Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 22:26

On parle beaucoup en ce moment du financement des Partis politiques. C'est sain, il faut parler de ces choses. Le passé est chargé de beaucoup trop de zones obscures...

 

Maintenant, les partis perçoivent des dons limités et surveillés, des cotisations des adhérents, des cotisations des élus, mais aussi une part de financement public calculée sur le nombre de voix obtenues et le nombre d'élus rattachés.

 

Des critères précis s'appliquent et tout cela est transparent (voir le site de la CNCCFP facile à trouver)

 

En novembre 2007, le Nouveau centre s'est aperçu qu'il n'avait pas obtenu suffisamment de voix pour bénéficier du financement public.

 

Il a tenté en catimini à l'assemblée de faire voter une proposition de loi pour changer un seuil qu'il n'atteignait pas. Notre présence les en a dissuadé !

 

Trop fort le Nouveau centre et sa vingtaine de députés : Ils ont rejoint un parti polynésien, le Fatia Api, qui lui, comme les règles outre-mer sont moins contraignantes, pouvait, toucher l'aide publique. Sans élu, ce micro-parti aurait touché environ 1 000 Euros. Suite au rattachement des Parlementaires du Nouveau Centre, il touche tous les ans de l'ordre d'un Million d'Euros !!!!

 

Fatia Api en conserve 20 ou 30 000 Euros, et reverse le reste au Nouveau Centre !!!

 

Tout à fait légal, complètement immoral !

 

Voir sur ce sujet un article de Rue89 en cliquant ici

 

Les donneurs de leçons du Nouveau Centre, alliés de l'UMP, qui font semblant de se démarquer et votent tous les textes avec la Droite, devraient avoir honte de contourner aussi étrangement à leur profit les règles sur le financement des Partis.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires