Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Karcher pour Neuilly

22 Septembre 2011 , Rédigé par Christian Eckert

D’ordinaire, je suis plutôt passionné par le suivi des « affaires ». Je guette les nouvelles, cherche sur internet à en savoir plus, et me précipite sur toute nouvelle information un peu comme certains suivent les épisodes des meilleures séries télévisées…

 

Ainsi, j’ai suivi avec gourmandise les affaires Woerth Bettencourt, Wildenstein, Takieddine, Tapie Lagarde, Bourgi…

 

Moi qui préfère de loin les polars aux livres politiques, j’ai dévoré « Sarko m’a tuer », et travaille encore sur des sujets comme le cas de Maurice Bidermann, dont on ne sait plus s’il est évadé ou résident suivant qu’on le regarde fiscalement ou normalement, mais dont on est sûr qu’il fait partie du Premier Cercle comme la plupart des acteurs des affaires citées plus haut.

 

Tout cela se passe entre Neuilly et Passy, où ils sont souvent nés, s’y sont épousés entre eux, ont sévi dans les mêmes officines, après avoir fait les mêmes écoles et suivi des références comme Pasqua ou Balkany.

 

Aujourd’hui : derniers articles sortis sur l’excellentissime site Médiapart, sous la plume du remarquable Fabrice Arfi, reproduisant les relations Coppé Takieddine. Aujourd’hui encore : tissu d’inepties du communiqué de l’Elysée dont on ne sait s’il est plus maladroit que mensonger. Aujourd’hui enfin, en quelques clics sur Google, j’ai retrouvé les antécédents de Thierry Gaubert toujours dans les Hauts de Seine…

 

Hier, à Paris, je feuilletais les quelques 400 lettres pétitions reçues à mon bureau de l’Assemblée au sujet de la dernière taxe sur les mutuelles de santé. Jamais je n’ai reçu autant de messages sur le même sujet. Beaucoup de ces lettres étaient signées d’une main que l’on devinait tremblante… Des petits mots poignants étaient ajoutés à la main avec une écriture trahissant un âge certain…

 

Le Milliard d’euros supplémentaire que l’on va détourner sur leurs cotisations mutualistes n’atteint sûrement pas le centième des fraudes et cadeaux fiscaux des habitants de Neuilly et environs !

 

Alors les affaires dont je guettais les derniers développements, je ne les supporte plus. Je suis tout simplement écœuré… Comment ces gens là peuvent-ils encore être respectés ?

 

Le Karcher, c’est à Neuilly qu’il faut le passer, avant qu’ils ne soient tous évadés dans leurs paradis fiscaux !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Annie Davini 23/09/2011 08:46



Je ne vois pas pourquoi vous vous énervez, Monsieur le Député, ces gens là n'ont même plus conscience du bien et du mal, de la vérité et du mensonge, intérêts publics et intérêts personnels :
c'est leur monde et ils ont tous les moyens de l'appliquer. Le pire c'est que plus on approche des élections, plus les espoirs que l'on place dans le changement sont grands et plus la tache du
nouveau gouvernement sera écrasante : n'oublions pas d'écouter de temps en temps France musique, ça détend....



Christian Eckert 23/09/2011 15:55



Quelle belle chose que la musique. J'adore les requiem baroques, celui de Gilles, celui de Campra... Moins connus que celuis de Mozart brillant et pompeux, ou d'autres plus modernes comme celui
de Fauré, tout en sensibilité... J'aimerai écouter tranquillement un requiem lors de l'enterrement de la droite ! Oui, je suis en colère, même si c'est peu habituel chez moi...


Bisous



Dautréaux 23/09/2011 05:44



Bonjour Christian


Encore un fait du prince dont je me doute que tu sois au courant bien avant moi mais peut-être qu'un jour je t'en dirai une que tu ignore . As-tu remarqué que Copé (plus je le regarde celui là
plus je trouve qu'il ressemble à un rat , si si c'est vrai ) préfère ne rien déclarer en ce moment ? vu sa photo un peu partout chez le marchand de mort y est certainement pour quelque chose bien
que ces gens là et leur chef en premier sont loin d'avoir une conscience et pietinnent allégrement les valeurs de la République . Sarko ,lui, crache carrément dessus chaque jor de son quinquena ,
je suis peut-être cru mais ce personnage me dégoute tellement !!!D'ailleur chaque fois que je le voit j'ai une crise d'urticaire .


Bref voilà ce que j'ai dégotté :


Le choix du Roi dans une République irréprochable

La Cour des Comptes a maintenant son parachutage forcé : elle s’appelle Cécile Fontaine. Qui est-ce au juste ? C’est une énarque et ancienne conseillère pour la défense de Nicolas Sarkozy, nommée
le 14 septembre 2011 par décret présidentiel. Tout s’explique… A 40 ans, l’âge minimum requis, c’est un perdreau de l’année pour la cour des comptes. Sauf qu’elle est directement nommée au plus
haut grade… et cela sans passer par la case départ, mais par la case Nicolas Sarkozy. No comment.

Ils ont eu beau crier et hurler, rien n’y a changé. Les magistrats de la cour des comptes regardent, désespérés et dépités, un joyau de la République perverti par le fait du Prince. Un de plus
vous me direz. Chaque jour qui passe est un coup de canif de plus dans les rouages démocratiques de nos institutions.

Même si l’été est passé par là, il ne faut jamais oublier qu’il ne faut pas dire non au Président. Le courroux du locataire de l’Elysée est terrible quand un subordonné ne s’exécute pas. Le
Président de l’association des magistrats, Jean Luc Lebuy, en a fait les frais en essuyant un camouflet encore jamais infligé à une telle institution. Alors que Jean Luc Lebuy avait rendu un avis
défavorable sur la candidature de Cécile Fontaine, Nicolas Sarkozy a balayé tout cela d’un revers de la main pour imposer son choix contre vents et marées. Tant pis si cela choque. Après lui le
déluge.

Comment un président de la république peut-il bafouer à ce point les règles de fonctionnement historique de nos juridictions indépendantes ? Plus c’est gros, plus ça passe. « Il est sans limite »
me disait un ami Borlooïste, ancien Sarkozïste.

Il est loin le temps où on l’on endormait les enfants avec de belles histoires. Il est maintenant venu le temps des histoires invraisemblables racontées et vaincues en directs par les grands.

A l’AFP, le Président de l’association des magistrats parle en ces termes de la nomination de la protégée du Président de la République « c'est inhabituel, inconvenant et choquant ». Cette
nomination n’est malheureusement pas une surprise, elle est la continuité d’un système où la volonté du commanditaire est justement de mettre des fidèles pour contrôler le système.

Entre les affaires qui n’en finissent pas de fleurir autour du pouvoir, avec la dernière en date celle des mallettes de billets de la Francafrique donnant l’image d’une élite politique corrompue,
ce passage en force à la cour de compte à moins d’un an de la sanction populaire est une preuve supplémentaire d’une inquiétante dérive du pouvoir. Et si tout simplement, il cherchait à caser
tout son staff tant qu’il a (encore) en charge la gestion des Ressources Humaines du pays… c’est possible aussi, presque touchant.



Christian Eckert 23/09/2011 15:56



J'étais au courant ! tu as raison, le fait du prince !


Mais... Le roi se meurt....