Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 20:39

L'apprentissage scientifique, et en particulier celui des mathématiques, est en perte de vitesse. Luc Chatel a raison de poser le problème car notre pays a encore dans le domaine scientifique une vraie réputation mais on en ressent l'effritement, malgré la récente médaille Fields obtenue encore récemment par un mathématicien français.

 

Il faut tout d'abord savoir que la dernière réforme du lycée a supprimé 1 heure de Maths, 1,5 heure de Physique et 1 heure de SVT en classe de première. Elle n'a rajouté en revanche qu'une demi-heure de Maths en Terminale. Il est curieux que le Ministre réalise aujourd'hui qu'il faut réhabiliter des matières dont il vient de massacrer les heures d'enseignement !

 

Il faut aussi dire à ce Ministre que l'on ne cesse de taper sur les Maths qui seraient trop sélectives, engendreraient l'orientation par défaut... Il est temps de réaliser que les Mathématiques et le calcul restent des outils essentiels pour être en mesure de raisonner, de comprendre la science, la finance, et bien des domaines de la vie professionnelle comme de la vie privée.

 

Il faut dire aussi que les mathématiciens issus de nos grandes écoles (Normale Sup, Polytechnique...) et qui autefois s'orientaient vers des métiers scientifiques, consacrent aujourd'hui le plus souvent leur carrière à la banque ou la finance, inventant le meilleur algorithme qui fera gagner 0.01% de plus sur les Milliards qui tournent en boucle autour du monde.

 

Il faut enfin dire que les outils modernes, calculatrices ou ordinateurs, utilisés à tort et à travers à l'école, ont donné aux élèves plus de mauvaises habitudes que de savoir-faire supplémentaire. J'avais pour ma part l'habitude de choisir des épreuves où les calculs pouvaient se faire de tête, et où j'interdisais l'usage des calculatrices devenues pour les élèves plus des supplétifs que des auxilliaires au travail intellectuel.

 

Tiens, cinq petits problèmes pour tester vos réflexes :

 

1-Le pétrole augmente en décembre de 10%.

Il baisse de 15% en janvier et augmente de 5% en février.

En trois mois, le pétrole a-t-il baissé, augmenté ou est-il inchangé ?


2-L'Etat rembourse aux communes 16,39% du montant TTC de leurs investissements eux-mêmes assujettis à une TVA de 19,6%. Peut-on dire que l'Etat tient sa parole d'exonérer de TVA les investissements des communes ?

 

3-Dans un tuyau de diamètre 200mm, il passe deux fois plus d'eau que dans un tuyau de diamètre 100mm. Vrai ou faux ?

 

4-Vaut-il mieux placer de l'argent à 5% par an sur 15 ans ou souscrire à un plan qui dit "je double votre capital si vous me le laissez 15 ans" ?

 

5-En fonction des quatre réponses précédentes, peut-on affirmer "on peut faire dire n'importe quoi aux chiffres" ?

 

Réponses dans un prochain article, mais n'hésitez pas à faire des commentaires....Et des propositions de réponse ! (calculettes autorisées...)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires

BACH 31/01/2011 19:59



bonsoir!!


 


n'ayons pas peur d'avoir honte...


question 1: baisse de 2%


question 2: heu....


question 3 : en toute logique je dirais 'vrai'..mais je sens le piège lol


question 4: oui , il vaut mieux!


question 5: non lol


je signale quand même que je ne me sers que de problèmes comme le problème n°1 dans mon travail!!! 



françois 30/01/2011 23:43



Bonjour Christian,


1.le pétrole baisse (le prix passe de p à 0.9775p)


2. oui semble-t-il (sur un investissement de 1.196€ l'Etat rembourse 0.196€). Il y a un piège ?


3.faux (4 fois plus)


4.placer 100 à intérets composés de 5% pendant 15 ans rapporte 207.89 soit plus du double.


5.hélas oui.


amicalement


François


 



Christian Eckert 30/01/2011 23:50



Tu as quatre bonnes réponses. La cinquième question ne peut recevoir de réponse positive à celui qui a bien répondu aux quatre premières.


Ou plutot, on peut faire dire aux chiffres n'importe quoi, mais pas à n'importe qui !!!!