Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Sans distinction d'origine !

3 Août 2010 , Rédigé par Christian Eckert

N'en déplaise à Nadine Morano et à Eric Besson, vouloir légiférer sur le retrait de la nationalité, pour les auteurs de crimes de droit commun, ne semblet pas conforme à la constitution.

 

C'est encore une gesticulation de plus pour un pouvoir qui additionne les lois répressives et qui n'enregistre aucune régression de l'insécurité.

 

Il faut leur rappeler qu'à force de supprimer des postes de fonctionnaires de police, on n'assure plus correctement la présence de la police.

 

Il faut leur rappeler qu'à force de supprimer des postes d'enseignants dans les écoles, on dégrade la qualité de l'enseignement.

 

Il faut leur rappeler qu'à force de supprimer des postes de fonctionnaires à l'hôpital public, on n'assure plus l'offre de soins qui rassure et protège.

 

Il faut leur rappeler qu'en augmentant le gaz, l'électricité, les carburants, ce sont les plus modestes qui sont touchés.

 

Il faut leur dire que les comportements déviants sont souvent les conséquences des difficultés sociales qu'ils ont encouragées et qui sont exacerbées par les inégalités

 

Madame Bettencourt et Monsieur Woerth vivent à Neuilly et Chantilly, ignorent le prix des choses, sont couverts par un procureur aux ordres.

 

Madame encaisse 240 Millions de dividendes par an, et l'Etat lui rembourse 30 Millions de bouclier fiscal ! Cela dépasse l'entendement !

 

Ils parlent des roms, des tziganes, des étrangers, coupables d'être différents...

A une certaine époque, on ciblait les juifs et les francs-maçons...

 

Ce n'est pas si loin dans le temps et cela devient proche dans les idées...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maurice 06/08/2010 20:55



Il ne faut pas se leurrer par les effets d'annonces du "V.R.P. du CAC 40". Il en rajoute en permanence et avance à l'intox. Il a remis le couvert avec le sécuritaire pour essayer de faire oublier
l'affaire Woerth, celle que vous avez justement dénoncée dans l'hémicycle en 2009. Avant, il avait procédé de la même façon pour faire oublier celle de l'E.P.A.D. concernant son rejeton avec
celui de l'identité nationale.


Il lance des scuds tous azimuts pour éluder les vrais problèmes.


Concernant ce débat qui anime l'opinion, je suis le premier à dénoncer les faits délictueux commis par certains, mais, il ne faut pas toujours stygmatiser les mêmes.


Je ne voudrais pas m'improviser en pédagogue, mais ces états de fait ont toujours une origine. La violence est le fruit d'une désespérance et d'une grande souffrance.


Le gouvernement actuel est loin de donner l'exemple, il est à l'image de ce Président : agité en permanence, une effervescence négative ... où sont les repères ?


Entre ce qu'il dit et ce qu'il fait, il y a un gouffre. En revanche, il impose sa volonté et en abuse.


En principe, le Président de la République est le gardien de la Constitution et non le propriétaire. Nous sommes en train de sombrer dans une monarchie absolue.


Depuis qu'il a paradé au Congrès de Versailles, le 22 juin 2009, il ne touche plus terre. Petite précision : je déplore que l'opposition, ait avalisé cette mascarade (petite mise en scène qui a
tout de même coûté 450.000 €)Je suis persuadé qu'actuellement, elle ne se laisserait plus prendre à ce jeu de dupe.


Sa politique se résume à être comptable et partisane. Les chiffres, on les connaît, il suffit de les glaner sur internet. Certains sont particulièrement révélateurs du malaise actuel.


Le taux horaire du SMIC était de 8,63 € en 2007, à ce jour il est de 8,86 €, ce qui fait environ une augmentation de 6 € par mois. Les retraités ont bénéficié d'une augmentation de 0,9 %, une
misère ...


Nous approchons du nombre de 8 millions de personnes vivant au-dessous du seuil de pauvreté (probablement officieusement.... je n'accorde pas trop de crédit aux chiffres émis par l'équipe
sarkoziste)


D'ici 2012, 80 000 suppressions de postes dans l'éducation nationale, dans la Police, on réduit aussi (et on se suicide beaucoup : une cinquantaine de décès par an).


Les collectivités locales vont subir les conséquences de la suppression de la taxe professionnelle (une baisse de 29 milliards qui aura encore des répercussions sur les familles les plus
modestes).


Encore une fois, pour en revenir à la politique partisane, c'est bien le MEDEF qui a demandé le rallongement des trimestres de cotisations pour la retraite qui passent de 160 à 168 à terme.


A chacune de ses sorties officielles, il ne manque jamais de réunir ses troupes (partisans de l'U.M.P.) en catimini et à l'abri des caméras.


Je croyais qu'il était le "Président de tous les Français"


Je ne voudrais pas finir sur une note trop pessimiste, il y a des chiffres qui sont quand même rassurants pour les échéances électorales à venir. Actuellement l'opposition possède 85 % des
régions, 65 % des communes et la majorité des Conseils Généraux. Je ne sais plus qui a dit : "le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs".


Il faut reconnaître que ce gouvernement est usant. A chaque jour, suffit sa peine, avec cet incompétent notoire qui est censé gouverner.


Bien à vous,


Maurice