Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Christian Eckert

FAMILLES EN DANGER...

18 Avril 2008

La droite mène un politique de droite ! Ce n'est pas un scoop. Mais après les cadeaux aux amis faits dès l'été dernier, pour près de 15 Milliards d'euros PAR AN, c'est une cascade d'atteintes aux familles, aux plus modestes, aux retraités, aux travailleurs pauvres :

Franchises médicales, déremboursements en tout genre (optique, médicaments...), diminution des allocations familiales, carte familles nombreuses, inflation et hausses de prix des produits alimentaires, du gaz, des carburants...

Jamais les décisions structurelles n'auront autant pénalisé les territoires : carte judiciaire, diminution du nombre de fonctionnaires en particulier des éducateurs, annonce de fermetures d'hôpitaux, transferts de charges sur les collectivités locales...

Tout cela est fait au nom de la REFORME un jour, de la MODERNITE le lendemain, du PROGRES MONDIAL d'autres fois.

Sur le plan de l'éthique et des questions sociétales, c'est au moins aussi scandaleux : après les tests ADN, les suicides de sans papiers, l'affaire Kadhafi, voici la loi OGM, la flamme olympique... Pauvre France, pays des droits de l'homme et de l'éthique humaniste.

Ce bling-bling président aura beau rendre hommage à Aimé Césaire, nul n'oubliera son discours de Dakar et ses scandaleuses prises de position sur le fait colonial.

Une autre voie est possible. La France est toujours la septième puissance mondiale. Certes rien n'est acquis, et l'avenir doit se préparer, en favorisant la recherche, l'innovation, les nouvelles technologies. Mais il ne faudrait pas oublier que nos richesses sont de plus en plus inéquitablement réparties, à la fois sur le territoire national et dans le monde, et que ce même partage reste terriblement inégal entre les différentes couches de notre population.

En France, les grandes fortunes personnelles comme les grandes entreprises continuent à prospérer et c'est tant mieux. Mais la solidarité doit s'exercer autrement qu'en demandant toujours aux mêmes les efforts. Opposer les plus pauvres aux pauvres, les pauvres aux classes dites encore moyennes, les fonctionnaires aux salariés du privé, les temps partiels aux heures supplémentaires, tout cela fait oublier les vrais nantis qui vivent sur le dos du plus grand nombre.

Comment Martin Hirsch peut-il rester dans cette galère ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

rl54 18/04/2008 10:19

N'est ce pas cela que l'on appelle la rigueur?Cette politique  d'injustice sociale oblige la gauche et le parti socialiste en particulier de faire abstraction de ses différences pour reprendre le pouvoir en 2012.Les socialistes doivent s'unir pour faire gagner leur camp et non leurs personnes.Malheureusement ce n'est pas le chemin qu'ils prennent ...............