Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Les coups bas du Gouvernement avant les fêtes !

12 Décembre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

 

Juste avant les fêtes de fin d'année, le Gouvernement impose à l'Assemblée son train de mesures d'austérité...

 

Le Projet de loi de finances de 2012 n'est pas encore voté, car –et c'est bien sûr inédit– le Sénat a considérablement bousculé le Projet adopté à l'Assemblée. Dans ces conditions, ce lundi matin se réunissait une Commission Mixte Paritaire (7 députés et 7 sénateurs) censée trouver un accord sur un texte commun. Membre de cette C.M.P., Je suis donc arrivé de bon matin à Paris pour cet exercice original : tenter de faire à 14 parlementaires, le budget 2012 pour notre pays !

 

Comme prévu, cette gageure a échoué, et le dernier mot reviendra à l'Assemblée Nationale, qui examinera, certainement mercredi et jeudi le texte issu du Sénat. La majorité UMP l'adoptera sans doute dans la version initiale proposée par la Gouvernement.

 

Parallèlement, dans un autre texte soumis à la même procédure, un Projet de loi de finances rectificatif pour 2011, les mesures d'austérités sont adoptées dans l'indifférence générale : gel de l'indexation des allocations logement, gel du barème de l'impôt sur le revenu, augmentation de la TVA sur la quasi-totalité des produits de première nécessité...

 

Près de 4 Milliards de ponctions nouvelles pour tous les français rien qu'avec ces trois mesures.

 

L'eau, l'assainissement, la collecte des ordures ménagères, le livre, les transports publics, les cantines d'entreprise, la construction des logements sociaux, la rénovation des logements anciens, les médicaments non remboursés.... tous ces produits ou services verront leurs prix augmenter de 1,5% dès le premier janvier 2012 !

 

Ainsi, les annonces de hausses du ticket de métro et des billets de train ont déjà été faites.

 

Ce Gouvernement ne manque pas d'air en prétendant épargner les produits de première nécessité, comme si le logement, les fluides et les transports publics ne relevaient pas de ce qualificatif !

 

Bizarrement, la TVA sur l'énergie est épargnée... Il est vrai que, contrairement aux promesses d'il y a six mois, le gaz augmentera de près de 5% après des hausses cumulant à 21% en trois ans !

 

A l'Assemblée Nationale comme au Sénat, nous nous efforçons de dénoncer ces hausses qui pèsent sur tous, et qui tentent de compenser les cadeaux fiscaux faits depuis 2007.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Maurice 13/12/2011 11:47


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


Bonjour Mr Eckert


La paupérisation avance à grand pas.Le Peuple est au stade de l'exaspération.Il est grand temps que le "clown triste" qui soi disant gouverne, fasse sa valise.Cette politique fiscale ne fait que
opprimer chaque jours un peu plus ceux qui travaillent pour des clopinettes.La crise elle à bon dos,d'exaspération à explosion il n'y a qu'un pas.


                                    
Bonne journée.


                                                                               
Maurice