Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ADRESSE UTILE

Permanence  Parlementaire :

8 rue Alfred Mézières
54 400    LONGWY

Tél :  03 82 26 65 15

Recherche

Texte Libre

7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 09:53

Notre ami Michel Dinet nous a quittés il y a maintenant plus d'une semaine. L'hommage impressionnant qui lui a été rendu restera un temps fort qui doit inspirer notre action politique.

L'action politique repose sur quelques principes simples : fidélité à nos valeurs fondamentales, loyauté par rapport à notre parti et à nos électeurs, reconnaissance du travail individuel et collectif, exigence envers nous mêmes et envers les autres.

Accessoirement, cela n'empêche pas la solidarité, la fraternité et l'amitié, forgées dans le travail en commun, les moments de tension vécus ensemble, les joies et les peines partagées... Jean Marc Ayrault en a été un bel exemple, même si force est de reconnaitre qu'il n'en a pas été payé en retour.

J'ai signé avec de nombreux parlementaires socialistes, une tribune qui tire les conséquences de notre échec aux municipales, en donnant quelques pistes pour éviter d'autres déconvenues électorales :

  • La fidélité à nos valeurs fondamentales en est la marque. Une politique de gauche doit prendre en compte la détresse économique et sociale. Elle doit favoriser le développement économique, et nous l'avons déjà beaucoup fait. Mais elle doit plus justement répartir les efforts demandés pour rétablir l'équilibre des comptes publics que la crise et la droite ont malmenés. L'exercice budgétaire de la fin 2013 pour établir la loi de finances 2014 en a été un exemple. Le groupe socialiste a du ferrailler des heures avec SON Gouvernement, pour obtenir environ 1.5 Milliards de mesures en faveur des plus modestes. Pendant ce temps, le CICE attribue 20 Milliards de Crédit d'Impôts aux entreprises, le pacte de responsabilité semble leur accorder 10 Milliards de réduction de cotisations sociales, les assises de la fiscalité des entreprises évoquent 8 Milliards de réduction d'impôts supplémentaires... Le groupe de travail sur la fiscalité des ménages s'oriente vers un recyclage de la Prime Pour l'Emploi et/ou du RSA activité, la "dépense" fiscale ne dépassant semble-t-il pas 1 ou 2 Milliards. C'est largement insuffisant.

 
  • La loyauté par rapport à notre parti et à nos électeurs en est un fil conducteur. Les engagements pris dans la campagne électorale par le candidat socialiste restent des objectifs. Si les contraintes budgétaires, techniques, politiques ou européennes ne nous laissent pas insensibles et méritent d'en gérer dans le temps la mise en œuvre. La retenue à la source de l'impôt, la progressivité de ce dernier et des contributions sociales, les questions sociétales comme le droit de vote des étrangers aux élections locales, ne sauraient être balayées d'un revers de remaniement. Les économies de dépenses encore en débat ne sauraient non plus remettre en cause le modèle social français et le juste accès aux services publics qui sont les principes redistributifs intangibles de la 5° puissance économique mondiale.

 
  • La reconnaissance individuelle et collective du travail ne doit pas être oubliée. Dans une société où la communication fait rage et où l’argent facile comme le pouvoir né de la présence médiatique font perdre le sens des valeurs. Le travail des parlementaires n'a pas été valorisé. Les élus de la nation sont la plupart du temps aussi à même de proposer et de décider que les cabinets ministériels et les hauts fonctionnaires. Dans cet esprit, le bon sens et le respect des institutions doivent permettre au Parlement de mieux prendre sa place dans l'élaboration des politiques.

 
  • L'exigence va de pair avec la loyauté. Les électeurs attendent de leurs élus un engagement total. Ils n'ont à l'évidence pas ce sentiment aujourd'hui. La confiance dans les valeurs républicaines passe aussi par le respect du Parlement par le pouvoir exécutif. Cela vaut encore davantage pour l'Europe. Comment exiger de la France et des Français d'être en accord avec les demandes de la Commission de Bruxelles, si la France ne porte pas à ce niveau les exigences d'une politique économique et sociale plus claire, pour ne pas dire plus juste !

Le deuxième temps de la législature ne réussira qu'à condition de respecter ces quelques principes simples.

Je voterai bien entendu la confiance à ce Gouvernement. Ne pas le faire serait lui faire un procès d'intention et pourrait ouvrir une crise politique qui se rajouterait à une crise économique et sociale qui n'en fini pas de se terminer... Je n'oublie ni d'où je viens, ni ce que la droite et l’extrême droite présentent comme risque majeur... Beaucoup de pouvoirs totalitaires sont arrivés par les urnes...

Pour autant, l'exigence envers nous mêmes renforcera notre devoir de loyauté.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Eckert
commenter cet article

commentaires

Coin Le Canard 10/04/2014 10:14

Cher Monsieur le Secrétaire d’Etat au Budget,


Je tiens tout d’abord à vous féliciter pour votre nomination au rang de Secrétaire d’État au Budget qui vient couronner une longue et fructueuse carrière sous les ors de notre République.

Je me réjouis de voir que Monsieur le Premier ministre Manuel Valls ne semble pas trop vous tenir rigueur du fait que vous eussiez signé l’avant-veille le contrat de majorité qui critique implicitement sa ligne politique.

Quelle grandeur d’esprit de sa part comme de la vôtre! Et quel exemple de loyauté envers vos propres principes (le titre de ce post, non ?)

Peut-être que tel l’apôtre Paul sur la route de Damas, avez-vous aussi été conquis par les qualités d’orateur et le dynamisme de notre nouveau Premier ministre ou tout simplement la perspective d’un secrétariat d’état était tout bonnement irrésistible ?

Dans tous les cas, bravo.

Vous voilà donc chargé de la redoutable tâche qui consiste a enfin réduire le budget de l’état afin d’en faire diminuer le poids insupportable qu’il exerce sur notre économie (le tout dans la justice, l’équité et le respect de la personne et de l’environnement et des petits animaux mignons comme il se doit). C’est tout de même un peu ironique, vu tous les efforts que vous avez personnellement déployés pour que le mammouth soit le plus gras possible.

Je vous souhaite bonne chance dans votre nouvelle mission et espère que vous y appliquerez autant d’ardeur et de créativité que lors précédente incarnation en tant que rapporteur général de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale où vous nous avez quand même pratiquement pondu une nouvelle taxe par semaine.

Avec vous à bord de ce gouvernement, on peut toutefois s’attendre à beaucoup moins de bruits parasites en provenance du Parlement en ce qui concerne les questions fiscales. Cela doit bien faire rire votre prédécesseur Bernard Cazeneuve.

Bien cordialement
Coin le Canard

Salvi 09/04/2014 18:36

Félicitation pour votre nomination en tant que secrétaire d'état au budget !! Cependant au regard de la confiance que vous avez validé hier au premier ministre tout en ayant pris part à l'initiative des députés "frondeurs " je me demande comment vous allez pouvoir mettre en corrélation les directives de votre ministre de tutelle et dans le même temps vous inscrire pour l'application de du " pacte de confiance" Decidement cette élection d'Hollande que j'appellais avec force aura finie de détruire mes espérances d'un quinquennat que je voyais s'inscrire dans la solidarité et pour une justice sociale.
Que vous dire de plus après 2 années d'une tromperie sans nom ? Ce qui vient de ce passer dans notre région n'aura donc servie à rien !!! Consternant

Salvi. Denis

Salvi 09/04/2014 21:25

En aucune manière je ne conteste l'intégrité et les compétences de Christian que je connais pour avoir été élu moi même. Je pense simplement qu'il aura les pieds et poings liés voilà tout au regard de lavision politique du camarade VALLS qui ne peus en aucun cas être socialiste au sens ou je l'entends

joel simon 09/04/2014 20:42

Je suis aussi un déçu de Hollande,mais la prise de position de Christian hier était parfaitement claire,et courageuse,avant le remaniement.Il mérite pleinement notre confiance pour son intégrité et sa compétence.Donc donnons sa chance à cette équipe remaniée avant de la critiquer!!!

JK 09/04/2014 14:53

Vous remarquerez que les mots "résultats" et "efficacité" sont absent de cette tribune.

luinel 08/04/2014 16:43

Bravo Monsieur le Député d'avoir signé cette tribune. Si la Gauche ne fait pas une politique de gauche, les gens votent FN ou ne votent plus (je résume un peu vite, mais le phénomène est à peu près cela). Alors il faut obliger l'exécutif à faire ce pour quoi il a été élu. N'oubliez pas la première exigence: la transition écologique !

joel simon 08/04/2014 14:00

Excellente analyse. Merci Christian !