Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 07:52

Je suis toujours frappé par le décalage entre ce que je vis ici à Paris et ce qui est vécu dans ma circonscription.

 

A Paris, lorsqu'on évoque le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, les députés de droite jubilent, et applaudissent à tout rompre. A croire qu'ils ont un compte à régler avec cette catégorie, qui certes bénéficie (encore) d'une garantie d'emploi, mais qui n'est quand même pas surpayée. Je rappelle que l'économie budgétaire de cette mesure représente environ 500 Millions d'économie annuelle au budget de l'Etat, soit 7 fois moins que le manque de recettes lié à l'abaissement de la TVA dans la restauration dont chacun aura mesuré qu'elle n'a aucunement baissé les prix.

 

Sur le terrain, les parents d'élèves manifestent : A Mairy-Mainville, à Valleroy, à Longwy... Les écoles sont occupées, les barrages des routes sont organisés... Cela n'est que la conséquence des mesures décidées à l'Assemblée par le Gouvernement, appuyées et votées par leurs députés, UMP, Nouveau Centre, Sarkozyste, Villepinistes, tous complices. Les pauvres proviseurs, inspecteurs, recteurs, sont chargés de gérer la pénurie, et ne savent plus comment faire ! La colère monte.

 

Les socialistes ne sont pas parfaits, ne l'ont pas toujours été lorsqu'ils étaient aux manettes, et ne le seront sans doute pas s'ils y reviennent. Mais quand même ! Si les gens ne font pas la différence, ils en reprendront pour cinq ans.

 

A nous de prendre les engagements que les gens attendent, sans oublier les inévitables contraintes que nous devons clairement montrer : remettre de l'ordre dans le chaos libéral prendra beaucoup de temps et demandera beaucoup de combats.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires

Emmanuel BERGE 03/05/2010 16:24



Bonjour


Je suis également frappé par ce décalage entre la vie réelle et la vie à l'Assemblée.


La fermeture d'une classe et donc de l'école à Mainville est une honte, je ne comprends pas cette politique qui consiste à réduire les fonctionnaires de l'Education Nationale.


Il me semble que l'Education doit être prioritaire pour prendre en charge des jeunes que ce soit à la maternelle, collège et lycée. Le éducateurs, les professeurs des Ecoles et les
professeurs de lycée et de collège sont les garants d'une société que l'on doit améliorer, ce sont eux qui permettent de créer la tolérance, garants de la liberté et de la fraternité.


Cette fermeture est contagieuse, Joeuf par exemple ou une classe de maternelle doit également disparaître...


Je sais M.Le Député Eckert que vous n'allez pas laisser faire cette absurdité.