Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 08:59

Beaucoup d'émotion hier, à Thionville, Gandrange et Metz, où François Hollande a bel et bien endossé ses habits de candidat à la fonction présidentielle.

 

Même la nuée de journalistes sur place n'a pas empêché la proximité affichée par François au cours de ce déplacement.

 

Avec Martine Aubry, Première secrétaire reléguée au rôle de "second(e)", ils ont transmis aux centaines de présents un formidable sentiment mélange d'écoûte, de détermination et de fraternité que la Gauche retrouve, souvent plus durant les campagnes électorales que quand la nécessité de gestion quotidienne la contraint à moins d'épanchements et d'envolées lyriques.

 

Quel bonheur de sentir que les femmes et hommes politiques savent aussi trouver le temps de la fraternité pour nourrir leur action et trouver la force de croire en un avenir collectif qui saura dominer les individualistes croissants et les intérêts partisans que Nicolas Sarkozy a flattés, servis et confortés.

 

Notre candidat revenait de sa tournée aux Antilles et en Guyanne,. A peine sorti de l'avion, malgré le décalage horaire, le manque de sommeil, le choc des changements climatiques, il est venu en train, a pris le temps d'écouter, de dire, de poser pour des photos souvenir, de signer des autographes, d'embrasser, de sourire, le tout sans aucune nervosité.

 

Arrivé avec une petite heure de retard à Metz, il prenait le temps de parler à ses amis socialistes lorrains avec son "humour sérieux", d'une voix un peu cassée par la fatigue.

 

Derrière lui, j'ai lorgné le petit mot qu'on lui passait discrètement sur le pupitre : "si tu ne pars pas dans deux minutes, tu loupes le dernier TGV"...Conscient de l'attente de son public, il poursuivait, imperturbale, pour finir par dire entre deux phrases : "Tant pis, je rentrerai en voiture !". Et de décocher encore et toujours quelques flèches contre ce président sortant qui fait lui une véritable précampagne dans son "Sarko'one" et en hélicoptère présidentiel aux frais de la République dont il bafoue tous les jours les principes.

 

C'est ça aussi l'honneur de la Gauche, d'avoir le sens de l'amitié, de la fraternité et du contact direct.

 

Il saura sans nul doute être un grand Président, et redonner à la fonction toutes ses dimensions sans oublier celle de la proximité avec le peule.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires

Michael 26/01/2012 10:51


J'espere bien que vou s avez raison, on y est attaché à ce régime, et je ne suis pas de droite mais de gauche, limite extreme gauche

Michael 26/01/2012 08:02


Ca, il aurait pu en parler en Lorraine... manque de courage certainement


 


http://jonathan-leidner.net/2012/01/23/hollande-veut-la-suppression-du-droit-local-dalsace-moselle/

Christian Eckert 26/01/2012 09:14

Réaffirmer la laïcité dans la constitution n'enlève rien au droit local en Alsace-Moselle ! Intox de droite...