Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 18:47

Le gouvernement vient de découvrir l'urgence de la question des retraites. On en oublierait presque que la droite est au pouvoir depuis 8 ans !

 

Bien sûr, c'est une question très importante, mais quand on évoque des projections à horizon 2050, on en est plus à trois mois près !

 

La question des retraites ne doit pourtant pas cacher les autres questions sociales : baisse du pouvoir d'achat, hausse du chômage, stagnation du SMIC, multiplication des allocataires ASSEDIC en fin de droit...

 

Je suis de plus en plus frappé par un autre phénomène dont on ne parle pas assez et qui n'est pas sans lien avec la question des retraites : je veux parler des conditions de travail.

 

Auditionné par le groupe socialiste il y a quelques semaines, Brice Tinturier, grand spécialiste de TNS/SOFRES, nous indiquait que toutes les enquètes d'opinion mettaient aux tous premiers rangs des préoccupations des français le mal-être au travail.

 

J'ai eu récemment plusieurs rencontres avec des salariés qui m'ont tous fait part de la dégradation de leur vie au travail : harcèlement, relevé des moindres "écarts", avertissements, incitation au "départ volontaire"...

 

Cela n'est pas étranger au débat sur les retraites : j'ai souvent croisé des salariés dont l'impatience à partir en retraite était plus liée au "ras le bol" du boulot qu'à la simple question de l'âge.

 

Je pense sincèrement que si les conditions de travail étaient meilleures, surtout pour les "seniors", la question de l'allongement de la durée de cotisation ne se poserait pas de la même façon.

 

Le gouvernement s'est positionné sur la seule question de l'équilibre financier des régimes de retraite. Il aurait mieux valu proposer clairement aux partenaires sociaux et aux parlementaires de discuter simultanément de toutes les questions liées à l'emploi : niveau des rémunérations, conditions de travail, heures supplémentaires, durée du travail, chômage, accroissement des inégalités salariales...

 

Si on isole une problématique, on risque fort de passer à côté de l'essentiel : donner sens à la vie, au travail comme ailleurs, en rassemblant une communauté humaine au service du progrès et du bien être. La vie professionnelle en est un aspect important, probablement même structurant, mais ce n'est pas le seul. 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires

Michael R 03/05/2010 18:56



Je trouve bizare que pour le pouvoir d'achat des francais et de la retraite des francais les caisses de monsieur Sarkozy sont vide, mais pour les Grecs (même si il s'agit "que" d'un pret), on
arrive a trouvé presque 17 MILLIARDS, pour moi cela a du mal a passer, d'apres ce que j'ai calculé cela fait environ 280 euros par francais.


 


17 milliards... moi j'aimerai l'avoir cette fameuse caisse vide