Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 10:07
Hier, mardi, de 15 heures à 3 heures du matin, avec une vingtaine de collègues socialistes, nous avons démontré que le projet de loi du gouvernement dit de "service minimum" est une escroquerie et une atteinte au droit de grêve.

Le temps qui me manque et ... la fatigue, m'empêchent de rentrer dans les détails.
Nous reprenons à 15 heures ce mercredi, jusqu'à point d'heures probablement.

Le groupe, ce matin, va décider de la stratégie, et nous saurons si la Commission mixte paritaire prévue Jeudi au Sénat pourra se réunir.

J'en fais partie comme suppléant. J'irai pour apprendre mon "nouveau métier."

Merci à ceux qui me lisent et m'adressent leurs commentaires.

Ce lien par le blog vous fait un peu rentrer à l'assemblée, et vos commentaires me font plaisir. Merci !

J'essaierai de l'alimenter régulièrement.

J'aurais bien aimé aller voler à Chambley... Mais défendre les droits des salariés est passionnant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian ECKERT
commenter cet article

commentaires

Claire 11/08/2007 18:13

Merci Christian de ton investissement et de ton engagement!
Je suis fière de ce que tu fais et heureuse de ce que tu nous fais partager sur ton blog.
Je te souhaite de belles vacances bien méritées.
A bientôt.

lagauche rene 01/08/2007 17:08

Bravo christian je constate qu' il y a encore des marins sur le pont du bateau pour défendre les intérêts des petites gens .
Il me semble qu'aujourd\\hui le roi décide et le peuple paye la note. Il nous faut réagir car on est en train de museler le reste de personnes capables de réagir avant l'estocade finale.La rentrée nous apportera encore son lot de réformes diminuant en core un peu plus le pouvoir d'achat des gensd les plus humbles.
C\'est un galop d'essai pour sarko et si les réactions sont raresou faibles la course sera engagée vers plus de réformes et moins de pouvoir d\'achat sauf naturellement pour les plus aisées qui eux n'ont pas de soucis à se faire.En somme un vrai numéro de prestidigitateur ......