Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Municipales, des réflexions en vrac...

9 Mars 2014 , Rédigé par Christian Eckert

Quinze jours encore et le premier tour des municipales sera passé. Avant chaque élection, le sentiment dominant chez moi est la curiosité. Qu'en sera-t-il du comportement des électeurs en vrai ?

Le désamour des français vis à vis des socialistes, pointé tous les jours dans les médias, trouvera-t-il et dans quelles proportions sa traduction dans les urnes ?

Les ennuis de l'UMP et de l'avocat d'affaires et affairiste Copé, ceux de l'ex-Président Sarkozy, écouté par les juges et enrengistré par son propre camp, suffiront-ils à faire perdre à la droite ses restes de crédibilité ?

Tout cela profitera-t-il autant que beaucoup le prévoient aux populistes notamment du Front National ? L'abstention de gauche sera-t-elle plus forte que celle de droite ?

On en aura les réponses dans les quinze jours à venir, et les sondages fleurissanr ici et là pourront être confrontés à la réalité sortie des urnes.

La campagne électorale est curieuse. les candidats de droite et de gauche semblent vouloir la limiter aux questions locales. Comme s'il fallait à tout prix éviter de parler des questions qui renvoient à leur image nationale. Le FN lui, installé nulle part, fait au contraire tout pour surfer sur les questions globales pour tenter de faire élire des candidats locaux.

Dans ma commune de Trieux (2500 habitants), seule ma liste est déposée. Je serai donc reconduit dans mes fonctions. Drôle de situation, qui n'encouragera pas les électeurs à se déplacer. Peu de campagne électorale donc... Certains habitants semblent regretter qu'une seule liste se présente. Je n'y suis pour rien ! Il y a d'ailleurs bien d'autres communes où c'est le cas. Je trouve qu'il y a là plutôt une marque de confiance.

Les municipales autour de nous seront intéressantes dans beaucoup de communes. Audun le Roman, Piennes, Villerupt, et surtout Longwy. La Gauche y est unie, quoique certains en disent. La Droite multiplie les reniements et les ralliements. Après tout, c'est son affaire.

Concernant Longwy, il me revient à l'esprit qu'un certain Etienne Mangeot s'était engagé dans le Pays Haut. Ce jeune UMP était candidat aux législatives dans notre circonscription. Il avait dit s'attacher fortement à notre territoire, vouloir y demeurer et y prendre racine. Cet engagement pris publiquement plusieurs fois, aura fait long feu. Monsieur Mangeot a repris ses voyages électoraux : Il est en effet candidat aux élections municipales de... Toul ! Belle marque d'attachement au Pays Haut... Les engagements non tenus ne réhabilitent pas l'image des hommes politiques.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Luinel 10/03/2014 10:54


Monsieur le Député, bravo pour votre future réélection, assurée si j'ai bien compris ! Mais que ces municipales soient l'occasion de réorienter la majorité en place u niveau national pour
substituer à une tonalité "sociale"-libérale, une politique clairement de gauche, c'est à dire innovante et audacieuse: en finir avec l'amoindrissement des services publics, engager la transition
énergétique, abandonner les grands projets comme Notre Dame des Landes, sortir d'une approche uniquement comptable. On ne changera pas le monde en un  jour et le contexte n'est pas simple,
mais au moins essayons de sortir des sentiers battus.

alphonse 10/03/2014 10:39


Je persiste à penser que, justement, votre gros capital "confiance" aurait dû vous inciter à vous estomper vous-même de "votre liste"..!...(Cher!) Monsieur le Député!


Plus: j'ose penser (!) que vous auriez dû en goupiller une autre, en sous-main, pour bien prouver démocratiquement la valeur de "la vôtre"...!!! (tellement de choses se font "en sous-mains" ou en
"sous-marin", ces temps-ci dans la belle France..! Là au moins, c'eût été pour la BONNE cause!)


La TV nous remémorait hier que Jospin avait dû s'EXCUSER au près de Delanoë...de l'avoir privé d'un adversaire de taille (et donc d'une valeur ajoutée à sa victoire)..en nommant J.Lang à
l'Education Nationale juste avant les municipales...(ou était-ce un aveu d'impuissance de Lang...on ne saura jamais..??!!)


Votre estompement (ou estompage?!) des municipales aurait pu avoir, AUSSI, peut-être, un effet pédagogique sur les velléités de persistance au pouvoir de pas mal d'engins dont la valeur ajoutée
touche davantage à l'antiquité qu'à l'efficacité...


Ces "phénomènes" s'expliquent beaucoup par le NATIONALISME à tout crin dont n'arrive pas à se départir la belle France, qui s'est beaucoup trop longtemps contentée d'un Constitution de sortie de
guerre, basée sur le pouvoir absolu d'un seul...à tous les étages...La schizophrénie qui paralyse les meilleures intelligences de ce pays n'a pas fini de faire des dégâts...et commence à
gangrener dangereusement les valeurs démocratiques par excellence que sont le respect de la vie privée et la séparation et l'indépendance des pouvoirs.


D'où l'extension simpliste du domaine de la lutte FN.


La solution est autant au niveau local que..."national".


Si je prends un microcosme comme Longuyon par exemple: un nationalisme longuyonnais est parfaitement développable..!(autant que le longovicien, d'ailleurs!) Notamment au niveau de la structure
cantonale ou intercommunale...


Comment contrer ce genre de régression? Simplement en expliquant que "Les impôts des longuyonnais pour Longuyon"...c'est aussi débilitant, pour le bien commun, que "les impôts de la rue de la
Gayette à la rue de la Gayette"...."les impôts des Epinettes aux Epinettes"..."les impôts des Canadiens aux Canadens" ...ou "les impôts de Léon Blum à Léon Blum"...


Oui..???....