Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 13:14

 

Le Premier Cercle des généreux donateurs de l'UMP avait été mis en lumière dès la fin 2009 à l'Assemblée Nationale. Ce club très fermé avait été reçu au Bristol par Éric Woerth et Nicolas Sarkozy. Ce dernier les avait rassuré sur la pérennité du bouclier fiscal, sous le regard bienveillant de son Ministre du Budget de l'époque, par hasard simultanément trésorier de l'UMP.


Notre groupe avait alors par ma voix soulevé l'existence de conflits d'intérêts, question qualifiée alors de « stupide » par Éric Woerth devant la Représentation Nationale.


On connaît la suite aujourd'hui : Éric Woerth a quitté ses fonctions sous la pression populaire. Il incarne la collusion entre le pouvoir actuel et l'argent. Tout cela met en exergue les injustices fiscales et sociales que le Gouvernement n'arrive plus à masquer.

 

Pour autant, tout cela continue de plus belle :

 

  • Le 19 octobre 2010, les députés UMP rejetaient plusieurs propositions de loi du Groupe socialiste destinées à interdire ces pratiques qui scandalisent légitimement les français.

  • Le 25 janvier 2011, dans les sous-sol d'un grand hôtel de la porte Maillot, Nicolas Sarkozy, entré et ressorti par une porte dérobée, a retrouvé son Premier Cercle. Il leur a "vendu" l'extinction de l'ISF, et cela bien sûr sans rapport avec les dons entre 3 et 7 fois le SMIC par an que peuvent démultiplier les généreux donateurs à tous les micro-partis collecteurs de fonds.

  • D'après plusieurs journaux, le 2 février prochain, François Fillon a invité à Matignon les membres de son micro-parti France 9. Les invitations auraient été mises sous plis à l'UMP, mais on ne sait pas encore qui paye les timbres et les petits-fours...

 

France 9 est bel et bien déclaré et reconnu comme un parti politique au service de son Président, François Fillon.

Ce parti a reçu et déclaré en 2009 la somme de 60 000 Euros en provenance de l'UMP.

Jean François Copé a justifié l'existence et le rôle du Premier Cercle au service de l'UMP, à moins que cela ne soit le contraire !

 

Aura-t-il la même complaisance envers le micro-parti du Premier Ministre, qui semble vouloir utiliser les locaux de la République à des fins partisanes ?

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires