Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Nicolas, François, Jean Luc, Marine et les autres....

5 Avril 2012 , Rédigé par Christian Eckert

Ce mardi, un aller-retour à Paris m'a permis de prendre le pouls de mes collègues parlementaires, engagés comme moi dans cette campagne présidentielle qui entame sa dernière ligne droite. Nous avions décidé à la fin des travaux de l'Assemblée, de nous réunir tous les quinze jours entre députés et sénateurs, autour de l'équipe de campagne, pour faire "remonter" les impressions du terrain et convenir ensemble des réponses à y apporter.

 

Cette fois-ci, c'était au Sénat de nous accueillir. Nous étions particulièrement nombreux, dans les sous-sols dorés de cet endroit prestigieux. Pierre Moscovici, Jean Marc Ayrault, François Rebsamen et Jean Pierre Bel entre-autres, ont exprimé leur confiance et leur vigilance pour les semaines à venir.

 

Beaucoup ont comme moi souligné la percée de Jean Luc Mélenchon. La facilité comme la virulence de son discours tranchent avec la responsabilité et la volonté de rassemblement de François Hollande. Nous y avons vu plus un facteur de complémentarité qu'un risque de division. Ses voix ne viennent pas que de chez nous, loin s'en faut.

 

Les "spécialistes" en analyse des chiffres ont tous observé que le niveau dans les sondages de notre candidat reste l'un des meilleurs au premier tour des présidentielles, comme le total des voix de gauche d'ailleurs. Quant au second tour, il reste toujours favorable, et remonte même un peu après un tassement bien légitime compte-tenu du niveau atteint.

 

Soyons donc tous actifs et mobilisons autour de notre candidat, car rien ne serait pire que d'offrir un second mandat au sortant : lui qui prétend avoir appris, compris et changé, a bien sûr l'intention dans son programme caché, de faire en pire ce qu'il a fait durant les cinq dernières années.

 

Nous avons une responsabilité considérable pour protéger notre pays de ce risque majeur. Avec lucidité, précision et fermeté, nous avons beaucoup travaillé sur le souhaitable, le nécessaire et le possible.

 

Ce qui est annoncé sera fait, nos engagements sont sur la table, avec un timing précis et réfléchi.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

alphonse 10/04/2012 20:15


Surtout ne pas perdre de vue l'inquiétante évolution de la Justice, sous Sarkozy:


http://www.desirsdavenir.org/component/kunena/10-forum-de-soutien/33918-corruption.html

Gérard 05/04/2012 11:20


Bonjour, je suis assez d'accord avec le commentaire précédent. J'aimerais un rassemblement de toute la gauche. Malheureusement il ne me semble pas que le PS d'aujourd'hui soit à gauche. Quand on
apprend qu'Elie Cohen est un proche de François Hollande, on prend peur. Le PS d'aujourd'hui ne propose qu'un accompagnement de l'ultra libéralisme actuel, qui nous ménera inéluctablement à la
situation de la Grèce. C'est pourquoi je voterai au 1° tour pour le Front de Gauche qui lui, propose un vrai programme de lutte contre la finance et notamment un retour vers la souveraineté
monétaire qui est le noeud du problème. Je vous l'ai déjà dit, il faut que François Hollande choisisse entre l'oligarchie et le peuple sinon il s'expose à quelques désagréments.

Martine ETIENNE 05/04/2012 10:54


Oui rien ne serait pire que de voir l'actuel président réelu!...Il n'empêche que les idées du FDG (c'est avant tout un programme porté par un homme et pas l'inverse) progressent. Jean Luc
Mélenchon a un discour cohérant qui réconcilie les français avec la politique! Pour ma part, je n'avais pas ressenti cela depuis les débats politiques portant sur le traité constitutionnel en
2005! où le "non" l'avait emporté grace justement à des débats d'idées où des socialistes qui étaient pour le "non" avaient contribué (dont Christian Eckert). Hélas, du point de vue politique
concret ce "non" ne fut suivi d'aucun effet, la dynamique s'est arrêtée là! Mais le temps a fait son oeuvre et l'esprit de gauche qui prévalait à l'époque pour faire échouer ce traité, c'est
concrétisé selon moi à travers les idées du Front de Gauche! ...Je ne sais pas de combien sera le pourcentage de JL Mélenchon mais je suis certaine aujourd'hui que si Hollande est au deuxième
tour, il sera obligé de tenir compte de cette "opinion" exprimée pour le programme du FDG! Pour nous, l'avenir "meilleur" est dans la victoire de toute la gauche sans compromission avec des idées
"centristes de droite"! sinon, même Hollande dans ce cas ne réussira à placer l'humain au centre de tout changement, il ne fera qu'essayer d'atténuer les dégats des politiques libérales...C'est
en cela que le FRONT DE GAUCHE est une force qui compte et qui comptera....