Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 16:54

Les sondages sont une chose. La réalité du vote en est une autre.

Plus que jamais, les français souffrent d'une société qui va mal :

Total supprime près de 400 emplois, et s'engage à accompagner la création de moins de cent postes sur un projet méthanier qui était déjà prévu !
A Toul, Kléber en a supprimé 600, et la droite se flatte d'en apporter quelques dizaines au travers d'une centrale photovoltaïque !
De très nombreuses PME tirent la langue alors que les banques annoncent des bénéfices par Milliards !

Le Président s'est fait sifflé au Salon de l'Agriculture. Les revenus agricoles ont baissé de plus d'un tiers. Carrefour et la grande distribution vont bien, je vous rassure.

Quelle alternative sinon que d'utiliser le vote régional pour dénoncer ces candidats de droite, qui votent à Paris tous les textes du Gouvernement, et se montrent amnésiques en cachant leur étiquette UMP sur leur propagande électorale !

Ne nous laissons pas abuser par des sondages favorables. Donnons par notre suffrage, un signal fort à Nicolas Sarkozy pour qu'il arrête sa politique des riches et retrouve les valeurs républicaines qui fondent la particularité de notre système social. C'est lui, et lui seul qui a permis à la France de surmonter un peu moins mal que d'autres pays la dure crise engendrée par la finance mondiale.

Jusqu'au dernier jour, menons campagne pour obtenir les 14 et 21 mars un succès électoral qui fera peut-être amorcer un changement de politique.



Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires

Pascal 09/03/2010 11:32


Oui. Cette victoire tellement annoncée peut démobiliser les vainqueurs et remobiliser les perdants. C'est ce qu'il me semble avoir déjà entendu pour certaines élections à la rubrique
manipulation des sondages. L'éclat de cette protestation en sera-t-il amoindri, faut-il s'en inqiéter ?


Christian Eckert 13/03/2010 08:21



Il faut rester mobilisés, et ne pas tenir compte des sondages, ni-même des paroles prononcées parfois trop vite.....



Michael R 09/03/2010 11:13


Je ne vois pas ce que les hommes et femmes politiques peuvent faire pour l'emploi, je suis employeur (je ne le suis pas c'est juste une hypothèse) et je n'ai pas de travail a offrir je n'embauche
personne même si l'etat et la région me donnent des subvention, par contre j'ai besoin de personnel j'embauche, que j'ai des subvention ou pas.

Maintenant je ne suis pas homme politique alors ils ont peut être des solutions, eux qui pour certains (surtout a gauche) font du bon boulot


Christian Eckert 13/03/2010 08:19


pour obtenir des commandes, il faut être compétitif, notamment dans ce monde devenu un grand marché. Les aides publiques, les avantages fiscaux peuvent y contribuer. S'adressant parfois à des
"publics" ciblés, elles peuvent orienter les embauches vers certaines catégories (jeunes, chomeurs longue durée.....)