Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Le Parlement légifère, au pas de l'oie...

30 Septembre 2010 , Rédigé par Christian Eckert

De retour de Pau et de Bretagne, j'ai passé mardi une grosse journée en circonscription. Matinée en Mairie, déjeuner à Longwy, enterrement d'une figure locale à Trieux, adieu à notre ami Pierre Marche, socialiste humaniste de Jarny, Comité syndical du SEAFF à Fontoy et Conseil municipal à Trieux.... Une reprise un peu dure, surtout avec un refroidissement ramené du Finistère.

 

Paris le mercredi, après avoir quitté Trieux bien avant le lever du soleil. Réunion des commissaires socialistes aux Finances dès 9 heures. Mise au point de notre discours sur le budget 2011. Le groupe retient ma double suggestion : ce budget est le début du règlement de la facture Sarkozy qui fait payer à tous sa politique fiscale injuste, mais nous ne saurions nous contenter de dénigrer et devons mettre en avant nos propositions (Réforme fiscale qui fusionne l'impôt sur le revenu et la CSG, rendant enfin l'impôt progressif pour plus d'équité) Je récolte au passage la responsabilité de suivre le texte sur la régulation bancaire qui vient bientôt en seconde lecture.

 

Réunion du groupe à 11 heures, rangs clairsemés pour cause de réunions de commissions, et à 11h45 réunion de la Commission des finances où Madame Lagarde et Monsieur Barouin présentent leur projet de budget tout juste sorti du Conseil des Ministres. 10 Milliards d'impôts de plus, qui n'en seraient pas (!), gel des salaires dans la fonction publique et des dotations aux collectivités, 31 000 fonctionnaires de moins, ponctions injustes sur les ménages (abonnements internet, jeunes mariés, taxes sur les assurances....). Mais il paraît que ce n'est pas de la rigueur... Langue de bois extraordinaire que nous peinons à contrecarrer. Fin de réunion à plus de 14 heures, et passage à la buvette pour un saumon-tagliatelles bienvenu car le « Paradisio »d'hier midi est loin, mais j'ai des réserves !

 

Dès 16 heures, série d'auditions pour préparer mon rapport spécial sur « Travail-Emploi », avec notamment le directeur de Pôle-Emploi. Tout va bien... le personnel stresse, (seulement !) quelques suicides ou tentatives parmi eux, charge en moyenne de 105 chômeurs par agents avec des pointes suivant les secteurs. Ils décrochent en moyenne le téléphone 8 fois sur 10 et semblent s'en satisfaire. Les chômeurs vus en circonscriptions n'ont pas le même son de cloche. Je le secoue un peu, mais la langue de bois se répand aussi chez les hauts-fonctionnaires.

 

Passage de 19 à 20h30 dans l'hémicycle pour le n-ième texte Besson sur l'immigration. Débat surréaliste et subtilement cynique. Droite un peu divisée, mais cornaquée par quelques ultras qui se lâchent.

 

Gigots-légumes en vitesse avant la reprise de 21h30, où la discussion s'éternise un peu. Le funeste article sur la déchéance de la nationalité approche, mais la droite doute du vote, et préfère suspendre vers 1h du matin en attendant la reprise de ce jeudi 9h30.

 

3 heures de débat, dont 5 minutes de ma pomme, et leur article est adopté. Le progrès fait rage ! L'écoeurement me gagne...

 

Reprise des auditions cet après-midi, et retour chez nous en fin de journée...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Cyrielle 30/09/2010 19:37



Courage papounet !!!!!



Christian Eckert 30/09/2010 23:15



Il en faut avec ces fichus députés d'une droite qui joue avec les peurs et les vieux réflexes néo-racistes...


Mais du courages, on en a !