’Alpha Santé pour travailler sur l’offre de soins. Le lendemain 30 août, j’étais à Arlon pour rencontrer la direction de Vivalia pendant plus de deux heures. J’ai ensuite par téléphone, échangé informations et recommandations avec Monsieur Bénévise, le directeur de l’ARS, en préalable à sa réunion du 5 septembre avec Alpha Santé… Je suis ce dossier autant qu’il peut l’être…

Enfin, concernant mon action durant ces trois mois, je suis fier d’avoir beaucoup travaillé au Parlement, notamment pour supprimer la TVA sociale que tous auraient payé en octobre, à en remplacer les recettes attendues par une contribution exceptionnelle des assujettis à l’ISF, une taxe supplémentaire sur les banques et les compagnies pétrolières, et bien d’autres mesures que tous retrouveront dans cet article précédent. J’ai bien observé par contre, que pendant que mon équipe et moi travaillions, à Paris comme ici dans la circonscription, la droite locale passe son temps à s’éviter à des barbecues ou à des réunions de retrouvailles à géométrie variable… Chacun ses occupations.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MANFREDI CHRISTIAN FELIX 10/09/2012 09:56


Bonjour cher ami Christian,


je me permet un commentaire, concernant notre hopital à Mont st Martin. Tout d'abord il faut dire qu'un chat est un chat à savoir l'hopital souffre d'un mal chronique c'est que plus personne ne
fait confiance dans certain de ces médecins ex :un toubi sur Longwy-bas qui travaille au 2 étage lieu des médecins de l'impossible et je sais de quoi je parle de plus le passé ne plaide pas
non plus en sa faveur est pour preuve beaucoup de décès non expliqués donc en résumé très mauvaise image de marque.


En sont temps j'ai proposé lors d'une réunion en mairie de Cutry devant tout les reprèsantants, du bassin de Longwy (le maire de Gorcy prèsent) la création d'une école d'infirmiére
transfontalliere qui nous aurait value des professeurs mais aussi la possibillité d'une reprise de cette hospital par le service de sante des armes.Aujourd'hui nous n'aurions une entreprise
performante.  Bien à toi ton pote CHRISTIAN.

Anonymous 10/09/2012 09:08


Monsieur le député,


Par votre article, vous remettez les pendules à l'heure pour une droite amnésique qui s'est étallée de tout son long devant un nain survolté et c'est une bonne chose. La gauche est là depuis 100
jours : ce n'est pas en 100 jours que l'on répare des dégats d'une mandature désastreuse de 5 ans.


Néanmoins permettez-moi de vous demander quelle sera votre attitude lors du vote sur le traité de stabilité budgétaire ? Que voterez-vous : pour ou contre ?


N'oubliez pas la grande attente de vos électeurs qui n'en veulent pas et qui se sont fait flouer par Sarkho la dernière fois réagiront contre des décisions prises sans leur assentiment. Affaire à
suivre...