Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 11:54

 

C'était le début du chant des mineurs de fer, écrit à Trieux en 1963 alors que ceux-ci occupèrent le fond de la mine durant 79 jours. J'ai connu nombre d'entre-eux, aujourd'hui presque tous disparus trop tôt, lâchés par une santé abimée dans les galeries...

 

Hier, malgré l'âge et une chaleur épuisante, ils sont venus à Paris, protester contre les mesures de Xavier Bertrand qui « liquide » leur régime de santé.

 

Je me suis rendu à leur manifestation, avec des collègues députés socialistes des bassins miniers. Deux mille manifestants, veuves, anciens mineurs, personnels des établissements de soins, accueillis par des escouades de C.R.S. protégeant un ministère transformé en camp retranché.

 

Des soins entièrement gratuits, sans avancer l'argent, dispensés dans des centres médicaux aujourd'hui ouverts à l'extérieur, c'était la maigre compensation obtenue pour eux et leurs familles en contrepartie d'un métier usant les hommes au profit de l'économie.

 

Aujourd'hui, on fait passer les bénéficiaires de ce régime pour des privilégiés !

 

Honte à ce Gouvernement, même si en 2001 nos prédécesseurs socialistes n'ont pas été irréprochables. Il faudra se rattraper si les électeurs le veulent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires

Dautréaux 30/07/2011 19:00



Son père doit se retourner dans sa tombe.
Le miens a reçu aujourd'hui un coup de fil pour avoir un rendez -vous à mon avis pour les sénatoriales ; il s'agissait d'une dame se présentant comme de l'UMP  ( et zut chaque fois que
j'écris ces 3 lettre ça me gratouille ou ça me chatouille partout ) Cette dame a eu le courage ou le culot de dire que son père était un ancien mineur .Avec tout ce que le copain Sarko de la dame
fait pour les anciens mineurs ou leurs veuves  , c'est à dire rien , il y a des coups de pieds ou je pense qui se perdent . Bref mon papa à moi l'a gentillement remballée  tout en lui
demandant quand même si elle avait viré sa cutie .Moi je lui aurait demandé si ses parents étaient encore en vie et si c'était elle qui subvenait à leurs besoins et santé .



Spaeter 29/06/2011 16:38


Quelle honte ce gouvernement