Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

Alerte pour Alpha Santé....

15 Mai 2012 , Rédigé par Christian Eckert

Les informations sur la situation financière d’Alpha Santé, et donc des Hôpitaux d’Hayange et de Mont Saint Martin, ne sont pas bonnes. Certains évoquent même la possibilité d’une rupture de trésorerie dès la mi-juin. Cela signifierait à nouveau une procédure de liquidation judiciaire, et les risque de vente à la découpe que des groupes privés attendent peut-être…

 

Les responsables :

 

Depuis deux mois, le Ministère de la Santé et l’ARS (Agence Régionale de Santé) ne répondent à aucune demande, n’ont pris aucun engagement de soutien financier, malgré les messages vaguement rassurants délivrés ici et là, par le cabinet à un candidat UMP, par l’entourage de tel ou tel Ministre à des délégations reçues lors de déplacements de campagne… Ceci est indigne et relève de la stratégie de la terre brulée. Ils ont laissé pourrir la situation, et ce dossier est devenu une bombe à retardement pour un gouvernement qui n’est même pas nommé.

 

Les prétextes pour ne rien faire :

 

Le Ministère refuse d’intervenir en évoquant une dette du groupe SOS « oubliée » lors du rachat d’Hospitalor… L’Hôpital de Mont Saint Martin, les populations et les malades de notre bassin, ne doivent pas être victimes d’affaires qui ne les concernent pas. Les banques semblent attendre avant d’intervenir, que le CHR de Metz Thionville ait repris le pôle d’Hayange. Les négociations sur ce point sont à peine entamées et n’aboutiront pas sans l’appui financier de l’Etat…

 

Les risques sur l’offre de soins :

 

Dans un courrier commun à l’ARS, SOS et le CHR envisagent de réduire la maternité de Mont Saint Martin un centre de périnatalité… Dans les échanges récents, on évoque de « limiter » la chirurgie à des opérations simples et programmées. Plus de nuit et de week end. Les arguments avancés sont tantôt le manque de médecins, tantôt le manque de besoins. En tout cas, même si des contacts ont lieu avec l’Hôpital d’Arlon, personne ne connait aujourd’hui clairement le projet médical de l’Hôtel Dieu…

 

Les perspectives pour le personnel :

 

Un plan social d’envergure est considéré comme inévitable. Nul n’ose écrire des chiffres précis, mais le chiffrage de 9 Millions d’Euros a été avancé, ce qui se traduirait par de très nombreux licenciements. Les conditions financières (qui paiera et à quelle hauteur) sont inconnues. Bien évidemment, moins de personnel nécessitera d’arrêter des activités ce qui diminuera les recettes et ne réduira en rien les déficits.

 

Les pistes de solution :

 

Il faut concrètement transmettre ce dossier au plus haut niveau ministériel dès que le nouveau Gouvernement sera en mesure d’agir. Des contacts ont déjà été pris par Michel Liebgott et moi-même, mais rien n’est possible dans cette période de transition… Il faut donc que du temps soit donné avant toute procédure judiciaire, pour qu’un projet médical crédible soit déposé par SOS, validé par l’ARS et les services centraux, et accompagné financièrement le temps de retrouver l’équilibre. La mobilisation de tous sera essentielle, même si la période électorale encouragera les surenchères.

   

 

 

 

Conscient que le porteur de mauvaises nouvelles est souvent assimilé aux responsables, je me dois néanmoins de donner clairement les informations en ma possession. Celles-ci viennent de conversations récentes avec l’administrateur provisoire, d’une rencontre ce lundi avec le Préfet de Région et le directeur de l’ARS, du courrier évoqué ci-dessus et accessible en copie ICI. Chacun devra se souvenir du gâchis que l’absence de décisions des membres du Gouvernement sortant aura créé, et de l’ampleur des problèmes à résoudre par ses successeurs.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alphonse 16/05/2012 11:39


Mais...c'est un scénario à la grecque, ça, Mr le Député..!


Des dettes cachées dans le placard..!?!


Bel exercice pour essuyer les plâtres du nouveau gouvernement.


Mais...encore attendre les législatives, sans doute.


Si pas les municipales, pour mettre toutes les monarchies d'accord...