Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

ALLO LE PS ?

10 Septembre 2007 , Rédigé par Christian ECKERT

Le gouvernement fait vite et fort. C'est de bonne guerre, de bonne stratégie, et il ne faut pas compter sur cette équipe là pour faire beaucoup d'erreurs. Ils ont vite passé le "paquet fiscal" pour faire la distribution de cadeaux fiscaux à ceux qu'ils représentent. Aujourd'hui, c'est haro sur les régimes spéciaux, avec une communication bien ficelée, qui pointe du doigt les "nantis", suivant la stratégie habituelle consistant à opposer les très pauvres aux complètement démunis, les pauvres aux très pauvres, les smigards aux RMIstes, les petits fonctionnaires aux moyens fonctionnaires, etc... Pendant ce temps, les riches rigolent, et deviennent plus riches...

Rajoutons à cela le discours consistant à dire que le pays va très mal, qu'ailleurs en Europe, c'est différent, que les anglos-saxons seraient la référence... On pioche des exemples caricaturaux, prenant ici ou là les références qui arrangent : Les Etats Unis deviennent un modèle, on y montre les salaires en oubliant de dire qu'il n'y a pas de retraite, que l'Ecole et l'Hôpital y sont payants pour tout le monde, que beaucoup en sont écartés faute de revenus suffisants.

J'aime mon pays, je suis fier de son organisation sociale, je ne souhaite pas qu'il s'aligne sur la moyenne des Pays du monde. Il m'importe peu qu'il y ai plus d'enseignants qu'ailleurs, une sécurité sociale unique au monde, des congés payés pour tous.

Pour autant, si les Régimes spéciaux doivent être réexaminés, ils doivent l'être avec le respect des engagements pris entre l'employeur et le salarié. En rentrant à la SNCF, les cheminots intégraient un régime plus avantageux. Ils le savaient et leur choix a été souvent influencé par ce fait. Comment changer sans compensation ce contrat passé entre deux entités. La rupture de ce contrat ne saurait être unilarérale.

Essayez donc de dire à votre banquier en cours de route que vous avez décidé de rembourser votre prêt une année de moins, car la durée moyenne des prêts est plus courte aux Bahamas... aux porteurs d'obligations qu'en cours de route, le taux d'intérêt doit être baissé car la boite ne peut plus payer.... à votre patron que vous devez sortir tous les jours à l'heure car c'est le cas en Allemagne... à votre percepteur que vous avez décidé de ne plus payer d'impôts car c'est ainsi en Arabie Saoudite...

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

guy eckert 11/11/2007 12:06

Amitiés!  je vis les  idées et les aspirations de mon arriére arriére grand pére : Eugéne POTTIER , ses chants révolutionnaires et les paroles de l'Internationale , ex  faucon rouge , ex secrétaire des Etudiants socialistes de Tunise , secrétaire des jeunesses socialistes de Tunisie , je suis étonné que le parti n'ose pas publier les particularités  des régimes spéciaux et particuliers  de France ! Ce qui montrerait aux Français  les inégalités flagrantes  des cotisations des employeurs et des salariés ..L'état a t il cotisé , pour ses fonctionnaires  au même taux que ceux du régime général ? Le mode de calcul de la retyraite est il  EGALITAIRE pour tous nos régimes ? Je suis ecoeuré, hélas ...

Jérôme 16/09/2007 00:02

MERCI CHRISTIAN DE NOUS SOUTENIR DANS LES MOMENTS DIFFICILES QUI NOUS ATTENDENT.LE MATRAQUAGE MEDIATIQUE NOUS SAPPE LE MORAL.ALORS...

cripure 12/09/2007 01:25

c'est bien beau tous ces exemples facécieux... mais faudrait peut_être voir à se bouger un peu.. quand on entend les réaction de Montebour de Walls ça fait gerber... le silence assourdissant de Hollande... qu'est ce que c'est que ce parti socialiste.. Et vous Msieu Eckert député, qu'allez vous faire ? qu'allez vous faire contre le nouveau traité européen qu'on est en train de nous préparer en traitre? voilà, je m'arrête à ces deux questions, histoire de ne pas trop vous fatiguer...

Christian ECKERT 12/09/2007 07:49

Je n'approuve pas les déclarations de ces collègues que vous citez. J'ai pour ma part voté NON au dernier référendum sur le traité constitutionnel, ainsi que ma section et nombre de mes proches.
Dans les débats internes à mon parti, vous pourrez suivre mes positions et mes propositions. J'ai fait parti des quelques députés socialistes ayant cet été tenté de résister au texte scandaleux sur le prétendu service minimum. J'ai fait tous les débats, jusque parfois au petit matin. Si j'ai fini la session un peu fatigué, croyez bien que je suis aujourd'hui en pleine forme, que je retourne dès ce soir à Paris, déterminé et combattif. Depuis quinze jours, j'ai repris mon activité avec ardeur et sur des positions qui ne sont pas social-démocrates, ce que vous semblez reprocher, à juste titre à mon parti.
Merci de votre intérêt.