Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Les hommages hypocrites à Nelson Mandela...

6 Décembre 2013 , Rédigé par Christian Eckert


Nelson Mandela est mort. Le monde pleure sa mort, son peuple chante sa vie.

En son hommage, j’ai choisi de vous raconter un affreux conte de Noël :

Je suis Maire depuis 1987 d’une petite commune de Lorraine, au cœur du pays des mines de fer. Il y a 50 ans exactement, malgré l’occupation durant 79 jours du fond de la mine par les mineurs licenciés, l’exploitation a été fermée, provoquant la ruine sociale de la ville et de ses habitants.

Les cités minières à l’image des corons du Nord sont à l’abandon. La rue la plus dégradée, la rue d’Alsace, héberge dans des minuscules appartements des familles très pauvres pendant de longues années.

Dans les années 90, y vit un couple des plus modestes. Le père, Charly, travaille dur pour un salaire de misère. Je le côtoie dans le vieux bistrot de la grand-mère de ma femme, où il aime venir se réchauffer et boire un ou deux canons, parfois même un peu plus.... Ses deux garçons vont à l’école du village avec mes filles. Tout le monde s’émerveille de leur politesse, leur sérieux et leur propreté.

Une dizaine d’années plus tard, l’épouse de Charly me demande un rendez-vous en Mairie autour du 20 Décembre. Elle arrive, manifestement gênée, s’excuse trois fois de me déranger, et finit par me dire qu’elle attend l’arrivée d’un de ses fils militaire pour sa permission de Noël et qu’elle n’a pas le moindre sou pour garnir la table familiale durant les fêtes. L’autre garçon l’a promue grand-mère d’une petite fille, et la famille aimerait réveillonner comme tout le monde… Je la rassure, lui délivre un bon d’achat d’alimentation du CCAS.

 

Au passage, elle me confie qu’elle est un peu souffrante et n’a même plus le moindre sou pour acheter ses médicaments, « pour la circulation du sang ». Je la dispute un peu : Notre département, administré par mon ami Michel Dinet, est alors un des seuls en France à avoir mis en place à titre expérimental, ce qui deviendra plus tard la couverture maladie universelle (CMU). Je lui recommande de venir voir notre assistante sociale rapidement, pour faire le dossier, et qu’elle n’aura alors plus à avancer l’argent pour se soigner.


Elle me quitte alors, son bon alimentaire soigneusement plié entre les mains, non sans avoir redit ses regrets d’avoir osé déranger « Monsieur le Maire » pour si peu…

Elle n’est jamais revenue voir l’assistante sociale… Le lendemain du réveillon, le commandant des pompiers de ma ville, m’appelle pour me dire que la nuit précédente, les pompiers sont allés rue d’Alsace d’urgence. L’épouse de Charly était morte brutalement, sa petite fille dans les bras, la nuit du réveillon : « La circulation du sang »…sans les médicaments…

Cet affreux conte de Noël n’est pas inventé. Il fait partie de ce qui me pousse à faire de la politique à Gauche.

En ces temps de débat budgétaire, j’ai entendu presque tous les députés de droite dénoncer les dérapages budgétaires de l’Aide Médicale d’Etat (AME), des crédits de l’hébergement d’urgence ou encore les travers du RSA… Pensez donc : ces pauvres, pas toujours français, parfois en situation irrégulière, venus parfois en risquant de se noyer, et qui profitent des soins gratuits ou presque, offerts par un pays qui peine à rester la cinquième puissance industrielle du monde.

Les mêmes me reprochent d’abaisser à 700 000 Euros (vous avez bien lu), le seuil à partir duquel on pourrait utiliser un tout petit peu moins facilement les conditions hyper-avantageuses des placements sur une assurance vie…

Les mêmes, et j’en ai honte pour eux, vont se bousculer devant les caméras pour vanter les qualités exceptionnelles de Nelson Mandela.

Quand j’ai pointé le comportement de Valérie Pécresse avant-hier sur ce blog, ont déferlé sur mon compte twitter plein de messages dont je vous donne un exemple :

Ce que @CECKERT56 n'a pas dit hier 450M€ de suppressions de crédits investissement (RFF) & universités pour
financer dérapage AME/étranger

C'est effectivement ce qu'avait dit Valérie Pécresse.

Toute la journée, ces députés qui stigmatisent les « dépenses de guichet », vont se battre pour défendre les niches fiscales dont Charly n’a pas plus connu l’existence que celle de la CMU qui aurait peut-être permis à son épouse de voir grandir sa petite fille. Mais ils passeront pour faire acte de repentance  par la salle des quatre colonnes, pour dire leur admiration "sans limite" de l’action "sensationnelle" de Madiba !

Moi, je ne dirai rien de Nelson Mandela.

 

J’assumerai toute la journée dans l'hémicycle désert, l’augmentation des crédits de l’AME et de l’hébergement d’urgence, tout comme le plafonnement des niches fiscales. En hommage à Nelson Mandela et à la famille de Charly.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

chanel replica 10/12/2014 08:01

I've been trying to find out a little more about this kind of stuff, thanks for sharing

gucci replica 10/12/2014 08:00

Pretty good post. I just stumbled upon your blog and wanted to say that I have really enjoyed reading your blog posts.

RegisM 12/12/2013 09:19


Bonjour Monsieur,


je ne vous connais pas, je découvre votre blog et votre action par ce billet, en soi, très touchant.


Je ne suis de votre génération, j'ai 38 ans, et je ne connais pas la vie "rude" d'avant comme on la décrit souvent, mais j'ai été élevé dans le respect des valeurs humaines, du partage et de
l'aide, par des parents avec peu d'argent, d'abords communistes, puis de Gauche "classique" quand le communisme a commencé à "montrer ses vrais valeurs"...


Votre texte me touche, et me fais réflechir. Je suis patron d'une petite entreprise de 3 salariés... je pense être de gauche de part ses valeurs, mais de droite de par la mise en oeuvre et
l'approche des solutions. Mixité difficile à assumer... je me perds dans vos disputes et clivages gauche/droite incéssents..


Ce qui m'interpèle le plus, c'est que je pense malheureusement, (peut être à tort j'espère) et comme à mon avis beaucoup de francais (de gauche et de droite) le pensent et en ont ras le bol,
c'est que 80% de ce que la france a à offrir ne va pas aux personnes qui en ont besoin.. et que seulement 20% osent le demander et en bénéficient. On appelle ce principe empirique le principe des
80/20... Mais dans ce cas... ca fait peur... j'espère au contraitre qu'on entend parler que des 20% qui abusent du système... mais malheureusement, les medias particient à ce sentiment inverse en
nous montrant systématiquement "ce qui va mal"... "ceux qui font mal"... "ceux qui profitent"...etc.. Et chaque francais se dit.. punaise, pourquoi moi je trime moi.....  Ne pensez-vous pas
que c'est du gachis.


De la même manière, combien de millions d'euros sont distribués aux multinationales, en aides diverses, protégés par leurs juristes et leurs experts fiscalistes, qui vont être les seuls à
comprendre les aides et conditions à rallonge pour en bénéficier que vous imagniez..alors que tant de PME/TPE en auraient besoin pour avancer... et quand elles se décident. à essayer d'avoir
certaines aides.... ce n'est pas en confiance, sachant que l'administration fiscale attend au tournant pour les écraser de tout son poids à la moindre erreur plutot que l'accompagner ou l'aider
dans ses démarches..


Pourquoi faire des lois et textes, etc aussi compliqués... avez-vous peur à ce point qu'on se rende compte que vous ne servez à rien... et qu'un peu de bon sens suffit parfois à résoudre beaucoup
de problèmes...


Voici le point de vue bête d'un citoyen qui partage complétement votre point de vue sur Nelson Mandela mais qui se fatigue de la politique du paraitre qui sévit depuis plusieurs années (certains
appelent cela la télécratie) ....


Bien à vous..


Cordialement,


 

Bist 10/12/2013 14:36


@ Marco : tout à fait d'accord avec vous !

Marco 09/12/2013 21:34


Chacun ses indignations Mr Eckert !


A mon père, qui réside dans votre circonscription, le gouvernement de vos amis et collègues socialistes vient de rogner sur sa maigre retraite d'ancien combattant en Algérie alors qu'il a
accompli là-bas une période de service militaire (qu'on soit pour ou bien contre n'est pas le sujet) de trente mois au nom de son pays. On ne vous a pas beaucoup entendu à ce moment-là.


Et pour quel résultat ? 10 millions d'euros d'économies ? A l'heure où il est prévu que le gouvernement dépensera 45 millions d'euros par.... mois à partir de janvier 2014 pour dédommager Ecomouv
la société chargée de recouvrir les taxes pour l'Etat, du fait de l'incivilité de quelques agriculteurs et routiers ?


Heureusement que le ridicule ne tue pas !