Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 16:44

Demandez le programme !

 

Résultat de plus de deux ans d'un vrai travail collectif, le programme du PS allie ambition et responsabilité.

Le groupe des députés socialistes de l'Assemblée Nationale s'est largement investi dans sa conception.

 

Les critiques outrancières de la Droite sont autant de preuves que nous avons vu juste, tant notre projet est le contrepoint de son bilan calamiteux.

 

La convention nationale de cette fin de semaine affinera les contours de ce qui sera le socle de nos campagnes présidentielles et législatives de 2012.

 

À l'avenir, en fonction de mes disponibilités, je m'efforcerai de décliner sur ce blog, les mesures sur lesquelles nous nous engageons.

 

Mais avant d'en détailler les différentes points, il faut préciser en quoi ce projet est ambitieux et responsable:

 

Il nous faudra d'abord revenir sur bien des textes ravageurs que la Droite a accumulés durant l'ère Sarkozy : loi TEPA, droit du travail, réforme des retraites, réforme territoriale, niches fiscales....

 

Il nous faudra ensuite remettre à plat notre fiscalité, qui privilégie les hauts-revenus par rapport aux salariés de base, qui pénalise les plus petites entreprises en épargnant les plus grosses, et qui pèse plus sur les revenus du travail que sur ceux du capital.

 

Il nous faudra encore retrouver la dignité que notre République a perdue, en donnant aux institutions leur pleine efficacité, que ce soit au niveau local ou au niveau national.

 

Mais si nos ambitions sont fortes, notre sens des responsabilités – et cela nous différencie d'autres composantes politiques de la gauche – impose de prendre en compte une situation difficile à plusieurs points de vue.

 

Sur le plan national d'abord, la droite va laisser des finances désastreuses. Elle impute l'explosion des déficits à la crise. Elle oublie de dire que les cadeaux fiscaux faits aux gros revenus et aux gros patrimoines, allègrement pratiquées depuis 2002 et amplifiées depuis 2007, ont privé notre budget de recettes considérables. La cour des comptes estime à un tiers la part du déficit dû à la crise.

 

Sur le plan international, l'Europe s'est enfermée dans un pacte de stabilité adopté sous la pression des prêteurs internationaux. Nul doute que les politiques de relance que nous envisageons se heurteront à des difficultés, probablement venant d'Allemagne. L'endettement que Nicolas Sarkozy a doublé en cinq risque de peser sur les politiques sociales que notre pays attend légitimement.

 

Le projet des socialiste a été longuement travaillé. Encore ce matin, avec les commissaires socialistes aux finances, nous évoquions la nécessaire réforme fiscale, son rythme et ses modalités.

 

Nous nous préparons, sans précipitation excessive, à défendre bec et ongles notre projet, et si les électeurs le veulent, à le mettre en oeuvre.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires

capri 13/04/2011 21:02



Vous avez baissé le froc, M. Eckert, alors qu'au moins un des vos amis socialiste en l'occurrence M. Matergia aurait pu battre les staliniens du Pays-Haut. Vous avez mangé votre chapeau pour
préserver la place des de Carli, Zolfo, Righi, Marriuzzo, ainsi que l'autre chauve moustachu, en espérant que ces héritiers du régime popov vous renverrons l'ascenseur ! C'est beau la solidarité
de la gauche !!!!



Christian Eckert 14/04/2011 14:47



Quelle fougue !!!