Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Le PS fait preuve de maturité

16 Septembre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

Une chose est sûre : pour ceux qui doutaient de l'intérêt des primaires (et je confesse en faire partie), pour les primaires sont utiles à la vie démocratique et au débat !

 

Sur France2 hier soir, nous avons eu la preuve de la maturité du PS, qui est aujourd'hui redevenu une alternative crédible à la droite qui se retrouve recroquevillée sur un seul homme, qui patauge en recherche de projet, qui ne sait plus si elle doit se droitiser ou se recentrer.

 

Dans un débat rapidement décomplexé, les candidats à la candidature ont étalé leurs compétences, sans donner dans la démagogie ou la négation des difficultés :

 

  • - Leur connaissance de la situation française, européenne ou mondiale a permis de vérifier  la compétence individuelle et collective à gérer notre pays. Sur la dette, la financiarisation de l'économie, l'indispensable réforme fiscale, les pistes tracées sont convergentes et vont dans le sens républicain de la justice que Nicolas Sarkozy a tellement oublié.

 

  • - La proximité de nos candidats par rapport à la situation sociale des français a fait chaud au coeur. Parler des loyers, du pouvoir d''achat, des services publics, de la santé, de l'école, cela nous change des discours sur l'économie, le sauvetage des riches ou des banques. La finance et l'économie doivent être au service des gens et non l'inverse.

 

  • - Les questions de société, pour ne pas dire de civilisation, reviennent opportunément dans le débat : énergie et nucléaire, libertés individuelles comme par exemple l'usage du cannabis ou le droit à mourrir dans la dignité, sécurité et immigration... Aucun sujet n'est tabou et nos candidats, dans leur approche, ont montré sinon leur unité du moins leur bonne connaissance des dossiers, étape nécessaire à la décision politique.

 

Le travail personnel de Martine Aubry à la tête du parti a permis l'élaboration collective du projet socialiste que le vainqueur des primaires complétera sans le dénaturer. Bien sûr, mon objectivité reste relative pour désigner un "vaiqueur", mais Martine Aubry a montré qu'elle est mure pour devenir la première femme à Présider notre République !

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Michael 03/10/2011 20:13



Concernant l'article sur le fait que la police peut tirer a balle réelle: le gouvernement à tout simplement peur que le peuple se révoltte (ENFIN!!! pas trop tot) alors il s'y prépare, c'est tout


 


Il pouvait faire la morale a l'Egypte, la Tunisie et aller faire leur gueguerre en Libye



Dautréaux 03/10/2011 18:58




La police autorisée à tirer au pistolet mitrailleur sur la
foule... EN FRANCE !



03 Octobre 2011 Par Claude Dautréaux






 



 


Deux informations promulguées à trois semaines d'intervalles, l'une prévoyant la totale disponibilité des réservistes et l'autre l'utilisation possible d'armes feu pour le maintien de
l'ordre. Pas vu à la télé, pas lu dans la presse.

Vous avez bien lu l'objet de ce message... C'est incroyable mais je viens de le vérifier sur le site du journal officiel et je vous le transmets en pdf.

Peut être est il de revoir en profondeur notre mode de vie.


EXTRAIT DU JOURNAL OFFICIEL N° 0151 DU 1/7/11 voir plus bas
> LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS PRÉVOIT–IL VRAIMENT UNE GUERRE CIVILE PROCHAINE ?
> Depuis le 1er juillet, en France, les forces de l’ordre (police, gendarmerie, militaires...), sont autorisées à tirer à balles réelles avec des armes de guerre sur les attroupements de
rues pour le maintien de l’ordre public. Il est notamment précisé l’utilisation du fusil à répétition de précision de calibre 7,62× 51 mm et ses munitions.(ce sont des fusils d'assaut !)
> Cette info n’est parue dans aucun journal et sur aucune chaine télé. Pourtant le projet a été entériné par les trois ministres concernés dans le Décret n° 2011-795 du 30 juin 2011 qui
est passé sur le JO du 01-07-2011 avec une entrée en vigueur immédiate !.Maintenant si vous allez sur une manif, on peut vous tirer dessus à balles réelles. ça refroidit au sens propre et
figuré.Des questions se posent : - Pourquoi le gouvernement se donne-t-il aujourd’hui le droit de tirer à balles réelles sur les citoyens qui manifestent fortement ?- Pourquoi un tel arrêté
maintenant ? La Nation est-elle en péril ?- Ou bien les gouvernants et autres «dilapideurs» prévoient-ils après d’autres pays d’Europe, la «faillite» de la France, et craignent-ils des
révoltes ?- Ne voient-ils pas trop de pays où les citoyens se révoltent contre un pouvoir abusif ?
> - Ne voient-ils pas, en France même, trop de citoyens en rupture avec un système qu’ils cherchent à maintenir coûte que coûte et qui est en train de s’effondrer ?
> > JORF n°0151 du 1 juillet 2011 page 11269 texte n° 17 DÉCRET Décret n° 2011-795 du 30 juin 2011 relatif aux armes à feu susceptibles d'être utilisées pour le maintien de l'ordre
public Publics concernés : représentants de l’État, militaires et fonctionnaires en charge des missions de maintien de l'ordre public.Objet : liste des armes à feu susceptibles d'être
utilisées, en fonction des situations, pour le maintien de l'ordre public.Entrée en vigueur : immédiate.
> Notice : le présent décret définit avec précision les caractéristiques techniques des armes à feu qui peuvent être utilisées par les forces de l'ordre pour le maintien de l'ordre public
: en règle générale, seules les grenades lacrymogènes et leurs lanceurs sont autorisés. Le décret définit également les caractéristiques des armes à feu qui peuvent être utilisées dans les
situations prévues au quatrième alinéa de l'article 431-3 du code pénal (lorsque des violences ou voies de fait sont exercées contre la force publique ou lorsque cette dernière est dans
l'impossibilité de défendre autrement le terrain qu'elle occupe). Références : le décret peut être consulté sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr ). Le Premier ministre,Sur le rapport du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de
l'immigration,Vu le code pénal, notamment ses articles 431-3, R. 431-1 à R. 431-5 ;Vu le code de la défense, notamment son article R. 3225-6 et ses articles D. 1321-6 à D. 1321-10 ;Vu le
décret n° 95-589 du 6 mai 1995 modifié relatif à l'application du décret du 18 avril 1939 fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions ;Vu l'arrêté du 30 avril 2001 relatif au
classement de certaines armes et munitions en application du B de l'article 2 et de l'article 5 (a) du décret n° 95-589
> du 6 mai 1995 modifié relatif à l'application du décret du 18 avril 1939 fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions,Décrète :
> Les armes à feu susceptibles d'être utilisées par les représentants de la force publique pour le maintien de l'ordre public en application du IV de l'article R. 431-3 du code pénal sont
les suivantes : Grenade GLI F4 - Grenade lacrymogène instantanée - Grenade OF F1 - Lanceurs de grenades de 56 mm et leurs munitions - Grenade à main de désencerclement - Lanceurs de grenades
et de balles de défense de 40 × 46 mm et leurs munitions - Lanceurs de balles de défense de 44 mm et leurs munitions.
> > En application du V de l'article R. 431-3 du code pénal, outre les armes à feu prévues à l'article précédent, est susceptible d'être utilisée pour le maintien de l'ordre public, à
titre de riposte en cas d'ouverture du feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après : Fusil à répétition de précision de calibre 7,62 × 51 mm et ses munitions .
(ce sont des fusils d'assaut !)
> > Le ministre de la défense et des anciens combattants et le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration sont chargés, chacun en ce
qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait le 30 juin 2011.François Fillon - Le ministre de la défense - Le
ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration.


>Réserves militaires et civiles : vers une mobilisation facilitée en cas de crise majeure Publié le 8.08.2011

La loi tendant à faciliter l’utilisation des réserves militaires et civiles en cas de crise majeure a été publiée au Journal officiel du vendredi 29 juillet 2011.

Ce texte prévoit de mettre en place un dispositif particulier de mobilisation des réserves appelé "réserve de sécurité nationale" devant permettre de faire face à des événements majeurs. En
cas de crise de ce type, le Premier ministre pourra recourir à ce dispositif de réserve en convoquant par décret les réservistes qui seront alors dans l’obligation de rejoindre leur
affectation. Les réservistes employés dans une entreprise d’importance vitale pour le fonctionnement du pays pourront cependant déroger à cette obligation.

Des dispositions sont également prévues pour inciter les entreprises à employer des réservistes.

Loi tendant à faciliter l’utilisation des réserves militaires et civiles en cas de crise majeure






Le commentaire le plus recommandé




03/10/2011, 14:45 par







Michael 24/09/2011 12:01



Je persiste et je signe en disant que le risque est que des militants ump se deplacent en masse pour voter pour le candidat le moin bien placé pour battre la droite en 2012, le risque est réel et
comme je l'ai déjà dit ce n'est pas l'euro de participation et la "charte" a signé qui va les arreté


 


Autre risque, fort possible aussi c'est qu'au moment des resultats nous aurons le droit a la meme chose qu'au moment de l'élection du premier secretaire, a savoir des cris au scandale et a la
tricherie, ca aussi c'est fort possible



aventin 17/09/2011 23:38



Tout le monde il est beau,tout le monde il est gentil ! Et c'est pas vrai...